Google

Messages sur ce sujet: carnet

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Papier plaisirs et émotions #2 : le plaisir de peindre

Lire tout le message: Papier plaisirs et émotions #2 : le plaisir de peindre

Et si nous passions du stylo au pinceau ?! Du plaisir d’écrire à celui de peindre ?!

Peinture moderne ou impressionniste, contemporaine ou surréaliste, figurative ou abstraite … qui ne s’est jamais laissé toucher par la beauté, la minutie ou la vibration d’une œuvre peinte ?

Et pourtant, nul besoin d’être Picasso ou Van Gogh pour goûter au plaisir de peindre. Ce qui compte c’est l’émotion, le ressenti, tout simplement.

 

Avez-vous l’habitude de peindre ?

Si vous ne le faites pas - ou plus, voici le message de votre papeterie créative : profitez du temps ralenti de l’été pour vous adonner à la peinture …

Tout en étalant la couleur sur le papier, imprégnez-vous du plaisir du geste et du sentiment de confiance que cela ne manquera pas de produire en vous !

C’est la douceur de renouer avec des gestes d’enfance oubliés, la satisfaction de révéler sa personnalité, la simplicité d’exprimer sa sensibilité brute.

Coups de pinceau après coups de pinceau, vous risquez d’être surpris(e) de la créativité qui va naître au bout de vos doigts …

 

Peindre pour apprendre à se connaître

Peindre c’est découvrir et affirmer sa valeur personnelle.

Peindre, c’est révéler sa fibre artistique.

Peindre c’est développer sa curiosité, essayer, expérimenter, s’aventurer.

Peindre c’est libérer le geste, laisser la main agir et détendre son corps.

Peindre c’est trouver son univers et laisser libre court à son imagination.

Faire beau n’est pas le but. Ce qui importe, c’est ce ressenti de fierté d’avoir produit quelque chose qui nous ressemble et de constater les progrès si vous persévérez.

 

Peindre pour gagner en confiance

Peindre permet toutes les audaces.

Peindre rien que pour soi développe l’acceptation de soi à travers son propre regard et le regard bienveillant de l’autre.

La peinture est thérapeutique en soi. Avec elle, la peur, l’agressivité, les complexes, la gêne s’envolent.

Quand vous oubliez la technique, que vous laissez faire le feeling, alors, la magie apparaît et le sentiment d’accomplissement de soi peut naître.

Un instant hors du temps …

 

Le bon papier pour peindre

Les papiers épais sont idéaux pour la peinture : le 270 g/m² pour la gouache, le 300 g/m² pour les techniques humides telles que l'acrylique et l'aquarelle.

Peignez dans un carnet pour vos essais et faire évoluer vos esquisses.

Quant au bloc, facilement transportable à l’extérieur pour vos sorties dans la nature, il vous permettra de détacher les feuilles.

Pour la texture, choisissez un papier à grain qui accrochera facilement la peinture. Ppier à grain fin, papier à grain épais, papier à grain toilé déjà apprêté : passez la main dessus, et vous ne pourrez résister à l’appel de la peinture !

 

Attention, ce qui commence souvent comme un simple passe-temps, peut très vite devenir une passion !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Papier plaisirs et émotions #1 : le plaisir d'écrire

Lire tout le message: Papier plaisirs et émotions #1 : le plaisir d'écrire

Qui n’a pas vibré à la réception d’une lettre ou d’une carte postale ? Qui n’a pas frissonné à la lecture d’un roman ? Qui n’a pas succombé au plaisir de laisser glisser son pinceau sur une feuille ?

Le papier sous toutes ses formes procure du plaisir et des émotions, cela n’est plus à prouver … C’est pour les partager avec vous que cet été, votre papeterie créative vous embarque dans un voyage des 5 sens, au pays du papier. Attention, émotions garanties !

