Google

Messages sur ce sujet: beau papier

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Paulette à Bicyclette

Lire tout le message: Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Paulette à Bicyclette

Première marque française labellisée Fairmined et leader, Paulette à Bicyclette fait partie des pionniers en France en matière de joaillerie éthique. La marque propose des alliances éco-conçues en or certifié éthique et équitable, respectueux des droits humains et de l'environnement. Alliances et bagues de fiançailles sont fabriquées en France et personnalisables.

 

Mille et Une Feuilles reçoit sa fondatrice, fidèle cliente. Témoignage.

 

Bonjour Paulette ! Tu fabriques et vends des bijoux de très grande qualité, écologiques. Quels papiers as-tu trouvé chez Mille et Une Feuilles qui correspondent à l’image de marque de tes produits ? En quoi ces papiers reflètent-ils tes engagements éthiques ? Pourquoi les aimes-tu et comment les as-tu choisis ?

Nous sommes ravis d’utiliser depuis de nombreuses années le papier Éclat d'Or G-Lalo en 100 gr pour nos devis et le papier Éclat d'Or G-Lalo en 250 gr pour nos « bons cadeaux ». C’est important pour nous que ce soit du papier « made in Paris », comme nos bijoux, et écologique, dans la mesure où c’est un papier recyclé.

Nous utilisons aussi pour nos enveloppes logotypées un autre type de papier recyclé : le kraft évidemment !

 

Depuis de nombreuses années, tu restes fidèle à Mille et Une Feuilles. Pourquoi avoir choisi une « petite » boutique en ligne plutôt qu’un plus gros fournisseur ?

C’est une évidence pour moi : privilégier les petits commerçants, les liens de confiance qui se sont créés.

Nous partageons les mêmes valeurs : l’humain, le durable, la proximité avec le client, le respect de l’environnement. L’idéal serait de n’avoir que des prestataires qui partagent toutes nos valeurs et les font vivre dans leur entreprise !

 

D’ailleurs, toi et Stéphanie Rivier, c’est une longue histoire d’entrepreneuriat et d’amitié… raconte nous un peu tout ce qui vous lie !

Nous nous sommes connues il y a 10 ans, à l’époque où j’étais salariée-entrepreneure de la coopérative d’emploi Coopaname. Stéphanie a eu la riche idée de se former au référencement naturel et j’ai bénéficié de ses conseils éclairés et de ses formations pour créer et améliorer le site internet de ma marque.

Cerise sur le gâteau : Stéphanie m’a fait l’honneur de me confier la réalisation de ses alliances de mariage, des modèles sur mesure. J’ai forgé son alliance à la main, alliance de deux ors différents… un symbole fort.

 

Au-delà de tout ce qui vous rapproche et de la qualité du papier que tu commandes, qu’apprécies-tu dans le service apporté par Mille et Une Feuilles ?

Stéphanie est à l’écoute de nos besoins, elle anticipe et trouve des solutions si jamais un produit n’est plus disponible. Elle est très proactive et fiable.

 

Tu foisonnes d’idées … quels sont tes prochains projets ?

Mon projet est de faire rayonner encore davantage la joaillerie éthique et de défendre le made in France. Nous avons ouvert une boutique à Lyon en 2017 et pour 2018 nous réfléchissons activement à l’ouverture d’autres boutiques ! Nous avons également la sortie de notre nouveau site internet, dans les mois qui viennent, une sortie que nous attendons avec grande impatience.

 

Comment te contacter pour recevoir un devis (sur le superbe papier Éclat d’or !) ?

La meilleure solution pour repartir avec un joli devis papier, c’est de nous rendre visite dans l’une de nos boutiques, où vous pourrez faire l’expérience de notre accueil client très humain et chaleureux.

 

Paulette vous a mis l’eau à la bouche ? Retrouvez ses magnifiques bijoux sur son site Paulette-a-bicyclette.com ou dans l’un de ses show-rooms à Paris Bastille ou à Lyon Croix Rousse.

 

Merci Paulette !

 

Interview menée et mise en forme par Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles
 

Lire tout le message
Publié le par

« Papier et émotions », cet été, les créateurs se livrent (2/3) – Frédéric Bourreau, créateur : « l'enjeu de cette installation poético-lumino-sonore est de raconter comment une réconciliation est possible avec notre environnement ».

