Google

Messages sur ce sujet: enveloppe recyclée

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

5 questions - 5 réponses pour tout savoir sur les enveloppes

Lire tout le message: 5 questions - 5 réponses pour tout savoir sur les enveloppes

Notre petite série sur les différents produits papier commence à bien s’étoffer, vous ne trouvez pas ? Nous avons déjà répondu à toutes vos questions concernant le papier calque, le papier origami et le papier recyclé.

Et si nous parlions maintenant de l’enveloppe ?

 

  1. Qu'est-ce qu'une enveloppe ?

Protectrice de nos missives et de leur confidentialité, assurant parfois un rôle d’effet surprise, l’enveloppe donne le ton et l’ambiance du message que le destinataire découvrira à l’intérieur. Pour la choisir avec attention, vous avez à votre disposition une gamme gigantesque de formats, couleurs et textures.

Le nec plus ultra est de coordonner le papier à son enveloppe et si vous êtes sensibles à la protection de l’environnement, optez pour des enveloppes recyclées.

Dans le cadre professionnel, l’enveloppe est très intéressante en tant que support de communication et véhicule de l’image de marque.

Pour en découvrir plus sur l’histoire de l’enveloppe, consultez notre article : Le papier : connaissez-vous son histoire … et celle des enveloppes ?

 

  1. Comment choisir le bon format d'enveloppe ?

Pour un effet garanti et une maîtrise de votre budget, voici notre petite astuce : choisissez votre enveloppe AVANT votre papier !

Autre conseil : choisissez toujours une enveloppe de la même forme que le document à insérer. Si ce dernier est carré, optez ainsi pour une enveloppe … carrée !

Enfin, ses dimensions doivent être 0,5 cm supérieures au document.

Pour connaître les correspondances enveloppe/papier, consultez notre article : L'astuce Enveloppe qui évite bien des soucis !

 

  1. Comment choisir son enveloppe ?

Hormis le choix du format, de la couleur et du type de papier, voici 4 critères complémentaires pour choisir votre enveloppe :

Le grammage

  • 80 g : grammage standard et économique pour les envois quotidiens
  • 90 g : le meilleur rapport qualité/prix
  • 100 g : un grammage pour les envois prestigieux et soigner son image de marque
  • 120 g : une protection optimale pour les envois volumineux et/ou lourds

La fermeture

  • La plus économique : la patte gommée dont il faut humidifier la colle puis fermer en exerçant une pression dessus.
  • La plus rapide : la patte autocollante qui consiste à presser l’un contre l’autre deux rabats autocollants.
  • La plus simple et la plus efficace : la patte autocollante avec bandes de protection, dont le principe est d’enlever la bande de protection et de rabattre la patte pour fermer l’enveloppe.

La fenêtre

Pour une utilisation commerciale ou administrative, c’est votre garantie gain de temps : plus besoin de noter le nom et l’adresse du destinataire, le tout s’affiche directement dans la fenêtre, sous réserve d’avoir bien positionné les éléments dans l’en-tête de votre courrier.

Le soufflet

Dédié à l’envoi de documents volumineux, de classeurs, de livres, le soufflet permet d’agrandir l’épaisseur de votre enveloppe jusque 9 cm.

 

  1. Est-ce que les enveloppes se recyclent ?

Oui ! Vous pouvez les mettre dans votre poubelle à papier, direction le recyclage !

Pour les enveloppes à fenêtres, choisissez de préférence celles portant la certification NF : elles peuvent être recyclées car la fenêtre est en papier transparent, contrairement aux autres enveloppes dont la fenêtre est en plastique.

Notre astuce écolo : pensez à réutiliser vos enveloppes usagées en marque-page, pour votre liste de courses ou conserver des graines. Et si elles sont en parfait état, elles seront idéales pour un autre envoi.

 

  1. Comment faire des enveloppes en papier ?

Pour fabriquer vos enveloppes maison, voici nos 2 tutos préférés :

 

Amoureux du papier, continuez à nous suivre, le mois prochain, on vous dit tout sur le carton plume !

 

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Mille et Une Feuilles reçoit Elise Le Pallabre : "Un Noël breton, chez moi, est dans l’assiette !".

