Google

Messages sur ce sujet: paper art

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Les artistes contemporains du papier nous en mettent plein la vue (3/3) ! - Cuong Nguyen

Lire tout le message: Les artistes contemporains du papier nous en mettent plein la vue (3/3) ! - Cuong Nguyen

Nous vous parlons souvent de l'origami, cet art du pliage de papier issu du Japon et qui permet de transformer une simple feuille de papier en objet ou en personnage, sans colle ni ciseaux. Mais connaissez-vous son étymologie ? Le terme "Origami" vient du verbe japonais "oru" qui signifie "plier" et du nom "kami" qui veut dire "papier". CQFD …

Aujourd’hui, vous allez vraiment voir en quoi l’origami est véritablement un art !

Après les Français Zim&Zou et le Japonais Yusuke Oono, voici le troisième et dernier artiste contemporain du papier que nous voulions vous présenter. Il s’agit du vietnamien Nguyễn Hùng Cường.

 

Un maître de l’origami

A 6 ans, il pliait déjà du papier (au Vietnam, le pliage de papier est enseigné dans les premiers cycles scolaires). A 10 ans, il créait son premier modèle : un cochon ! Aujourd’hui, il est passé au rang de maître de l’origami.

Le virus, il l’a attrapé en lisant le livre « Prehistoric Origami » de John Montroll que sa maman lui a offert en 1997 lorsqu’il avait 8 ans. Ce fut le premier d’une longue série d’ouvrages à travers lesquels il a appris tout l’art du pliage des origamis. Quand il ne trouva plus de modèles à reproduire dans les livres disponibles au Vietnam, il se mit à concevoir ses propres créations.

Depuis 2004, il fait partie du VOG (Vietnam Origami Group). Son mentor est Robert J. Lang et son livre "Origami Design Secrets" dont il s’inspire pour imaginer ses modèles.

 

D’extraordinaires animaux de papier

Basé à Hanoi où il est étudiant à l’Université Technologique, l’artiste crée de superbes créatures et scènes animalières. Sa spécialité, c’est d’utiliser pour ses créations un papier traditionnel vietnamien appelé le Dó.

Sa production préférée est le gorille, car, dit-il « c’est celui qui me fait passer le meilleur moment lors du pliage. Il n’est pas compliqué, mais pas simple non plus ».

A le voir, nous n’en doutons pas …

 

Amoureux du papier un jour, amoureux du papier toujours …

Publié dans plusieurs revues, l’artiste vit sa pratique comme une passion et non comme une activité rémunératrice. Il déplore que l’origami ne reste aux yeux des gens qu’une activité manuelle pour enfant, alors que c’est un véritable art !

« C’est toujours difficile, mais quand on y arrive, c’est le plus beau des sentiments », confie-t-il.

Pour découvrir ses superbes créations, vous pouvez cliquer sur sa page flickr et sur l’album Pinterest de Mille et Une Feuilles.

 

Nous, nous retournons à nos modèles plus … simples !!!

 

Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Les artistes contemporains du papier nous en mettent plein la vue (2/3) ! - Yusuke Oono

Lire tout le message: Les artistes contemporains du papier nous en mettent plein la vue (2/3) ! - Yusuke Oono

Juste bluffant ! Vous ne pourrez qu’être époustouflé(e), par les réalisations de Yusuke Oono… après les « petits » frenchies Zim&Zou, voici la suite de notre découverte des artistes contemporains du papier.

 

Les livres d’images découpées de l’artiste japonais Yusuke Oono

Plus que des livres, ce sont de véritables œuvres d’art.

L’artiste découpe une à une les feuilles de papier au laser, faisant apparaître animaux, personnages, objets et décors. Puis il les assemble en forme de carrousel. Résultat, par effet de profondeur, naissent des scénettes, dont l’histoire s’égrène au fil des pages.

Ce qui nous émerveille, c’est la finesse des découpages, les décors sculptés sur plusieurs plans et l’ambiance unique qui s’échappe de ces petits livres circulaires.

 

Une nouvelle façon de raconter des histoires

Les livres de Yusuke Oono peuvent se lire de façon classique, page par page, ou bien en les plaçant debout, pour une expérience de lecture originale à 360°. Cela donne d’ailleurs l’impression d’un film animé en 3D !

Graphiste et architecte japonais, Yusuke Oono a ainsi inventé un nouveau genre de livres d’images, qui fascinent autant les adultes que les enfants. Car il s’agit d’une invitation à la rêverie et à l’imagination, destinée à tous.

Parmi les contes qu’il a mis en scène, il y a « Jack et le Haricot Magique », mais aussi des créations originales, telles « sweet home » ou « Jungle ».

 

Yusuke Oono et FabLab Café

Quoi de plus naturel qu’une association entre le créateur japonais et FabLab Café, qui crée à travers le monde des lieux dédiés à la découpe laser et à la fabrication numérique ?

Dans le «FabCafe Brand Book», on découvre ainsi les activités proposées dans les Fablab Cafés. Un véritable concentré d’idées créatives, idéal pour la promotion de la marque et de sa culture.

 

Pour admirer les œuvres de Yusuke Oono, voici 2 liens :

 

Décidément, le papier nous émerveillera toujours, pas vous ?

 

Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles
 

Lire tout le message
Publié le par

Les artistes contemporains du papier nous en mettent plein la vue (1/3) ! - Zim & Zou

Lire tout le message: Les artistes contemporains du papier nous en mettent plein la vue (1/3) ! - Zim & Zou

Vous connaissez notre amour pour l’art, alors quand il s’agit d’allier création et papier, Mille et Une Feuilles ne résiste pas à l’envie de le partager avec vous : ouverture d’une nouvelle série sur les artistes contemporains du papier.

