Google

Messages sur ce sujet: supports de communication

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Supports de communication pour auto-entrepreneurs et TPE : pourquoi travailler avec des professionnels ?

professionnels-communication.jpg

Ca y est, vous connaissez maintenant tous les petits secrets pour réaliser vous-mêmes vos supports de communication, mais… voilà, après quelques essais et beaucoup de ratages, vous vous êtes aperçu que concevoir et fabriquer ses cartes de visites, ses flyers, ses plaquettes ou son communiqué de presse, ce n’est pas si simple : tout le monde ne maîtrise pas Photoshop, n’a pas forcément une âme de graphiste ou de rédacteur, n’a pas de quoi imprimer dans de bonnes conditions, ou bien… n’a pas le temps ou l’envie tout simplement. Bref, si vous ne vous sentez pas à la hauteur, évitez de saborder l’image de votre entreprise et confiez ce travail à des professionnels de la communication !

 

La communication d’entreprise demande du temps, des compétences et des aptitudes bien spécifiques. C’est pourquoi il faut parfois ne pas hésiter à faire appel au savoir-faire des professionnels de la communication :

  • un bon graphiste aura la capacité créative et l’expérience pour proposer une identité visuelle à la fois originale, tendance, cohérente avec vous-même et marquante pour votre cible
  • un consultant en communication disposera quant à lui d’un portefeuille de partenaires, de relations et d’une expérience qui en feront une source précieuse de conseils pour le choix de votre positionnement ou de vos prestataires
  • une agence de communication mettra à votre disposition une équipe et une organisation qui permettent de produire vite et bien, et sera capable de prendre en charge tous les média
  • un imprimeur vous fera bénéficier de son expertise du support papier et de son équipement performant pour un rendu professionnel
  • un relecteur – rédacteur professionnel vous garantira des contenus impactants, attractifs et sans fautes, qui mettront en valeur votre entreprise
  • un(e) attaché(e) de presse vous donnera accès à son carnet d’adresses de journalistes et vous rédigera un communiqué et un dossier de presse en béton.

Vous l’aurez compris, tous ces professionnels de la communication n’auront qu’une idée en tête : valoriser l’image de votre entreprise. Choisir de travailler avec eux, c’est bénéficier d’un regard d’expert, d’un avis extérieur lorsque l’on a le nez dans le guidon et d’un gain de temps non négligeable quand on est seul aux commandes de sa société.

C’est éviter aussi l’erreur de vouloir tout faire vous-même !

 

Comment choisir vos prestataires en communication ?

  • Règle N°1 : demandez des avis autour de vous, faites-vous recommander des professionnels
  • Règle N°2 : faites bien attention au contenu exact de la prestation
  • Règle N°3 : accordez de l’importance au relationnel

Les tarifs entreront aussi en ligne de compte, bien entendu, mais le plus important est que vous vous sentiez bien avec votre prestataire. Il aura la délicate mission de faire ressortir la quintessence de votre société, alors autant travailler avec lui dans la confiance et bien s’entendre. Bref, assurez-vous que le feeling passe.

 

Freelance ou agence ?

Si les freelances sont souvent moins chers que les agences, ils auront aussi probablement une plus grande réactivité et une relation plus personnalisée avec vous. En revanche, une agence aura l’avantage de centraliser tous les métiers de la communication : pratique si vous désirez créer plusieurs supports ou mettre en œuvre une campagne de communication. L’agence pourra aussi vous proposer un potentiel de travail plus important, ce qui peut permettre de raccourcir les délais.

Enfin, vous pouvez bien évidemment opter pour plusieurs prestataires simultanément, que vous choisirez en fonction de leurs talents respectifs ; par exemple un freelance graphiste dont vous adorez le style et un rédacteur indépendant dont vous appréciez la patte.

Alors, faites confiance aux pros !  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message
Publié le par

Supports de communication pour auto-entrepreneurs et TPE : trucs et astuces pour un communiqué de presse réussi

Le communiqué de presse fait partie de la panoplie des supports de communication indispensables pour un auto-entrepreneur ou une TPE qui se lance. Plus tard, il sera aussi très utile pour faire des annonces spécifiques et montrer comme vous êtes actif, (beau) et innovant !

