Google

Messages sur ce sujet: carton

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Le papier : connaissez-vous son histoire … et ses différentes utilisations ? Chapitre II

L’industrie papetière, qui vivait son petit bonhomme de chemin depuis 10 à 20 siècles, s’est brutalement emballée dans les années 1950 avec l’utilisation du bois comme composant de la pâte à papier. En soixante ans, la consommation mondiale de papier a décuplé !

Comment utilise-t-on annuellement ces quelques 350 millions de tonnes de papier dans le monde ?

L’usage du papier recouvre quatre domaines d'utilisation : graphique, emballage, hygiène et usages spéciaux.

papier graphiqueL’usage graphique du papier correspond à sa vocation première : écrire, dessiner et par extension imprimer. Une distinction de qualité est faite entre le papier journal, qui se veut mince, opaque et fortement résistant, et les papiers de qualités variées destinés à l’écriture manuelle et à l’impression des livres ou feuille à feuille.

L’emballage n’est plus seulement la deuxième vie du papier à usage graphique. L’industrie papetière produit du carton plat aux multiples applications (isolant, boîte, tube, présentoir …), des papiers ondulés, vaste gamme permettant la fabrication d'emballages industriels de forte résistance, et des papiers d'emballage souple aux formes et aspects très variés, pouvant être associés à d'autres matériaux (opercules, papier sulfurisé …).

Les papiers d’hygiène, à usage unique, ont pour fonctions essentielles d’essuyer, d’absorber et de protéger. Il s’agit d’ouate de cellulose ou de papier crêpé.

Les papiers dits spéciaux recouvrent les domaines fiduciaire (billets, identité …), graphique (transferts) et d'autres encore (abrasifs, filtres …) faisant appel dans leur fabrication à des techniques avancées.

Cet élargissement de l’utilisation du papier, devenu matière d’une foule d’objets jetables de la vie courante, ajouté à la boulimie papetière de l’ère informatique (pourtant censée conduire au « zéro papier »), crée une inquiétude pour l’équilibre écologique de notre planète. Une inquiétude à relativiser d'ailleurs, comme nous le savons avec les fausses idées d'une industrie polluante et l'arrivée de nombreuses solutions de papiers écolos

Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Lire tout le message
Publié le par

Vos emballages recyclés sont chez Mille et Une Feuilles !

Fabricants, e-commerçants et autres professionnels qui utilisez des emballages au quotidien, vous n’avez pas forcément le temps de rechercher les produits correspondant à votre éthique éco-citoyenne. Chez Mille et Une Feuilles vous serez comblés ! La boutique en ligne vous propose un conseil professionnel et vous guide dans vos choix de packaging, avant de vous proposer un devis, parmi la large gamme de produits Antalis.

Mille et Une Feuilles a choisi Antalis, car ce géant européen de la distribution de papier est fortement engagé dans le développement durable. Tous les produits proposés ont obtenu des certifications car ils respectent les normes en vigueur. Cela se traduit au fil du catalogue par des pictogrammes bien pratiques, par exemple :  

pictogramme certification papier

Pour les œuvres et autres supports fragiles, vous pourrez choisir parmi les pochettes matelassées, les pochettes à bulles, les étuis standard, les étuis à pivot ou encore les étuis mousse.

Pour envoyer des documents de grand format sans les plier, vous apprécierez les tubes et les pochettes cartonnées.

La gamme des boîtes postales compte plus de vingt dimensions ! De quoi emballer à peu près tous les objets du e-commerce dont le poids permet de transiter par la poste. Et pour assurer leur calage à l’intérieur des boîtes, tous les goûts sont permis : flo pak, carton ondulé, macule, blanc journal, papier bulle corde

Quant aux fabricants, les contraintes d’emballage ne sauraient freiner leur créativité. Après les papiers de soie, feuilles de mousse, papier froissé et carton ondulé assurant une première protection, les produits de toute dimension pourront être expédiés à l’aide de papier à bulles, carton, plots de calage, papier kraft, etc.

Professionnels, Mille et Une Feuilles est à votre écoute pour vous aider à choisir parmi tous ces emballages respectueux de l’environnement !

Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Lire tout le message
Publié le par

Remercier après la naissance : il n'est jamais trop tard !