Écrire à la main, avec un stylo, est bien plus intense que de taper à l’ordinateur. C’est en fait un tout autre procédé, car le bras étant le prolongement du cœur, la main se fait la traductrice de l’âme. Écrire, c’est coucher sur le papier ce que l’on a là, tout au fond de soi.

 

Créer l’émotion par l’écriture

Prenez un cahier, dans un beau papier, qui au toucher vous procure du plaisir. Puis écrivez … Écoutez le bruit de la plume sur le papier, observez les courbes de vos lettres … Qu’écrivez-vous ?

Plaisir d’écrire, de créer l’émotion par les mots d’une lettre d’amour, d’un poème, d’une enquête policière … Tout un chacun, professionnel de l’écriture ou pas, peut devenir faiseurs d’émotions ...

 

L’art d’entretenir une correspondance

Un instant hors du temps, faire une pause, s’installer au soleil avec un grand verre de jus de fruit frais. Choisir d’écrire une lettre plutôt qu’un e-mail … sur un joli papier au grammage épais. Donner des nouvelles, partager un rêve, confier un chagrin, se dire qu’on se manque. Penser au plaisir que ces mots procureront à son destinataire …

La correspondance est un plaisir, partagé d’autant plus fortement qu’il s’inscrit dans le temps : temps de l’écriture, temps de la réception, temps de la lecture. Un véritable délice : écrire à l’autre, c’est se faire du bien et faire du bien autour de soi !

 

Les messages du cœur

Écrire un faire-part, une carte de remerciement. Dans les grands moments de la vie, le papier et les mots qu’on y pose tiennent une place de choix. Et pour accompagner le message, on pourra choisir un papier chic, original, de couleur, une texture particulière : douce, naturelle, rugueuse, épaisse, nervurée, rainurée … selon la sensation recherchée.

 

Écrire pour se libérer et se comprendre soi-même

Ouvrez votre carnet d’introspection ou votre journal intime. C’est l’heure de vos confessions secrètes…

Outil privilégié du développement personnel, l’écriture est un acte libérateur en soi : coucher sur le papier ses objectifs, ses envies, ses intentions ; faire le bilan de sa journée, de son année ; partir en réflexion personnelle pour se transformer et s’améliorer.

Écrire permet aussi de débloquer ce qui étouffe au fond de soi, de vivre sainement ses émotions : déverser sa colère, son stress, ses rancœurs par écrit … n’est-ce pas mieux que de se défouler sur les autres ?

Écrire est une façon de partir à la découverte de soi, pour les adultes, les ados comme les enfants !

 

Insertion, lien social et réflexion

Savoir écrire - comme savoir lire - est indispensable à qui veux s’insérer, se débrouiller, tout simplement vivre dans notre société. Et bien plus encore, c’est un outil de réflexion.

À la pointe du stylo, les idées apparaissent. Puis on organise, on flèche, on annote, on relie. La pensée évolue au rythme des ratures, des modifications et des ajouts. L’écriture permet d’organiser sa pensée, d’imaginer, de se projeter, de mettre en perspective, de démontrer … Un vrai pouvoir d’extraction de la pensée unique véhiculée par les médias.

 

Des supports d’écriture pour tous les goûts

Qu’on se le dise, l’écriture a le vent en poupe ! Il n’y a qu’à constater la multitude des supports qui s’offrent à vous pour laisser libre court à ce que vous avez à dire : carnets de voyage, enveloppes, bristols, agendas, cahiers, carnets de tous formats... N’oubliez surtout pas celui qui ne vous quittera sous aucun prétexte afin d’y consigner vos idées où que vous soyez.

 

Place à la créativité !

Pour le plaisir des yeux, amusez-vous avec les couleurs ! Pour l’encre, pensez à l’or, à l’argent et à toutes les teintes nacrées idéales pour les cartes d’invitation, les cartes de fête ou d’anniversaire. Idem pour le papier qui se décline en une variété infinie de coloris. Un petit tour dans notre boutique vous me prouvera !