 

Mais vous le savez, l’exercice du communiqué de presse n’est pas si aisé, il ne se rédige pas à la légère et doit respecter quelques codes pour avoir toutes les chances d’être lu par le journaliste ou le blogueur qui le recevra. Alors, si vous n’avez pas les moyens de vous adjoindre les services d’une agence ou d’un attaché de presse, Mille et Une Feuilles vous livre quelques trucs et astuces pour que votre communiqué de presse ne fasse pas flop…


Principe N°1 : avoir quelque chose à dire

Cela va mieux en le disant… Votre communiqué de presse doit réellement annoncer quelque chose : création d’une société, nouveau produit, nouveau site internet, un événement, un partenariat, une action d’envergure… Tout l’art est de rendre cette information intéressante et attractive, de donner envie à votre lecteur de la relayer. On ne développe qu’une seule idée, on n’en fait pas des tonnes, on reste factuel, et bien entendu… on proscrit le mensonge, les infos erronées, approximatives ou non vérifiées !

 

Principe N°2 : on structure son communiqué de presse

Votre communiqué de presse de doit pas dépasser une page A4, il doit se lire facilement et guider la lecture du journaliste. Nous vous conseillons cette structure :

communique-de-presse-printemps-mampreneurs.jpg

Crédit Photo :  Printemps des Mampreneurs

Rédaction Mélanie Sevre pour Scribes

contact : marlene.schiappa@gmail.com

  • 1. En en-tête : votre logo, le lieu et la date
  • 2. Un titre accrocheur, qui éveillera l’intérêt du lecteur
  • 3. Un « chapeau », qui est un paragraphe résumé de votre communiqué. Dans l’absolu, il pourrait se suffire à lui-même.
  • 4. Le développement : il doit répondre aux questions « qui, quoi, quand, où, pourquoi et comment ». Il vous faudra faire vivre votre texte, le rendre facile à lire : petits paragraphes, phrases courtes, utilisation de puces, un fil conducteur, une interview…
  • 5. La présentation de votre société : un encart qui dit en quelques mots qui vous êtes, votre parcours, votre activité principale, un petit historique, 2-3 chiffres
  • 6. La zone contact : indispensables, le nom de la personne à contacter (vous en général), son numéro de téléphone, son e-mail, l’adresse de la société et son site internet

 

Principe N°3 : faciliter le travail du journaliste

Votre communiqué de presse doit pouvoir être repris tel quel par le journaliste, vous le rédigerez donc à la 3e personne. N’utilisez pas de jargon incompréhensible et expliquez les termes techniques. Pensez également à joindre un logo et un visuel en haute définition.  

 

Principe N°4 : faire relire son communiqué de presse

Si possible à quelqu’un qui ne connaît pas grand chose de votre activité, de manière à être sûr que ce que vous racontez est compréhensible par un personne qui ne baigne pas 24h/24 dans votre univers… Enfin, c’est un bon moyen de traquer la dernière coquille qui traîne ou une faute d’orthographe, qui reste un excellent moyen de vous décrédibiliser…

 

Principe N°5 : cibler la diffusion de son communiqué de presse 

Il est tout beau tout chaud, il vous faut maintenant le diffuser… Choisissez avec précision les média auxquels vous allez adresser votre communiqué (par exemple, n’envoyez pas votre communiqué à Auto Plus si vous vendez des couches lavables…). Presse régionale, presse magazine, télé, radio, blogueurs, journaux de quartier… ils sont tous intéressants à contacter, mais là encore il faut contacter la bonne personne, celle qui traite votre domaine et aura donc un intérêt à reprendre votre info (un coup de fil à la rédaction s’impose donc pour obtenir le bon nom et le bon e-mail). Enfin, faites attention aux dates de bouclage, notamment pour les mensuels qui bouclent 1 à 2 mois avant la parution.

 

Et à vous la gloire (l’amour et la beauté) !  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus (et aussi relecture et rédaction de communiqué de presse…)

Lire tout le message
Publié le par

Supports de communication papier pour auto-entrepreneurs et TPE : faire soi-même ses cartes de visite et flyers

Votre site internet est certainement votre outil de communication principal, mais il en est deux autres à ne pas négliger : la carte de visite et le flyer. Ces supports papier, s’ils sont bien réalisés, valoriseront votre image et vous permettront de toucher une cible plus large.  