Bébé est là, l’effervescence autour de son arrivée et le grand chamboulement dans votre vie commencent à s’apaiser … Prenez donc le temps entre deux biberons de remercier ceux qui, par une visite, une carte de félicitations ou un cadeau ont témoigné leur gentillesse.

carte remerciement naissance

 

Ne vous dites pas qu’il est trop tard … On admet généralement que le carton de remerciement n’arrive que dans les deux mois suivant l’arrivée de l’enfant, mais mieux vaut toujours un remerciement tardif que pas de remerciement du tout. Et si vous avez vraiment laissé passer trop de temps, utilisez une autre occasion (nouvelle année, premier anniversaire, vacances…) pour envoyer une petite photo souvenir de la famille au complet, c’est toujours une attention très appréciée.

 

Comme pour le faire part, vous pouvez opter pour une élégante sobriété, mais les nouveaux parents préfèrent souvent un style enjoué et coloré, voire humoristique, qui se prête bien à l’ambiance du moment. Vous pouvez également trouver des cartons décorés sur le même thème que le faire-part de naissance.

 

Le texte est souvent le point d’achoppement : on veut être original mais pas trop long, personnaliser mais faire imprimer les cartons, montrer sans le dire combien on a été touché … Dire « merci » peut s’avérer un véritable casse-tête ! Alors restez simple et parlez (ou faites parler votre enfant) avec votre cœur et vos mots. Quelques exemples :

" Anne et Jean vous remercient de l’adorable attention que vous avez eue pour la naissance de Lou "  

" Vous m’avez tellement gâté que mes parents vont avoir du souci pour mon éducation ! Merci. Pierre "  

" Tellement d’amour et de cadeaux ... Mes parents et moi vous disons Merci du fond du cœur. Zoé "  

 

Chacun trouvera sa formule et son petit grain de sel. D’une manière générale, pensez à accompagner le carton de remerciement d’une photo, surtout si le faire-part de naissance n’en comportait pas. Un bon moyen de personnaliser vos remerciements peut être de joindre la photographie de l’enfant avec le cadeau concerné. Et de toute façon, gardez une petite place sur le carton pour un mot, une signature qui iront droit au cœur du destinataire.

 

Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Lire tout le message
Publié le par

Le papier, 2e idée fausse : la consommation de papier est en baisse

Chez Mille et Une Feuilles, où la passion des papiers créatifs fait la loi, nous balayons une nouvelle idée reçue : la consommation de papier ne diminue absolument pas !  

On pourrait croire qu’au XXIe siècle, à l’ère des nouvelles technologies, la consommation de papier et de carton diminue. En fait, il n’en est rien. Malgré le développement d’Internet, la numérisation de nombreux supports et la prise de conscience écologique, l’utilisation de papiers et de cartons continue d’augmenter régulièrement. Depuis 10 ans, elle a augmenté chaque année dans le monde de 3,3% environ, alors qu’en France, elle progressait de 0,8% en moyenne par an. Toujours sur ces dix dernières années, en France, la consommation de papiers à usages graphiques s’est accrue de 7% et celle des emballages et conditionnements de plus de 6%. Pourtant, la France, avec ses 179,2 kg de papiers et cartons consommés par habitant et par an, n’est que le 24e pays le plus consommateur ! Devant nous : la Finlande au 1er rang et les Etats-Unis en deuxième position.  

 

Les nouvelles technologies ont créé de nouveaux besoins en papier

Loin d’avoir sonné le glas du papier, les nouvelles technologies ont, au contraire, créé de nouveaux besoins. Par exemple, l’informatisation des tâches administratives et des entreprises a entraîné un besoin d’impression. Internet et les nouveaux modes de communication, même s’ils occupent de plus en plus de place, sont synonymes d’images fugaces, que nous cherchons à conserver en les imprimant. Sans parler des personnes qui ne peuvent se passer de documents papier pour travailler.  

conso_PC_france_depuis1950.jpg

 

Comment se répartit la consommation de papiers et cartons ?

Les principaux usages de papier et carton se font pour le graphisme, l’écriture (impression incluse) et pour l’emballage. En 2008, en France, sur les 10 709 000 tonnes de papier et carton utilisées, 5 005 000 tonnes étaient consommées pour des usages graphiques, 4 623 000 tonnes pour des emballages et conditionnements, et 800 000 tonnes pour les papiers d’hygiène.  

Foi de Mille et Une Feuilles, la mort du papier n’est pas pour demain !  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message
Publié le par

Troisième et dernier épisode de notre série cartonnage : quand le carton inspire les designers…

Maintenant que vous avez découvert les patrons de meubles en carton sur Mille et Une Feuilles et les multiples possibilités du carton en matière de home déco, allez-vous maintenant exprimer vos talents créatifs à la manière d’une Delphine Magisson ou d’un tonkR ? Laisserez-vous une trace aussi célèbre que l’architecte et designer Frank Gehry ?