Lire tout le message: « Papier et émotions », cet été, les créateurs se livrent (2/3) – Frédéric Bourreau, créateur : « l'enjeu de cette installation poético-lumino-sonore est de raconter comment une réconciliation est possible avec notre environnement ».

Voici le deuxième volet de notre série estivale consacrée aux émotions procurées par le papier : une nouvelle rencontre avec un créateur d’installations dans lesquelles le papier tient l’un des rôles principaux.

Mille et Une Feuilles vous présente Frédéric Bourreau, de l’atelier les Allumantes.

 

Mille et Une Feuilles - Bonjour Frédéric. Qu’est-ce que le chant des coquelicots ?

Frédéric - « Le Chant des Coquelicots » met en scène un monde végétal réinventé, une sorte de rêve éveillé dans lequel la musique est le carburant émotionnel de l'histoire.

Une colonie de coquelicots géants et lumineux vient de prendre place sur le pavé de la ville pour converser avec l'espèce humaine. L'œuvre se présente comme une sculpture vivante de grande dimension (20 m de diamètre), dont les mouvements lumineux respirent au rythme d'une composition musicale jouée en direct.

 

Mille et Une Feuilles – Toute cette installation procure de très belles émotions ! Qu’avez-vous recherché à transmettre à travers cette création artistique ?

Frédéric - C'est une histoire de coquelicots, d'un champ de coquelicots qui se met à chanter. C'est l'histoire de deux communautés qui cherchent un moyen de vivre ensemble à travers le temps. Leur ciment relationnel est l'émotion, rendue visible par la lumière.

Tout l'enjeu de cette installation « poético-lumino-sonore » est de raconter comment une réconciliation est possible avec notre environnement, par l'invention de nouveaux langages et par la création artistique. Nous mettons en scène deux musiciens Violoncelle/Kora, Violoncelle/violon, Violoncelle/oud, qui viennent jouer pour établir un dialogue avec la lumière des coquelicots.

 

Mille et Une Feuilles – Pour la fabrication des coquelicots, vous utilisez du papier mûrier. Pourquoi avez-vous choisi ce papier ?

Frédéric - Nous travaillons avec des papiers artisanaux car nos créations sont vivantes et uniques. Aucun papier industriel n'offrira jamais cette particularité.

 

Mille et Une Feuilles – Que créez-vous d’autre, et quelles sont vos intentions artistiques ?

Frédéric - Nous créons des univers pour l'espace public, des décors de spectacles, des objets lumineux...

L'observation de la nature s'avère être une source d'inspiration sans limite. La beauté des formes et des lignes nous laisse toujours admiratifs. Apprendre à regarder est une source de renouvellement personnel qui inspire sans cesse.

 

Mille et Une Feuilles –  Parlez-nous de l’atelier Les Allumantes. Que s’y passe-t-il et pourquoi avoir choisi de vous installer à Rochefort sur Loire, près d’Angers ?

Frédéric - Nous avons créé l'atelier les Allumantes pour avoir à notre disposition un lieu d'invention qui laisse libre court à nos envies.

Une fois par an, fin novembre en général, nous ouvrons nos portes au public, à l'instar des autres ateliers du village.

Rochefort sur Loire recèle une richesse artistique vivante incroyable. De nombreux artistes viennent s'y installer, encore aujourd'hui. Toutes ces forces en présence se regroupent parfois pour inventer un événement, créer une soirée unique, projeter un film au bord de l'eau, investir un lieu pour le transformer...

 

Mille et Une Feuilles –  Vous fabriquez des objets décoratifs en grandes dimensions, destinées à l’espace public. Qui vous passe commande et pour quelles occasions ?

Frédéric - Nos créations sont le fruit de nos réflexions et, bien souvent, de notre engagement personnel. Il n'est pas rare que nous produisions nous-mêmes nos projets. La rencontre avec le public, via les programmations dans différents festivals, vient par la suite. C'est un risque que nous aimons prendre.

 

Mille et Une Feuilles –  Vos créations s’adressent aussi aux particuliers. Que viennent-ils chercher chez vous ?