Vous qui êtes auto-entrepreneur, ou à la tête d’une TPE, votre budget communication est sans aucun doute limité. Alors comment faire vous-même vos cartes de visite et vos flyers, et de quoi avez-vous besoin ? Votre papeterie en ligne Mille et Une Feuilles vous guide.  

 

Premier conseil : respectez toujours votre charte graphique

Ne modifiez pas votre logo, respectez vos couleurs, vos polices, afin d’affirmer votre identité et de favoriser la reconnaissance de votre entreprise à travers tous vos supports de communication.  

 

La carte de visite : toujours en avoir une sur soi !

La carte de visite n’a rien d’anodin ni de désuet, c’est un support indispensable et aussi un excellent outil de promotion. Vous devez toujours en avoir sur vous, même en vacances, car c’est la seule façon de ne pas vous faire oublier des personnes que vous rencontrez, lors de soirées réseaux, sur un salon ou au camping des Flots Bleus…  

Les deux fondamentaux à respecter sont sa pérennité et son rangement facile, notamment dans un portefeuille. Il vous faut donc éviter le papier trop fin et opter pour un papier de grammage entre 200g et 350g : faites votre choix parmi les cartes Pollen, cartes Forever ou papiers couleur. Quant au format, le plus utilisé est le 85x54 mm (la taille d’une carte bancaire).  

carte-visite.jpgVotre carte de visite devra obligatoirement comporter :

  • le nom et le logo de votre société
  • votre nom et votre fonction
  • votre adresse postale et vos numéros de téléphone, fax
  • votre adresse e-mail
  • l'adresse de votre site Internet  

Pour la réalisation de votre carte de visite, deux options s’offrent à vous :

Quel que soit votre choix, n’utilisez qu’une seule police de caractères et 1 ou 2 couleurs maximum. Même si, traditionnellement, l’impression ne se fait que sur le recto, le verso peut être utilisé (sans abus !) pour y mettre des informations complémentaires comme un plan d’accès, des horaires, des tarifs…    

 

Le flyer ou tract publicitaire : un outil de vente

Le flyer va vous servir à vendre. Il permet heureusement plus de fantaisies, pour ses dimensions et ses formes. Cependant, les formats les plus fréquents sont le A5 (une feuille A4 pliée en 2) ou la carte postale (10x15 cm). Le grammage du papier dépendra de la durée de vie estimée du flyer : faible s’il est distribué dans la rue (il sera sûrement jeté tout de suite après), plus élevé s’il est en libre service dans un magasin ou sur un stand de salon. Le grammage d’un flyer s’échelonnera donc entre 135 g et 300 g. Mille et Une Feuilles vous propose un large choix de papiers créatifs, regardez du côté du papier couleur et du papier recyclé Forever.  

Nos conseils pour réussir votre flyer :

  • Une accroche percutante : attirer l’attention
  • Un design qui attire l’œil : original, chatoyant, flashy… tous les coups sont permis ! Mais n’utilisez qu’une seule image
  • Une organisation en blocs thématiques : slogan, coordonnées, promo…
  • L’information essentielle doit être très lisible : utiliser les couleurs, le gras, mais éviter les majuscules à outrance
  • Un seul message : trop d’informations tue l’information !
  • Faites relire par une personne extérieure
  • Utilisez le verso si besoin, pour des informations secondaires
  • Rajouter quelques mentions obligatoires : "ne pas jeter sur la voie publique", "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé..."  

Pour créer vous-même votre flyer, utilisez un outil en ligne, comme 1minuteflyer, ou bien un logiciel de PAO : les plus utilisés sont Photoshop, Illustrator, QuarkXpress, Indesign. Vous obtiendrez de très bons résultats également avec des logiciels de PAO gratuits, le plus connu étant The Gimp.  

 

Tous les papiers proposés par Mille et Une Feuilles sont de qualité, vous pouvez donc lui faire confiance pour une communication papier de qualité, et créer également vous-mêmes vos affiches, brochures, marques pages, papier à en-tête, cartes de correspondance, enveloppes…    

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message