Sans oublier les odeurs, qui s’invitent autant dans les encres que dans les papiers, parfumés à la rose, à la lavande ou à la mandarine. Et la petite astuce romantique à souhait, qui est de vaporiser sur le papier votre parfum préféré…

 

Écrire, une bulle à soi, une parenthèse hors du monde, le plaisir de s’aérer l’esprit. Attention, vous pourriez bien devenir addict de ce bonheur tout simple !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

"Stéphanie a le souci de la qualité, de la protection des ressources naturelles et de la préservation de savoir-faire proches de chez nous.". Notre cliente Annie Chaperon témoigne…

Annie-Chaperon.jpgTroisième portrait, troisième cliente que nous avons le plaisir de recevoir : Annie Chaperon, créatrice et dirigeante de Ma Petite Entreprise en Mieux. Annie se définit comme accompagnatrice de petites entreprises. "D'autres disent consultante en création et développement de TPE, mais les mots ont peu d'importance, seul le résultat compte", précise-t-elle.

Concrètement, Annie réalise des audits d'entreprise à tous les niveaux (stratégie, organisation, gestion, vente, achat, innovation, ressources humaines…) qui fournissent au dirigeant un regard extérieur sur son activité et en révèlent tout le potentiel, dans le respect de son idéal, de sa personnalité et de ses contraintes.

Chez Mille et Une Feuilles, Annie Chaperon trouve les carnets de croquis adéquats pour la technique du mind-mapping - carte heuristique en français - qu'elle utilise beaucoup dans son activité. Cette façon schématique de présenter une idée, un concept ou une action permet la réflexion, la prise de recul et de structurer sa pensée. On peut l'utiliser pour formaliser une liste de tâches, une prise de notes, une préparation d'intervention, l'organisation de dossiers, un compte-rendu, la définition d'objectifs, un suivi de projets, une analyse.

Laissons la parole à Annie, qui nous en parlera le mieux…

 

Annie, quels produits commandez-vous sur Mille et Une Feuilles et pour quelle utilisation ?

carnet-mind-mapping.gifLes carnets Rhodiarama de Rhodia, car c'est l'idéal pour réaliser mes analyses d'entreprise sous forme de mind-mapping.

Dessiner une carte me permet de débuter de rien, ou plutôt de débuter à partir du cœur de l'entreprise avec un cœur de carte. J'écoute le chef d'entreprise et je dessine des branches. Lorsqu'une question ou une idée me vient, une nouvelle branche trouve tout naturellement sa place dans un ensemble. L'essence de l'entreprise et de son dirigeant apparaissent sur la feuille, les forces, les faiblesses, toutes les autres possibilités. C'est à la fois simple et complexe, magique qu'une entreprise puisse se résumer en une page…

Pour cela, il me fallait un support uni que je puisse utiliser en format paysage, un carnet dans lequel mes cartes de notes seraient préservées, un carnet que je pourrais emporter, qui ne prendrait pas trop de place, qui tiendrait fermé dans mon sac, qu'il serait aisé de sortir pour dessiner n'importe où.

 

Et c'est ici que Mille et Une Feuilles intervient ?

rhodiarama.jpgAbsolument ! J'étais dans cette réflexion lorsque Stéphanie a mis en ligne des photos de carnets aux couleurs acidulées sur la page fan facebook mille et une feuilles. Je la soupçonne parfois de lire dans les pensées… !!!

Ces petits carnets correspondent à ce que j'avais imaginé, le papier est de qualité et certifié PEFC, détail important à mes yeux. Ils sont beaux, bien conçus, je peux dessiner de toutes petites cartes sur une page ou de plus grandes en utilisant une double page. L'élastique qui permet de les fermer est résistant, il y a un marque-page ruban et une pochette à l'intérieur dans laquelle je peux glisser des cartes de visites.