Frédéric - Il arrive que des particuliers nous passent commande. Nous sommes ouverts à ces propositions, bien que nos activités ne nous en laissent que peu le loisir. L'originalité de nos propositions séduit un public de moins en moins dupe sur la différence qu'il y a entre un objet unique, chargé de l'émotion de celui qui l'a conçu, et ces milliers de clones morts que produit l'activité industrielle, qui viennent, in fine, remplir les bennes de nos déchetteries.

 

Mille et Une Feuilles –  Où pouvons-nous aller admirer votre exposition ? Et comment pouvons-nous vous contacter ?

Frédéric - Notre spectacle « Le Chant des Coquelicots » est visible à :

  • Annecy (74) les 9 et 23 juillet pour la manifestation “Déambule“
  • Saintes (17) le 6 août, pour la fête « CharentÔ Folies »
  • Chartres (28) le 17 septembre, pour “La Fête des lumières“ (en cours de confirmation).

Pour me contacter, direction le site de l’Atelier

 Merci Frédéric !

 

Propos recueillis par Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message
Publié le par

« Papier et émotions », cet été, les créateurs se livrent (1/3) - Carole Piette, créatrice d’un livre écologique pour enfants : « le changement climatique n’est pas une fatalité, mais une opportunité de rendre le monde meilleur »

Lire tout le message: « Papier et émotions », cet été, les créateurs se livrent (1/3) - Carole Piette, créatrice d’un livre écologique pour enfants : « le changement climatique n’est pas une fatalité, mais une opportunité de rendre le monde meilleur »

L’été est là ! Si si … et même si le soleil ne brille pas (encore) au-dessus de nos têtes, chez Mille et Une Feuilles nous voulons le faire briller dans les cœurs à travers notre nouvelle série estivale consacrée aux émotions procurées par le papier.

Cet été, nous partons à la rencontre de créateurs d’émotions et de projets où le rôle du papier n’est pas anodin. Emotions des créateurs dans leurs projets, émotions que leurs créations nous procurent…

Notre première rencontre est avec Carole Piette, qui nous parle de son livre écologique destiné aux enfants.

 

Mille et Une Feuilles -  Bonjour Carole. Tu as lancé une souscription sur Kiss Kiss Bank Bank pour un projet de livre écologique qui s’adresse aux enfants entre 4 et 8 ans : « Les Super Yoghiros en Amazonie ». Quel message souhaites-tu passer aux jeunes lecteurs ?

Carole Piette - Je raconte une histoire qui se passe dans la forêt tropicale. C’est un endroit magnifique qui recèle une incroyable biodiversité. J’aimerais y plonger les enfants, les émerveiller et éveiller leur curiosité. Car un enfant curieux veut en savoir plus, discute avec ses parents et les pousse à être curieux eux-mêmes.

J’ai décidé de m’adresser aux enfants parce que j’ai envie de leur transmettre un message optimiste. Et par leur intermédiaire, je sais que les adultes sont plus facilement touchés. J’ai imaginé le livre en deux temps, celui de la lecture et celui de l’échange en famille. Et pour nourrir l’échange, quelques clés suivent le récit.

En s’intéressant aux forêts tropicales, enfants et parents réaliseront qu’elles sont des alliées de poids contre le problème du dérèglement climatique. Et j’aime l’idée d’amener les lecteurs à découvrir les solutions à un problème dont ils n’ont, peut-être, pas tout à fait conscience à leur jeune âge.

 

Mille et Une Feuilles -  Mais qui sont les Super Yoghiros ? Où as-tu trouvé l’inspiration pour les personnages et l’histoire ?

Carole Piette - Les Super Yoghiros sont des enfants, ils possèdent un fabuleux pouvoir, commun à tous les enfants (il faut lire le livre pour le découvrir !).

J’ai imaginé cette histoire à une période où je lisais beaucoup d’aventures de supers héros à mon fils. J’aime bien cet univers, mais j’étais un peu sceptique sur son effet quand mon enfant me demandait pourquoi il n’avait pas de pouvoirs, lui. Etrangement, je travaillais au même moment sur le pouvoir des plantes de l’Alto Huayabamba en Amazonie péruvienne. Enfin, sur leurs propriétés et leur usage !  Entre Spiderman et le sang du dragon (une plante médicinale), les X-Men et le piri-piri (une plante utilisée pour séduire l’être aimé), j’avais à ma disposition de quoi construire un récit original !

