Google

Messages sur ce sujet: art du découpage

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Art thérapie : Jeannette Leray et le charme du kirigami

Lire tout le message: Art thérapie : Jeannette Leray et le charme du kirigami

Mille et Une Feuilles - Bonjour Jeannette. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots, votre parcours ?

Jeannette Leray - Bonjour, j'ai 61 ans, en retraite depuis quelques mois. Auparavant, j 'étais infirmière dans le service de pédiatrie de l'hôpital Saint Camille à Bry-sur-Marne.

Mes loisirs préférés ont toujours été des activités manuelles, que je partage avec mes 4 enfants : le dessin, la peinture, le canevas, le tricot, la peinture sur soie ...

Je profite maintenant de mon temps libre en m'occupant de mes petits-enfants et de ma passion : le kirigami, que j'ai découvert au Salon des Artistes organisé sur mon lieu de travail en octobre 2012. Je ne pouvais pas rester ignorante de cet art, alors je me suis équipée de manuels d'apprentissage et une collègue m'a appris les bases du découpage.

 

Mille et Une Feuilles - Expliquez-nous en quoi consiste le kirigami.

Jeannette Leray - Au Japon, le terme de kirigami désigne l'art du découpage du papier. Kiri vient de Kiru : couper et Gami : papier. Aujourd'hui, le terme de kirigami est communément associé à l'art du papier découpé et plié dont le pop-up est le dérivé. Il se pratique à l’aide d’un scalpel.

 

Mille et Une Feuilles - Pratiquez-vous le kirigami seule ou en groupe ? Proposez-vous des ateliers, des tutos ?

Jeannette Leray - Je  pratique souvent seule le kirigami, parfois avec mes petits-enfants. J'utilise alors des petits ciseaux pointus, leur âge ne permettant pas l'utilisation du scalpel.

Aujourd’hui, je souhaite faire découvrir à tous l'univers enchanteur du découpage ! J'aimerais organiser des ateliers pour transmettre mon savoir et aussi travailler en groupe. Les réseaux sociaux permettent de nombreux échanges, le partage de tutos et de nombreux conseils.

 

Mille et Une Feuilles - Le kirigami est parfois utilisé comme support d’art-thérapie. Selon vous, comment cette activité créative peut-elle aider les gens à aller mieux, à se recentrer ?

Jeannette Leray - Le kirigami, comme toute autre activité créative, peut être utilisé pour mieux se connaître, maîtriser l'angoisse, surmonter les douleurs morales ou physiques. L'apprentissage et la création laissent place à l'imagination, à la libre expression. Cela aide l’enfant à prendre confiance en lui, à grandir. Il développe son esprit créatif et inventif.

 

Mille et Une Feuilles - Utilisez-vous le papier pour d’autres types de créations ?

Jeannette Leray - J'utilise le papier pour faire des mobiles, des boîtes de dragées, des faire-parts, des cartes de vœux, de la décoration de table, des photophores et des maquettes.

 

kirigami-carte-pop-upMille et Une Feuilles - Terminons par un petit tour sur la boutique de Mille et Une Feuilles. Dans la rubrique « papiers de création », quels papiers choisiriez-vous pour la pratique du kirigami ?

Jeannette Leray - Pendant la période d'apprentissage, il faut utiliser du papier 90 gr. Dès que l'on maîtrise la découpe au scalpel, on utilise un grammage supérieur de 160 ou 170 gr pour la bonne tenue du kirigami. On peut choisir indifféremment du papier blanc, noir ou de couleur.

Pour la couverture des cartes, il faut laisser libre cours à son imagination, que ce soit pour la couleur ou la qualité du papier. On peut alors opter pour du papier Vergé, métallisé, pailleté, parchemin ou du papier matière.

Enfin, j'utilise aussi le papier calque pour reporter les tutos.

 

Merci Jeannette !

 

Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message