Google

Les métiers du papier : l'imagier au pochoir

Les métiers du papier : l'imagier au pochoir

Imagier au PochoirIssu des arts graphiques, le métier d'imagier au pochoir est malheureusement en voie de disparition. Présent dans divers secteurs d'activité, comme la décoration, la mode ou l'ameublement, il n'est pourtant plus une profession à part entière.

Ainsi en France, l'Imagerie d'Épinal dans les Vosges - créée en 1796 par Jean-Charles Pellerin, est désormais la seule à employer des imagiers au pochoir au sein de son effectif de dix-sept personnes. Leurs réalisations vendues en boutique sont prisées des collectionneurs, de certaines institutions et d'entreprises privées.

 

La peinture au pochoir, une technique ancestrale

Le métier d'imagier au pochoir consiste à mettre en couleur des images à l'aide de plaques ajourées.

A partir d'une image en noir et blanc imprimée sur du papier, le coloriste découpe lui-même ses pochoirs dans du métal ou des feuilles d'aluminium. Ce travail est réalisé grâce à une pédalette, une machine équipée d'une scie métallique et qui ressemble à une machine à coudre à pédale.

Le coloriste confectionne un pochoir par couleur à appliquer.

Ensuite, il pose ses pochoirs sur l'image à colorer - elle-même imprimée sur du papier Vélin d'Arches - et applique ses couleurs à l'aide d'un pompon (pinceau à pochoir), d'un tampon ou d'un pochon (une brosse autrefois composée de poils de sangliers est maintenant faite de nylon).

De même, la gouache a suppléé les pigments autrefois naturels, moins aisés à utiliser et plus longs à sécher.

Afin d'éviter dépassements et bavures, le coloriste peut utiliser deux astuces : soit la technique du martelage qui permet de renforcer le contour de la découpe avec un poinçon et un marteau, soit celle de la graisse de lard qui consiste à frotter le dos des pochoirs avec un bout de lard, dont la graisse hydrofuge repousse l'eau contenue dans la gouache.

 

La peinture au pochoir à l'ère moderne

En dehors des images d'Epinal, la technique du pochoir est toujours d'usage pour la peinture sur tissu dans les domaines de la mode et de l'ameublement. En déco intérieure, on la retrouve dans la peinture murale et sur meuble. Enfin, les artistes de rue utilisent également des pochoirs en carton et de la peinture en bombe pour décorer les murs de nos villes.

 

Découvrir le métier d'imagier au pochoir

Le métier d'imagier au pochoir n'est désormais plus enseigné dans aucun établissement.

Néanmoins, il reste possible de découvrir la technique du pochoir à l'Imagerie d'Epinal, qui présente toute l'année au grand public son savoir faire et ses artistes. Une bonne idée de sortie culturelle si vous passez vos vacances dans les Vosges, n'est-ce pas ?

A Ploubazlanec, dans les Côtes d'Armor, l'Atelier de coloris à la main est spécialiste de la peinture au pochoir et de la reproduction d'œuvres picturales. Les coloristes Nathalie Couderc et Christine Menguy présentent sur leur site internet les différentes étapes de mise en oeuvre et des exemples de réalisations. On y voit combien l'art du pochoir requiert patience, minutie et maîtrise, ainsi qu'un sens aigu des couleurs.