Google

Mille et Une Feuilles reçoit Ann-Louise de La P...

Publié le par

Mille et Une Feuilles reçoit Ann-Louise de La Poype : " En Nouvelle-Zélande à Noël, les coutumes occidentales se mêlent aux rites maoris".

Mille et Une Feuilles reçoit Ann-Louise de La Poype : " En Nouvelle-Zélande à Noël, les coutumes occidentales se mêlent aux rites maoris".Après l'Australie, nous restons en-dessous du globe… Rendez-vous avec la journaliste Ann-Louise de La Poype, qui nous parle de la Nouvelle Zélande et de ses traditions de Noël. Un peu de chaleur au milieu de notre hiver…

 

Stéphanie - Ann-Louise, peux-tu nous présenter ton activité et ton actualité ?

Ann-Louise - Journaliste de formation, je suis une mordue du monde numérique ! J'ai repris mes études afin de travailler dans ce domaine, et c'est ce projet que je concrétise actuellement avec la création de contenus web en anglais pour des clients industriels. Je viens également d'intégrer l'équipe Digital Marketing de l'ESSCA à Angers, en tant qu'intervenante sur les questions liées à l'environnement numérique. Je trouve que le consommateur a beaucoup plus de pouvoir grâce à internet et que cela change profondément les données pour beaucoup de business. En parallèle, chacun d'entre nous doit faire face à la question primordiale du respect de la vie privée. Mais je m'arrête là, car le sujet du jour est ailleurs ! 

 

Stéphanie – Parle-nous de ta Nouvelle-Zélande…

Mille et Une Feuilles reçoit Ann-Louise de La Poype : " En Nouvelle-Zélande à Noël, les coutumes occidentales se mêlent aux rites maoris".Ann-Louise – Je considère que j'ai trois pays d'origine : née en Angleterre, je suis de nationalité néo-zélandaise et j'ai passé une bonne partie de mon enfance en Australie. J'ai des souvenirs de Noël passé dans chacun de ces trois pays. C'est très intéressant de répondre à tes questions, Stéphanie, car je me rends compte qu'il y a énormément de détails et de symboles qui sont restés gravés dans mon ADN !

Année après année, notre arbre de Noël était toujours décoré avec les mêmes objets. Il y avait deux anges blancs en raphia que j'adorais. L'ambiance à la maison était chaleureuse et il faisait chaud à l'extérieur. Sur la table, il y avait des pétards de Noël en forme de bonbon géant en papier glacé rouge, vert et doré. Avant de commencer le repas, on les tirait avec son voisin de table et cela faisait un bruit très particulier ! En guise de récompense, il y avait souvent un petit gri-gri qui tombait juste après le "craccc". Chaque pétard contenait aussi deux chapeaux couronnes en papier fin, que l'on était obligé de porter pendant tout le repas !

 

Stéphanie – Qu'est-ce qui rend spécial un Noël néo-zélandais ?

Ann-Louise – En Nouvelle-Zélande, les coutumes occidentales se mêlent aux rites maoris. Là-bas, l'arbre de Noël n'est pas un sapin, mais un arbre à fleurs rouges écarlates appelé "pohutukawa". Mais on y voit aussi des fenêtres décorées avec de la fausse neige et des illuminations dans les rues !

Comme c'est l'été, le repas est souvent organisé sur la plage. Il est composé de côtes d'agneau cuites au barbecue et de légumes. En dessert, la "pavlova"est servie avec des kiwis et des fraises. Il s'agit d'une sorte de meringue à la crème fouettée.

 

Stéphanie – En Nouvelle Zélande, est-il aussi de coutume d'envoyer des cartes de vœux ?

Ann-Louise –  Envoyer et recevoir des cartes de voeux est une tradition presque sacrée dans les pays anglophones. Peut-être parce que beaucoup de personnes ont de la famille et des amis éparpillés dans le monde. C'est une façon de garder le contact, d'envoyer un photo, de donner les nouvelles de l'année passée. Souvent, les gens exposent leurs cartes partout dans le salon ou dans la salle à manger en les attachant sur une ficelle, de telle sorte que cela fasse une guirlande de cartes de voeux. 

Lorsque j'étais enfant, en Australie, j'étais émerveillée par les cartes envoyées chez nous depuis l'hémisphère nord. Les images qui restent imprégnées dans ma mémoire sont celles de cartes avec des bonshommes de neige, des églises enneigées, avec des détails en argent et or... elles me paraissaient toujours fascinantes, comme d'un autre monde alors que nous étions ce jour-là habillés en t-shirt !

 

Stéphanie – As-tu un souvenir particulier d'un Noël passé en Nouvelle Zélande ?

Ann-Louise –  J'ai un souvenir qui m'est cher, lorsque nous sommes allés pour la première fois en Nouvelle Zélande avec ma première fille. Elle avait alors trois ans. Ma mère, excellente cuisinière, nous avait préparé un repas de Noël comme toujours : jambon dressé avec l'ananas, une bonne dinde, des pommes de terre rôties, des petits pois, une sauce délicieuse, de la confiture de coing en accompagnement et un pudding avec une crème anglaise très épaisse. Ensuite, il y avait le gâteau de Noël, plein de fruits secs comme toujours. C'était un repas fantastique. Nous nous sommes régalés avec une température extérieure de +30°C !!! Ma mère tenait à nous servir le repas traditionnel malgré la chaleur.

 

Stéphanie – Quelle tradition de Nouvelle Zélande as-tu rapporté en France et que tu as à cœur de respecter à chaque Noël ?

Ann-Louise – A chaque Noël, et malgré la chaleur, Maman préparait des puddings et le gâteau de Noël bien en avance. Elle nous appelait toujours quand elle remuait les ingrédients pour que nos vœux secrets soient intégrés au mélange. Il fallait fermer les yeux et prononcer silencieusement son voeu tout en remuant. Ce rite, je le perpétue ici en France, mais j'ai laissé tomber les puddings !

 

Idée cadeaux noel enfant créatifStéphanie – Et si nous allions faire un tour dans la boutique Mille et Une Feuilles… Quel papier aimerais-tu utiliser pour réaliser tes propres cartes de vœux ?

Ann-Louise –  J'adore le papier vergé pour écrire un mot, puis le plier en deux et coller une photo dessus. J'aime les papiers qui aiment la plume, agréables au toucher. Le papier parchemin est aussi superbe pour sa tonalité, son histoire.

 

Stéphanie – Enfin, pour un cadeau de Noël créatif pour enfant, quel serait ton coup de coeur dans le rayon loisirs créatifs ?

Ann-Louise – Je trouve qu'en général nous n'encourageons pas suffisamment nos enfants à la créativité, la peinture et le dessin. Mes produits coup de cœur ? Les kits créatifs de peinture et les poupées du monde à peindre. Le papier kraft, indispensable à la maison, et enfin des papiers crépon pour les déguisements.

 

Merci Ann-Louise, et chaleureuses fêtes de Noël !

 

Derniers jours pour bénéficier des frais de port offerts !

Jusqu'au 15 décembre, Mille et Une Feuilles vous offre les frais de port pour toute commande expédiée en France métropolitaine, de plus de 37 € et contenant au moins un jeu éducatif créatif pour enfant ou un livre sur les loisirs créatifs.

Pour en profiter, mentionnez le code NOEL 2013 au moment de valider votre panier.

 

Mis en forme par Cécile d'Orthozen

Rédactrice web freelance


Seuls les utilisateurs inscrits peuvent poster des commentaires.
Se connecter et poster un commentaire S'inscrire maintenant