 

Les festivités commencent avec Zim&Zou, ces « petits » frenchies venus de Nancy !

Ils s’exposent au musée du Design de Chicago. Hermès, Le Monde, IBM, BNP, Washington Post, Microsoft, Grant Thornton …  tous craquent pour leurs créations colorées et entièrement faites main.

En fait, grâce à son approche innovante du design, le duo de créateurs est tout simplement devenu une référence dans le monde du paper art.

Leurs réalisations ? Des décors naturels, des animaux sculptés, des objets des années 80 recolorisés en 3D, des décors et des constructions poétiques, qui s’exposent idéalement en vitrine ou sous la forme d’étonnantes installations.

 

A la ville, ils se nomment Lucie Thomas et Thibault Zimmermann

Respectivement nés en 1987 et 1986. Tous deux ont suivi le même BTS en Communication Visuelle, options graphisme, édition et publicité.

Après plusieurs collaborations en tant que freelances, et une formation en webdesign pour Thibault, ils ont décidé en 2010 d’unir leurs talents en créant leur studio de création graphique, au sein duquel ils laissent libre court à leur vision singulière du design graphique.

 

A l’origine, ils ne travaillaient le papier que pour le plaisir…

… partageant un intérêt commun pour le fait main et le développement durable. Il faut dire qu’ils bénéficiaient d’une source d’approvisionnement privilégiée, grâce aux grands-parents de Lucie qui travaillaient dans une usine de papier vosgienne.

Puis les sollicitations se sont multipliées. D’abord pour un projet DIY, et de fil en aiguille leur travail s’est concentré sur des installations créées à partir de matériaux tels que le papier, mais aussi le bois, la feutrine et le cuir.

En s’éloignant du design par ordinateur, le tandem nancéen parvient à concilier avec maestria création artisanale et design graphique. En jouant sur les multiples textures et couleurs du papier, il redonne du pétillant à un quotidien parfois trop terne.

Plus de sens, plus de couleurs, évidemment cela nous parle !

 

Aujourd’hui, le talent et la bonne humeur de Zim&Zou s’exportent à Dubaï pour Hermès.

Pour marquer l’ouverture d’une nouvelle boutique, le duo a imaginé de magnifiques installations en papier. C’est tout un monde féerique et coloré qui a pris place dans les vitrines de la marque de luxe, intitulé « Forest Folks ».

 « La nature nous entoure et ne cesse d’évoluer depuis sa création. Sa course définit le monde dans lequel nous vivons. La nature est liée à tous les êtres vivants, et chaque être vivant y est lié. Dans ce projet, les spectateurs ont un aperçu des personnages curieux vivant dans cet environnement. Ce point de vue microscopique, où les plantes et autres végétaux règnent en maîtres, est comme une sorte d’image, un flash, un instant précis dans la course effrénée de la nature. La vie est partout, les fleurs poussent et emportent leurs habitants dans leur élan. Ce peuple mystérieux évolue, se construit et vit au cœur de la nature, révélant un fragment de leur vie quotidienne. », expliquent les créateurs.

 

A défaut de vous rendre à Dubaï, venez admirer les œuvres de Zim&Zou sur notre Pinterest !

 

Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

L’art du papier dans la publicité

Lire tout le message: L’art du papier dans la publicité

Rien d’autre ne nous met plus en joie que de vous faire découvrir les innombrables créations possibles avec le papier, et que cet art s’invite dans tous les domaines y compris dans la publicité.

Entre poésie et art du pliage, voici trois réalisations époustouflantes qui témoignent d’une imagination et d’une patience sans limite.

  

La publicité pour le New York Times Magazine par l’artiste Julien Vallée

À l’ère digitale, le talent de Julien Vallée est de savoir fusionner les dernières tendances technologiques avec le matériel réel et physique, notamment le papier, son matériau de prédilection.

Dans ce billboard animé, le motion designer montréalais fait se déployer en quelques secondes le titre du célèbre magazine américain.

La technique qu’il a utilisée est le Paper cut (ou art cut), qui consiste à créer des compositions digitales avec du papier découpé. Et c’est ce que l’artiste aime : transformer une simple feuille de papier en un objet qui peut communiquer.

Dans cette création publicitaire, le revers coloré de chaque lettre illustre la variété des sujets abordés par le magazine et le papier a été utilisé pour établir une connexion entre les contenus vidéo proposés par le New York Times Magazine sur son site internet et les sujets traités dans le print.

Application

 

La publicité Orange Origami

Lorsque l’on évoque l'art du papier, on pense souvent à l'origami, issu de la culture asiatique en Chine et au Japon. La publicité d’Orange pour son forfait mobile Origami interprète avec maestria cet art du pliage à travers une réalisation étonnante.

En parallèle de cette publicité diffusée en 2010, Orange avait lancé une campagne autour du paper toy : les 130 premières personnes ayant collectionné leurs 13 PaperToyz étaient récompensées par des cadeaux.

Application

 

La Publicité pour le vignoble californien Beringer par l’artiste Su Blackwell

Su Blackwell, artiste contemporaine vivant à Londres, crée des livres-sculptures. En découpant les pages de vieux livres, elle réalise des scènes en trois dimensions, comme elle a pu le faire pour illustrer l’œuvre Alice au pays des merveilles.

Ce StopMotion réalisé pour Beringer recrée un vignoble en papier, aussi magnifique dans sa créativité que dans sa réalisation.

Il aura nécessité 6 animateurs, 130 pieds de vignes en papier, 9 000 feuilles de vigne en papier et environ un million de coups de ciseaux !

Application

 

Et vous, êtes-vous autant fascinés que nous par ces créations ?

 

Cécile Douay
Rédaction web

Lire tout le message