 

Selon vous, quel est le petit plus de Mille et Une Feuilles ?

J'ai l'occasion de croiser Stéphanie assez régulièrement et ce qui me marque toujours chez elle, c'est lorsqu'elle dit "le papier c'est mon métier". Ses yeux brillent, son visage rayonne. Je l'ai déjà observée prendre en main plusieurs cartes de visite et nous expliquer leurs qualités respectives, nous faire toucher leurs différences.

 

Si vous deviez conseiller Mille et Une Feuilles à une relation professionnelle ou à un ami, que lui diriez-vous pour le convaincre ?

Je sais que Stéphanie n'a pas créé Mille et Une Feuilles par opportunisme commercial. Elle a le souci de la qualité, de la protection des ressources naturelles et de la préservation de savoir-faire proches de chez nous.

Je ne suis pas une grande consommatrice de papeterie, mais si j'ai besoin d'un produit, je regarde d'abord sur son site. Alors ce serait cela mon conseil : vous avez besoin de papier ? Allez voir chez Mille et Une Feuilles !

D'ailleurs, tous les adeptes du mind-mapping pourront aussi trouver leur bonheur avec les Crok Book unis de Clairefontaine, du plus petit format 17*11 au A3, et les carnets en papier kraft uni qui plairont à toutes les personnes soucieuses de l’environnement comme moi…

 

Merci beaucoup Annie Chaperon !

 

Avec le petit plus de Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Lire tout le message
Publié le par

Un monde sans papier ?

Dépassons un peu les débats sur le gâchis de feuilles dans les entreprises et la soi-disant nuisance de l'industrie papetière sur les forêts ! Le papier est définitivement partout dans nos vies : carnets de chèques, cartes routières, mouchoirs et serviettes en papier, papier toilette, papier peint, enveloppes, filtres à café, magazines et prospectus …

 

Leurs alternatives sont elles-mêmes discutables, parce qu'impliquant l'utilisation de plastique et dérivés pétrochimiques, la consommation d'eau ou d'électricité supplémentaire... On en vient même à préférer les sacs en papier aux sacs en plastique. Et finalement, aux quatre coins du monde, nous utilisons bien le papier ou son alternative selon nos besoins, nos choix, notre mode de vie. Et c'est tant mieux ! Bien lui en prendrait celui qui voudrait éradiquer le papier de la surface de la terre !

 

Evidemment, on doit se demander si un e-mail vaut la peine d'être imprimé et s'il ne vaut mieux pas consulter ses factures en ligne plutôt que de les recevoir par courrier ; mais tout de même, il y aurait bien 2-3 petites choses, ô vraiment pas énormes, qui pourraient ne jamais me faire regretter l'usage du papier …

Me laisser surprendre en déballant un cadeau

Sourire avec nostalgie en relisant mes copies doubles de lycée

Jeter les premières idées de cet article sur une page de mon cahier à petits carreaux

Retomber sur les lettres et dessins de mes amours adolescentes

Regarder mes enfants découper un catalogue de jouets, imaginant le plus beau des Noëls

un monde sans papierRecevoir un colis et leur donner le carton pour qu'ils en fassent leur cabane

Déchiffrer la carte postale de mes amis en vacances dans le Sud

Dévorer un gros pavé et m'évader, lascivement installée dans un fauteuil tout mou

Griffonner dans mon petit carnet une idée, une belle phrase, un numéro de téléphone

Plier du papier crépon en guirlandes qui décoreront la salle de la fête

Collectionner les affiches de cinéma des années 60

Ouvrir le dernier catalogue de Somewhere et y choisir les plus jolies tenues

Respirer un livre sorti des étagères de mon grand-père. 


Quel ordinateur, quel Iphone ou Blackberry pourrait bien me procurer tous ces petits bonheurs de l'existence ? Mon monde sans papier perdrait-il une partie de son âme ?    

 

Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Lire tout le message