Après une vingtaine de versions revues par mon fils et d’autres enfants, je suis arrivée au texte final. J’avais une idée très précise des illustrations que je souhaitais, leur disposition, les détails, les couleurs. Et j’ai eu la chance de travailler avec Irène Chanrion qui a su retranscrire mes idées avec son pinceau.

 

Mille et Une Feuilles - Tu as aussi fait appel à des préfaciers de renom. Pourquoi les as-tu choisis et en quoi ont-ils été séduits par ton projet ?

Carole Piette - J’ai tout de suite pensé à Cyril Dion. Je partage l’idée que pour changer les hommes, il faut leur raconter de nouvelles histoires, leur offrir des récits sociétaux qui laissent imaginer ce que le monde pourrait être si nous le voulions. Je trouve que Cyril Dion excelle en la matière, c’est un homme d’engagement doublé d’un excellent dramaturge. J’étais très curieuse d’avoir son avis car cet exercice d’écriture est une première pour moi. Le récit lui a plu et il a accepté de le préfacer. Cela m’a donné confiance.

Je souhaitais également être appuyée par des experts, Francis Hallé sur la forêt tropicale. Roland Gérard sur l’éducation à l’environnement. Ces deux hommes que j’admire profondément pour leur humilité et leur passion m’ont également fait l’honneur d’accepter après avoir lu le texte.

 

Mille et Une Feuilles - Pour chaque livre édité, un arbre sera planté en Amazonie. Explique-nous un peu …

Carole Piette - Cette histoire est inspirée par l’Alto Huayabamba, en Amazonie péruvienne. Le premier projet de reforestation de Pur Projet y est né, en 2008, en partenariat avec une coopérative de commerce équitable. Nous y plantons des arbres selon le modèle de l’agroforesterie qui combine cultures agricoles et plantations d’arbres. Cela permet de lutter contre la déforestation principalement liée à l’extension des terres agricoles au détriment de la forêt. C’est un système qui permet de préserver la forêt tout en améliorant le niveau de vie des communautés locales.

 

Mille et Une Feuilles - Cela fait 15 ans que tu travailles dans le secteur de la solidarité internationale et de l’environnement, tu as participé à la création d’Alter Eco et de Pur Projet. Tu as créé ta propre marque écologique pour enfants, Conscients. Et aujourd’hui ce projet de livre écologique. D’où vient cette vocation ?

Carole Piette - J’ai eu la chance de beaucoup voyager depuis que je suis née et je suis totalement subjuguée par la beauté de notre planète et la diversité de ses habitants. Je n’ai pas envie que cela disparaisse, je veux que mes enfants en profitent. Et je suis animée par un sentiment d’urgence. Si nous ne ralentissons pas le changement climatique, l’humanité telle que nous la connaissons est condamnée. Nous sommes la dernière génération à pouvoir agir. On peut trouver cela terrifiant, ou on peut penser que ce n’est pas un problème car nous connaissons les solutions. La seule limite est l’inertie humaine. Donc, tout ce que l’on peut faire pour accélérer la prise de conscience et les changements de pratique est un pas en avant.

 

Mille et Une Feuilles - Un livre, par définition, cela s’imprime sur du papier, ce qui suppose l’abattage d’arbres, une grande consommation d’eau, l’utilisation d’encre et de produits de fabrication. N’est-ce pas contradictoire avec la cause que tu défends ?

Carole Piette - Et bien, je souhaite montrer à quel point les arbres sont utiles. Et les arbres le prouvent en m’offrant un beau papier pour raconter leur histoire ;) Couper des arbres pour les utiliser comme papier ou meuble est positif dans le cadre d’une gestion durable des forêts. Ce qui est catastrophique, c’est de couper sans replanter, pire : de brûler ou de laisser pourrir le bois qui relâche alors tous les gaz à effet de serre qu’il séquestre.