 

Présentation de ces designers qui ont goûté au plaisir de la création d’objets et de mobilier en carton, et qui en ont fait, pour certains, leur unique religion… créatrice.

wiggle_chair.jpgLe précurseur dans le cartonnage est également le plus connu : Frank Gehry, designer américain qui a conçu dans les années 70 sa première collection de mobilier en carton ondulé intitulée « Easy Edge ». Une dizaine d’années après, il sortira une seconde collection de meubles en carton.

 

D’autres designers plus contemporains se sont pris d’affection pour ce matériau écologique et 100% récupe qu’est le carton

pouf_cover.jpgEn novembre 2006, Alain Berteau, designer et architecte bruxellois, est nommé « créateur de l’année » au Salon du Design de Courtrai, notamment grâce à son pouf « Cover » largement plébiscité par le public. Ce pouf éco-design est en effet le premier meuble qui utilise intégralement son emballage comme structure. Le coussin et sa housse enrobent la caisse qui les protègent lors du transport : rien n'est jeté, tout est utilisé. Le tissu Kvadrat™ utilisé pour la housse est le fruit d'un savant recyclage.

 

D’autres jeunes créateurs à l’imagination débordante sont inspirés par ce matériau que le commun des mortels considère comme un simple emballage. La plupart sont issus des deux mêmes formations :

  • les Cartonnistes Associés : un atelier de formation couplé à un atelier de création, créé en 2003. La principale créatrice formatrice qui y officie est Bertrande Durand-Jenny. Leur site : www.lescartonnistesassocies.com.
  • la Compagnie Bleuzen est une association loi 1901 fondée par Eric Guiomar, dont la vocation est de former à la création de meubles en carton.  

 

la-chapelle-tonkR.jpgParmi les jeunes talents sortis de leurs flancs, il y a tonkR, mystérieux designer aux vénérables buts écologiques. Voici ce qu’il confie sur son site : « Face à un monde en changement dans ses habitudes de consommation, limité pour la première fois de son histoire dans ses ressources naturelles, il est impératif de trouver et de développer des solutions alternatives dans un futur plus que proche. C'est dans cette optique que tonkR tend à [faire devenir le carton] un concurrent direct aux différents procédés déjà existants dans le domaine du mobilier. »

 

Cette revue des designers qui cartonnent ne serait pas complète sans évoquer une créatrice qui monte, qui monte, qui monte : Delphine Magisson.

bureau-enfant-carton-design.jpgCette entrepreneur, qui a créé Carton Design en septembre 2006, affiche une démarche éco-responsable et développement durable jusqu’au bout des ongles… Son objectif ? Créer le plus artisanalement et le plus durablement possible des meubles aux lignes simples et épurées et aux couleurs toniques. Delphine Magisson souhaite « proposer une nouvelle façon de vivre et de penser son mobilier ». Ses valeurs, elle les affiche clairement : dimension humaine, proximité, développement durable et anticonformisme. Une recette qui a l’air de marcher puisqu’elle a été remarquée par des galeries très en vogue, telle que Via à Paris, et que son mobilier pour enfant a retenu l’attention de Yann Arthus-Bertrand.

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message
Publié le par

Deuxième épisode de notre série cartonnage : le carton, quésako ?

meuble_carton.jpgL’autre jour chez votre meilleure copine, vous êtes restée en admiration devant son nouveau meuble super design, et vous n’en n’avez pas cru vos oreilles quand elle vous a avoué qu’elle l’avait fait elle-même, en carton… Depuis, vous aussi, vous avez une envie féroce de vous lancer dans le cartonnage. Pour en savoir plus sur cette matière ultra tendance et écologique, Mille et Une Feuilles vous dresse son portrait.  

Comme le papier, l’origine du carton est le bois. Au début obtenu par un procédé de contrecollage de plusieurs couches de papier, le carton est aujourd’hui élaboré au moyen de techniques plus modernes.  

Le carton rigide apparaît en France en 1751 par l’intermédiaire d’un élève du scientifique René-Antoine Ferchault de Réaumur, pour des utilisations très ciblées telles que les emboîtages de reliure et les cartes à jouer. De nos jours, les usages majeurs du carton se retrouvent dans les industries de l’emballage, de l’édition et du cartonnage.  

