Google

Idée zen pour cet été : les mandalas

Publié le par

Idée zen pour cet été : les mandalas

origine-mandalaIls nous proviennent de la nuit des temps et sont présents partout dans la nature : dans les fleurs, les toiles d’araignée, les fruits et légumes coupés, dans le système solaire et jusque dans nos cellules humaines.

Si le mot mandala vient de l'Inde - en sanskrit, il signifie ''cercle, centre, unité, totalité'', ces fameux dessins circulaires organisés autour d'un centre qui s'ouvre sur l'infini, sont pratiqués dans toutes les civilisations. Car à l'Est comme à l'Ouest, le cercle est le symbole de la vie.

En Occident, les rosaces des cathédrales représentent des scènes religieuses ou du quotidien. Pour les Cisterciens, ces mandalas de lumière sont des supports à la méditation.

En Asie, le mandala est à la fois un enseignement de vie et un acte méditatif profond. Il symbolise un travail mental, un parcours initiatique où chaque élément représente une connaissance à acquérir.

Dans la culture amérindienne, le mandala est une ouverture sur l'au-delà. Il peut transmettre des informations données par les esprits ou représenter des visions. Dans le chamanisme, les mandalas reprennent les symboles des saisons, des animaux totems, des esprits de la nature…

En Australie, les Aborigènes incarnent dans le mandala les éléments de la nature et du monde des ancêtres – pour eux, ce sont les ancêtres qui nous rêvent et notre vie n'est qu'illusion.

En Afrique, le mandala crée un lien avec les esprits qui nous entourent : les dieux créateurs, les esprits de la nature, les entités d'autres planètes… Accompagné d'aliments ou d'étoffes, il devient offrande en guise de gratitude ou de demande.

N'est-ce pas étonnant de découvrir comme cette forme universelle incarne de manière tout aussi universelle la spiritualité, chacun selon sa vision ? Soulignons que dans la tradition orientale, le cercle représente le divin.

 

Le mandala : miroir de son état intérieur et outil d'évolution

C'est Carl Jung, faisant le lien entre le point central et la psyché, qui fut le premier à utiliser le pouvoir thérapeutique du mandala pour aider ses patients à retrouver équilibre, paix et cohérence.

Selon lui, le mandala est le symbole du SOI. Au moment où la personne le colorie ou le dessine, elle projette hors d'elle-même ses émotions et son vécu, produisant ainsi une représentation de son état intérieur. Et quand tout va bien, la représentation du soi est harmonieuse…

Colorier ou réaliser un mandala est également un incroyable outil de transformation. En nous maintenant dans l'instant présent, il nous ouvre à notre être intérieur et à une plus grande conscience de soi. Il nous permet d'apprivoiser nos ombres et nos peurs. Il est source d'harmonisation et de paix intérieure. C'est un moyen de se centrer et parfois même de se découvrir une vocation humanitaire ou artistique.

Claudette Jacques exploite dans ses livres de mandalas leur pouvoir de guérison, notamment pour accompagner le deuil ou apprendre le lâcher prise.

"Ce n’est pas qu'un simple dessin, explique-t-elle. Il est un outil, qui tout en développant notre créativité, permet de se centrer, de s'harmoniser, de se transformer.

Il travaille sur 4 niveaux de conscience, alors il peut produire des effets autant sur le plan physique, psychique, psychologique que spirituel. Une fois à l’intérieur du cercle, le mandala agit tout simplement, là où il doit agir. Dès l'entrée dans le cercle, il se produit un changement vibratoire, car se fait l'union entre les deux hémisphères du cerveau, ce qui produit l'harmonisation des dualités et l'unification des contraires.

Ainsi, l'être blessé peut retrouver dans la pratique du mandala, une consolation, une compréhension de certains événements. Celui qui doute, découvre une certitude, celui qui pleure, une consolation. Il permet d'aller chercher l'aspect contraire afin de rééquilibrer les énergies, pour ensuite, entreprendre le chemin du centre".

 

Le mandala : faire une pause

En-dehors de toute démarche spirituelle ou thérapeutique, il suffit de colorier un mandala pour profiter du calme, de la relaxation et de la force qu'il procure.

Colorier un mandala est une des rares activités qui fait fonctionner les deux hémisphères du cerveau en même temps : le côté droit pour le sens artistique, l'intuition et la créativité, le côté gauche pour l'organisation, la logique, la gestion de l'espace et de la symétrie. Cet équilibre cérébral offre une sensation de détente, de paix et de bien-être.                                                                                                              

La pratique régulière du mandala développe la confiance, le respect, la douceur et l'amour de soi. Dans le silence s'installe l'introspection, la volonté de s'améliorer, de se pacifier.

Le choix des couleurs n'est pas anodin non plus. Comme nous l'avons vu tout au long de notre série sur les couleurs, elles ont un véritable impact sur nous, même inconscient. En choisissant l'une ou l'autre de manière instinctive, nous exprimons nos ressentis, nous retrouvons bien-être, vitalité, joie, espoir ou confiance, selon leur symbolisme.

 

Une aide à la reconnexion pour les enfants et les adolescents

Nous comprenons ainsi pourquoi les mandalas sont de plus en plus plébiscités par les enseignants et les parents.

Ils sont parfaits pour canaliser l'énergie des enfants, les aider à se concentrer et à se détendre. Leur imagination est stimulée, la construction de leur propre monde intérieur favorisée. Ils en ressentent les bienfaits tant dans leur esprit que dans leur corps.

Le coloriage de mandalas aide aussi les enfants et les adolescents qui ont développé des résistances face aux apprentissages scolaires, qui sollicitent davantage l'hémisphère gauche. En les reconnectant à leur imaginaire, et donc à leur hémisphère droit grâce au mandala, ils entrent à nouveau dans l'apprentissage par une porte qu'ils aiment.

 

Se mettre au mandala

Tout naturellement, votre papeterie créative vous conseille cette activité pour les vacances d'été. Petits et grands réunis autour de la table pour des échanges, ou en solitaire pour un moment de calme. Munissez-vous d'un de nos cahiers de coloriage mandala disponible sur la boutique Mille et Une Feuilles ou imprimez l'un des 301 mandalas épinglés sur notre page Pinterest !

Choisissez celui qui correspond à votre humeur du moment. Etalez devant vous crayons, feutres, pastels ou peinture et choisissez les couleurs dictées par votre cœur. Ne focalisez pas sur les erreurs, l'important est ce que vous vivez.

Si votre intention finale est d'encadrer votre mandala, préférez des crayons d'artiste aux pigments de meilleure qualité et qui vous permettront de réaliser des mélanges et des effets de relief. Sachez que les crayons aquarellables donneront un très beau résultat, mais demandent davantage de maîtrise. Enfin, n'oubliez pas de vous équiper d'une gomme adaptée à votre type de crayon et d'un taille crayon manuel (un taille crayon électrique épuisera trop vite votre mine).

 

Vos vacances vont prendre de sacrées couleurs !

 

Cécile d’Orthozen

Rédactrice web

Commentaires: 0
Plus d'informations…: cahiers mandala, coloriage, coloriage mandala, mandala, mandalas, papeterie créative

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent poster des commentaires.
Se connecter et poster un commentaire S'inscrire maintenant