Google

Messages sur ce sujet: papier connecté

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Innovation papier (2/3) : du papier en vêtements recyclés au papier connecté

Lire tout le message: Innovation papier (2/3) : du papier en vêtements recyclés au papier connecté

Un papier fabriqué à partir de vêtements recyclés, pour une production 100% écologique

Il n'est ni plus ni moins l'héritier du papier chiffon, fabriqué à partir de vieux linges dans les moulins à papier. Pour le papetier, l’intérêt de cette méthode de fabrication est qu’il récupère les meilleures fibres des tissus, rendues plus résistantes, plus souples et plus moelleuses suite aux lessives, nettoyages et traitements successifs.

Au Portugal, l'entreprise Moinho utilise les vêtements usés et les déchets de l'industrie textile pour fabriquer un papier artisanal 100 % coton. Son slogan : "De vieux vêtements pour faire du papier".

Plus que dans le processus de production, son innovation est de fabriquer de manière artisanale de grandes quantités de papier, qui conserve les qualités du papier de coton en ce qui concerne le grain, la texture et la durabilité. Par exemple, ce type de papier - pour lequel les fibres ont été placées de manière aléatoire - offre une résistance plus forte que les papiers fabriqués industriellement, dont les fibres sont placées dans le même sens.

L’entreprise portugaise fabrique des papiers blancs, des papiers de couleurs (obtenues grâce aux vêtements de couleurs), embellis avec des éléments naturels (graines, feuilles d’arbres …) ou imbibés d’arômes essentiels (fraise, cannelle …), des papiers standard de 100 à 300 g/m² et divers articles tels que emballage, papier cadeau, sacs, papeterie, cahiers, albums …

Enfin, sa méthode de fabrication se veut 100 % écologique, en réutilisant toute l’eau consommée lors du processus de fabrication.

 

Le papier connecté pour interagir avec le consommateur

Un papier connecté est un papier qui peut interagir avec un smartphone, par l'intermédiaire d'un QR code ou de la reconnaissance d'image - la dernière innovation technologique en date.

L’autre grande innovation, utilisée par ADSP et Arjowiggins en 2015, est l’intégration d’une puce NFC dans le papier. Avec cette technologie, il suffit de poser son smartphone sur le papier pour qu'il prenne vie sur son écran. Résultat : un taux de retour de 17%, soit 7 fois plus qu'avec un support classique, lors des campagnes promotionnelles.

Pas étonnant, car dans cette expérience ludique et originale, c'est l'usager qui décide d'inter­agir avec la marque, et non la marque qui entre de manière plus ou moins forcée dans l'univers du consommateur. De plus, l’utilisateur va la partager plus facilement avec ses amis.

Avec un tel niveau d’engagement, les marques peuvent tirer de grands bénéfices de campagnes mises en œuvre grâce au papier connecté, et cela avec tous les supports : catalogue, mailing, affiche, flyer, magazine, étiquette de prix, sous-verre en carton, set de table en papier …

Après avoir attisé la curiosité du client, on peut lui proposer un contenu à forte valeur ajoutée : un site web, une vidéo, un coupon promotionnel, une application à télécharger. On peut aussi imaginer un contenu différent à chaque interaction, type story­telling : d’abord une fiche produit, puis un coupon promotionnel et enfin une carte interactive pour localiser le magasin le plus proche.

Une fois encore, voici un bel exemple qui montre que le papier n’est pas prêt de disparaître, et qu’il fait même très bon ménage avec les technologies digitales. D’ailleurs, le print n’étant qu’à l'aube de sa réinvention, on peut se poser la question …

 

Mais que va donc nous réserver le papier comme surprise dans les années à venir ?
 

Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message