Google

Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et ...

Publié le par

Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Hélène Rigal

Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Hélène Rigal

Hélène Rigal anime des ateliers destinés aux professionnels sur la création de bullet journal. Elle trouve chez Mille et Une Feuilles les carnets idéaux pour cette activité et nous donne quelques conseils.

Portrait d’une autre amoureuse des beaux papiers.

 

Bonjour Hélène ! Quels carnets as-tu trouvé chez Mille et Une Feuilles qui répondent à tes besoins ? Pourquoi les aimes-tu et comment les as-tu choisis ?

Bonjour Stéphanie et merci de m’inviter à partager ma passion du papier !

En démarrant mon activité d’entrepreneure j’ai eu besoin d’avoir sur moi un agenda me permettant de noter mes contacts, mes rendez-vous, mes idées et tout ce qui est important au quotidien. Très vite mon agenda électronique a montré ses limites et je me suis (re)tournée vers un agenda papier.

Comme beaucoup de créatives, j’avais vu sur Pinterest - et d’autres média - les jolies pages de Bullet Journal. Je m’étais toujours dis que j’en ferais un, mais l’idée de passer des heures à dessiner plutôt qu’à être efficace m’a toujours retenue.

C’est en combinant plusieurs méthodes que j’ai démarré mon premier bullet journal. Après avoir testé plusieurs supports, j’ai très rapidement adopté le Carnet Rhodiarama Dot A5 pour Bullet Journal pour les raisons suivantes :

  • son format idéal pour l’avoir sur soi en permanence et sa couverture solide et raffinée - avec beaucoup de choix de couleurs !
  • le lignage « dot » qui permet de tracer rapidement toutes sortes de figures
  • un grammage qui permet l’utilisation de feutres et d’encres sans transpercer le papier
  • les plannings annuel et mensuel déjà imprimés
  • les pages numérotées qui facilitent le travail d’indexation
  • et sa petite pochette qui permet de ranger les documents récoltés en attendant d’être classés !

J’ai animé des ateliers Bullet Journal avec des entrepreneures et si certaines ont opté pour un carnet plus « basique », histoire de faire leurs premiers pas avec cette méthode, d’autres ont également adopté d’emblée ce carnet.

Conquise par le format « dot », j’ai également pris l’habitude d’utiliser le DotPad Rhodia A3 quand je crée mes projets DIY. Les « dot » me permettent de faire facilement les croquis de mes albums, cartes etc. et le grand format me laisse très libre pour mettre toutes mes annotations (couleur, matière, etc.). Je peux remettre des tutoriels clairs et précis aux participantes de mes ateliers.

 

Pourquoi avoir choisi une « petite » boutique en ligne pour te fournir en carnets, plutôt que d’aller dans le commerce ? Qu’apprécies-tu dans le service apporté par Mille et Une Feuilles ?

J’ai beaucoup cherché sur le net où me procurer des carnets vierges pour bullet journal. Évidemment, on en trouve sur certains sites comme Amazon, mais on ne trouve pas tous les coloris, les prix sont parfois très fantaisistes et il n’y a pas de garantie de suivi. Pour mes ateliers, j’ai besoin d’avoir un fournisseur fiable, qui peut me livrer rapidement.

Et puis je n’aurais jamais découvert le DotPad ! C’est en regardant les produits proposés par Rhodia que je t’ai demandé, Stéphanie, si tu pouvais également me fournir ce produit. C’est très appréciable de savoir qu’on peut demander la perle rare !

 

Qu’est-ce qui t’as donné envie de devenir cliente de Mille et Une Feuilles ?

En fait, ce n’est pas par le papier que nous avons fait connaissance ! Je t’ai rencontrée Stéphanie à l’espace de co-working « un bureau et + », où tu présentais les fondamentaux du référencement SEO (ton autre activité !). Comme j’étais en création de mon site Youdou, j’ai souhaité approfondir mes connaissances sur le sujet et j’ai suivi ta formation sur le référencement. En parlant des besoins, nous nous sommes découvert ce point commun des beaux papiers !

 

Nous partageons en effet le même amour des beaux papiers. Raconte-nous en quoi les beaux papiers t’inspirent et te font vibrer …

Ma grand-mère était brodeuse dans une grande maison de couture et j’ai baigné dans les matières raffinées et précieuses.

Même si j’ai fait une carrière scientifique, j’ai toujours gardé en moi l’amour du travail à la main, le goût des belles matières et de l’élégance. Il y a plus de 16 ans maintenant, en voulant créer des décorations pour la chambre de mon futur petit Théo, j’ai renoué avec le plaisir de créer.

La papeterie créative (scrapbooking, carterie, home déco…) est rapidement devenue une passion et mon mode d’expression favori, permettant de me libérer des tensions du quotidien.

Avec le papier, les couleurs, motifs et textures sont infinis et je retrouve l’émotion incomparable de façonner une pièce unique de mes mains.

 

Nous apprécions beaucoup ton côté perfectionniste, cela s’accorde tellement bien avec ton activité. Peux-tu nous donner les 3 premiers vrais bons conseils pour démarrer dans la création de son bullet journal ?

Oui, c’est vrai, la perfection est mon gros défaut ! Mais avec le bullet journal, il faut justement apprendre à ne pas réussir du premier coup et peut-être tâtonner au début pour trouver l’organisation qui nous convient. Étant donné que le support est vierge, il est important de se poser les questions suivantes :

  • Comment je souhaite organiser mon activité ? On va alors créer des pages mensuelles, quotidiennes en fonction de ses besoins.
  • Qu’est ce qui m’est le plus utile au quotidien ? On se réserve alors des espaces pour noter ce qui est nécessaire.
  • Quel élément je voudrais suivre pour m’améliorer ? On peut alors faire des suivis graphiques qui aident à voir la progression.

L’organisation de mon bullet journal a évolué depuis le début et il n’est pas parfait ! Mais l’essentiel est qu’il me soit très utile pour gérer aussi bien mes activités professionnelles que personnelles.

 

Comment faut-il procéder pour s’inscrire à tes ateliers ? Où te contacter ?

Je publie mes ateliers sur mon site Youdou et on peut réserver directement en ligne. Les ateliers Bullet Journal ayant beaucoup de succès, j’essaie d’en planifier un par trimestre, le samedi après-midi en général.

Par ailleurs, j’ai lancé une formule d’atelier libre « Tout compris » les lundis et vendredis après-midi : vous venez quand vous voulez, restez le temps que vous souhaitez et faites le projet qui vous plaît !

Hélène vous a convaincu(e) ? RDV sur son site : You-dou

 

Merci Hélène !

 

Interview menée et mise en forme par Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles


Seuls les utilisateurs inscrits peuvent poster des commentaires.
Se connecter et poster un commentaire S'inscrire maintenant