Les éclaircies (coupes) sont nécessaires à la bonne santé des forêts, elles ne sont pas réalisées au hasard et on replante plus d’arbres pour couvrir les besoins d’exploitation. Ces pratiques sont organisées et règlementées et les papiers sont certifiés (FSC pour l’international, PEFC pour l’Europe).

Quant à l’empreinte environnementale de l’industrie papetière, elle a fortement diminué. Ce secteur a été l’un des premiers à être décrié, à juste titre. En conséquence, il a été l’un des premiers à mettre des améliorations en œuvre, tant en terme de consommation d’énergie, que d’utilisation et d’épuration des eaux. L’impact des encres a également diminué et la réutilisation des contenants s’est largement répandue.

Pour les Super Yoghiros, j’ai choisi l’imprimeur français Corlet, certifié Imprim’vert, engagé dans une démarche RSE et dont la proximité géographique permet de limiter l’impact du transport. Le papier est certifié FSC.

 

Mille et Une Feuilles - Quand pourrons-nous avoir ton livre entre les mains ?

Carole Piette - Le livre sera disponible en septembre. Il peut être précommandé sur kisskissbankbank. Il sera ensuite distribué sur le site www.conscients.com. Il coûte 20€.

J’ai aussi des idées pour écrire une suite ! Il y a de nombreuses solutions pour œuvrer contre le changement climatique, mais tout dépendra du lancement de ce premier ouvrage !

 

Mille et Une Feuilles - La collecte sur Kiss Kiss Bank Bank se termine dans quelques jours… Comment peut-on t’aider autrement qu’en y participant ?

Carole Piette - En parlant du projet autour de vous, en partageant le lien kisskiss, en aimant la page facebook de Conscients, en plantant des arbres via le site conscients.com ! Et en prouvant aux sceptiques que le changement climatique n’est pas une fatalité, mais une opportunité de rendre le monde meilleur !

 Merci Carole !

 

Propos recueillis par Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message
Publié le par

Un peu de magie pour vos remerciements de mariage papier

Dans votre papeterie créative, vous trouverez tout le nécessaire pour créer des cartons de remerciements originaux. Un petit tour du côté des cartes et enveloppes assorties Pollen, que vous pouvez personnaliser avec des embellissements scrapbooking, une photo ou un patchwork de photos du mariage, une citation qui vous tient à cœur. Souvenez-vous, nous vous en avons parlé le mois dernier.

enveloppe personnalisée mariageMille et Une Feuilles vous invite à ajouter un peu de magie à vos remerciements papier… Ce petit truc en plus qui émerveillera ceux qui vous ont ravis par leur présence et leurs cadeaux pour votre mariage.

Comment ? En personnalisant l'intérieur de vos enveloppes d'un joli papier - par exemple un papier matière, métallisé ou pailleté - ou d'une photo du mariage. Munissez-vous également d'une feuille de papier blanche, d'un crayon, d'une règle, de ciseaux ou cutter et bien entendu de votre enveloppe à personnaliser. Puis, reportez-vous au tutoriel proposé par les Moineaux de la mariée… Effet garanti à l'ouverture de votre missive !

 

Quelques conseils pour des remerciements de mariage réussis

Le bon moment… Après le grand jour, laissez-vous le temps d'ouvrir et d'apprécier tous les cadeaux qui vous ont été offerts. Puis, remerciez chaque invité (ou couple) dans un délai de 1 à 2 mois.

A votre image… créez une carte de remerciement personnalisée à vos couleurs, éventuellement coordonnée à votre faire-part de mariage.

De l'élégance et de la chaleur… choisissez un beau papier, une enveloppe assortie, une jolie photo, rédigez un texte qui exprime votre gratitude et votre affection.

Une petite phrase personnelle… A chacun, écrivez à la main un mot, une pensée, en lien avec son cadeau, un sourire, une parole, un geste échangé… C'est une attention particulière qui fera tellement plaisir ! Ce petit mot manuscrit peut être ajouté à un texte ou une citation générale imprimée sur le carton.

N'oubliez personne… remerciez chaque personne, chaque couple, qui vous a fait un cadeau ou qui est venu vous entourer le jour J (ou les deux) !

 

Merci à vous de nous suivre !

 

Cécile d’Orthozen

Contenus SEO

Lire tout le message