Google

Le papier, 2e idée fausse : la consommation de ...

Publié le par

Le papier, 2e idée fausse : la consommation de papier est en baisse

Chez Mille et Une Feuilles, où la passion des papiers créatifs fait la loi, nous balayons une nouvelle idée reçue : la consommation de papier ne diminue absolument pas !  

On pourrait croire qu’au XXIe siècle, à l’ère des nouvelles technologies, la consommation de papier et de carton diminue. En fait, il n’en est rien. Malgré le développement d’Internet, la numérisation de nombreux supports et la prise de conscience écologique, l’utilisation de papiers et de cartons continue d’augmenter régulièrement. Depuis 10 ans, elle a augmenté chaque année dans le monde de 3,3% environ, alors qu’en France, elle progressait de 0,8% en moyenne par an. Toujours sur ces dix dernières années, en France, la consommation de papiers à usages graphiques s’est accrue de 7% et celle des emballages et conditionnements de plus de 6%. Pourtant, la France, avec ses 179,2 kg de papiers et cartons consommés par habitant et par an, n’est que le 24e pays le plus consommateur ! Devant nous : la Finlande au 1er rang et les Etats-Unis en deuxième position.  

 

Les nouvelles technologies ont créé de nouveaux besoins en papier

Loin d’avoir sonné le glas du papier, les nouvelles technologies ont, au contraire, créé de nouveaux besoins. Par exemple, l’informatisation des tâches administratives et des entreprises a entraîné un besoin d’impression. Internet et les nouveaux modes de communication, même s’ils occupent de plus en plus de place, sont synonymes d’images fugaces, que nous cherchons à conserver en les imprimant. Sans parler des personnes qui ne peuvent se passer de documents papier pour travailler.  

conso_PC_france_depuis1950.jpg

 

Comment se répartit la consommation de papiers et cartons ?

Les principaux usages de papier et carton se font pour le graphisme, l’écriture (impression incluse) et pour l’emballage. En 2008, en France, sur les 10 709 000 tonnes de papier et carton utilisées, 5 005 000 tonnes étaient consommées pour des usages graphiques, 4 623 000 tonnes pour des emballages et conditionnements, et 800 000 tonnes pour les papiers d’hygiène.  

Foi de Mille et Une Feuilles, la mort du papier n’est pas pour demain !  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Commentaires: 0
Plus d'informations…: carton, cartons, papier, papiers, papiers créatifs

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent poster des commentaires.
Se connecter et poster un commentaire S'inscrire maintenant