Le cartonnage est le processus de façonnage du carton, voire de l’objet en carton lui-même. Et une tendance actuelle se développe : le meuble carton. Dans un premier temps, le mobilier en carton fut l’œuvre de designers et d’architectes, avec par exemple la chaise de Franck Gehry dans les années 70. Mais depuis peu, les amateurs de bricolage et de loisirs créatifs se mettent à créer leurs meubles en carton.  

 

Il existe diverses formes de carton :

carton.jpgLe carton ondulé est le matériau du cartonnage par excellence, celui que l’on trouve le plus facilement en récupération. Il se plie à de nombreuses réalisations et la seule contrainte qu’il impose est de respecter le sens des cannelures (il existe 8 types de cannelures). Il se compose d’un assemblage d’une ou plusieurs feuilles de papier cannelé avec une ou plusieurs feuilles de papier plan. Il est couramment utilisé pour les emballages ordinaires ainsi que pour les emboîtages de transport et de stockage.

Le carton alvéolaire (ou en nids d’abeille) est le plus résistant. Il est composé de deux feuilles kraft qui enserrent des alvéoles hexagonales. Les structures alvéolaires confèrent une très haute résistance à ce carton, qui existe en épaisseurs de 10 à 110 mm. C’est le must pour les industries de mobilier en carton, car il permet de réaliser des découpes très diverses, étendant les possibilités de design.

Le carton gris, grâce à sa solidité, sert notamment aux travaux d’emboîtage ou de reliure. Il est disponible en plusieurs épaisseurs allant de 1 à 3 mm.

Les cartons bois et laminés ont l’avantage de la rigidité.

Le carton contrecollé se décline en carton contrecollé recouvert (d’aluminium ou de polyéthylène), contrecollé couleur (pour l’encadrement), en carton plume (pour les travaux manuels et les loisirs créatifs) et carte à gratter.  

 

Alors, quel type de carton vous tente ?  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message
Publié le par

Premier épisode de notre série cartonnage : le carton c’est tout bon !

Vous pensez peut- être qu’à part des boîtes de rangement et des cartons de déménagement, on ne peut rien faire d’autre avec du carton… Eh bien sachez qu’avec du carton, vous allez pouvoir faire parler votre créativité ! Et cela va même plus loin… le carton est très tendance, il est écologique, développement durable, recyclable, esthétique, robuste et d’un très bon rapport qualité-prix. Lumière sur le cartonnage… premier volet de notre nouvelle série consacrée au cartonnage

meuble-carton.jpgLe carton est une matière très facile et agréable à travailler et manipuler, avec laquelle vous pouvez réaliser de très beaux meubles et objets de décoration : tables de chevet, étagères, bibliothèques, miroirs rectangulaires ou en forme de soleil, cadres photos, horloges, tabourets… Une excellente façon de donner une touche très personnelle à votre ameublement ! 

Côté solidité, pas d’inquiétude. Contrairement à leur image de fragilité, les meubles fabriqués avec du carton ondulé soutiennent jusqu’à 100 kg au cm². Le carton ondulé existe en différentes épaisseurs allant de 1 à 18 mm, et on peut le trouver brut comme imprimé. Il existe également des cartons alvéolaires qui peuvent supporter, grâce à leur structure en nid d’abeille, de très lourdes charges (jusqu’à 5 tonnes au m²). 

Vous pouvez récupérer des cartons dans les grandes surfaces, dans les enseignes de meubles (emballages de leurs produits), chez des industriels ou auprès de proches qui viennent d’emménager. Une fois muni(e) de votre matière première, laissez place à votre imagination : A-MU-SEZ-VOUS !  

Côté matériel, vous pouvez réaliser des merveilles avec trois fois rien : quelques outils basiques tels qu’une paire de ciseaux, un cutter, du scotch, de la colle à carton ou de la colle à reliure, de la peinture et enfin, un bon patron de meuble en carton que vous trouverez sur… votre boutique de loisirs créatifs préférée !

cartonnage.jpgC’est la grande nouveauté de ce début d’année, Mille et Une Feuilles vous propose des patrons meuble en carton tout droit venus de chez la talentueuse Hélène Poulou (L’Atelier Chez Soi). Avec ces patrons, vous pourrez réaliser de nombreux éléments, tous uniques, qui pourront faire des cadeaux originaux. Déco classique, design ou baroque, vous trouverez le modèle qui vous convient : les possibilités semblent infinies avec le carton !  

Pour embellir vos meubles en carton, les personnaliser, promenez-vous sur Mille et Une Feuilles pour trouver toutes les fournitures loisirs créatifs dont vous aurez besoin : papier couleur, stickers, tampons…  

 

Allez, prêt(e) à « cartonner » ?  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message