Mille et Une Feuilles reçoit Elise Le Pallabre : "Un Noël breton, chez moi, est dans l’assiette !".Voici venue la fin de notre périple des traditions de Noël à travers monde. Et nous bouclons la boucle en … Bretagne !! Là, nous y avons rencontré la créatrice de cosmétiques naturels Elise Le Pallabre, qui nous parle de ses coutumes de Noël.

 

Stéphanie - Elise, peux-tu nous présenter ton activité ?

Elise J’ai créé HEULIAD, une ligne de cosmétiques qui réveillent l’envie de prendre soin de soi et de sa féminité. J’aime dire que cette ligne de soins 100 % d’origine naturelle est à l’image de la Bretagne : avant-gardiste, vivifiante et solidaire. Heuliad signifie film, roman ou cycle en breton : chaque crème est en elle-même toute une histoire, qui aide à se sentir belle et bien dans sa peau…

 

Stéphanie – Parle-nous de ta Bretagne…

Tradition de noel en bretagneElise –  Je suis née en Bretagne, toute ma famille est bretonne depuis bien longtemps, alors bretonne oui ! 100 % pur beurre salé… Cette région est vraiment tout ce que j’aime : belle, dynamique, créative, surprenante et à forte valeur humaine !

 

Stéphanie – Qu'est-ce qui rend spécial un Noël breton ?

Elise – Un Noël breton, chez moi, est dans l’assiette ! C’est la fameuse tradition du homard au kari gosse… un homard breton accompagné de cette épice magique, créée dans le Morbihan et appelée kari gosse. Il y a aussi la purée de nèfles, les magnifiques décorations de table, avec des paillettes, des bougies, des serviettes en papier ultra-créatives ET la petite carte faite maison pour mettre les prénoms de toute la famille.

Noël en Bretagne, c’est aussi le sapin naturel, un épicéa, appelé "arbre de l'enfantement" dans la tradition celte. Il est décoré de jolies boules de toutes les couleurs et de plusieurs figurines ou dessins faits maison par les enfants (et les grands enfants !). J’ai aussi en tête le feu de cheminée, où l'on est censé mettre une bûche à brûler jusqu'à la fête des rois.

La messe de minuit, quant à elle, est toujours très suivie. Dans certains endroits, au moment où les cloches sonnent, on aurait vu des menhirs aller boire au ruisseau... Une autre légende dit qu'à l'instant de la consécration, une chandelle s'allume partout où un trésor est caché et que l'eau des puits et des fontaines se change en vin…

En ce qui concerne l’emballage des cadeaux, il a pour moi une grande importance : le papier, le bolduc et les couleurs qui changent chaque année, c’est mon petit plaisir. Pour des cadeaux qui font rêver bien avant de les ouvrir…

 

Stéphanie – Reçois-tu encore des cartes de vœux fait main ?

Elise –  Oui ! même si cela se perd un peu il faut bien l’avouer. J’envoie et je reçois des cartes fabriquées avec des magazines, y compris les enveloppes (l’art postal !), ou encore des cartes au profit d’associations humanitaires. Le fait maison concerne davantage les faire-part de mariage et de naissance, dans mon entourage en tous cas.

 

Stéphanie – Quels sont tes meilleurs souvenirs de Noël ?

Elise –  Tout le charme de Noël pour moi, est de retrouver toute la famille. Dans l'année, c’est un moment suffisamment sacré pour que ceux qui sont partis reviennent en Bretagne. Chaque fois, l'ambiance a une saveur particulière. C’est cela qui retient mon attention, l’intensité des échanges, des rires, ou des flops aussi parfois…

 

Stéphanie – Quelle tradition as-tu à cœur de respecter à chaque Noël ?

Elise – J’aime bien aller en famille cueillir le gui dans l’après-midi, pour le mettre au-dessus de la porte comme porte-bonheur. Il s’agit ensuite de s’embrasser sous le gui pour que l’amour dure toujours…

 

Idée cadeau de Noel pour enfant créatifStéphanie – Et si nous allions faire un tour dans la boutique Mille et Une Feuilles… Quel papier aimerais-tu utiliser pour réaliser tes propres cartes de vœux ?

Elise –  Je choisis le papier pailleté et son enveloppe tout aussi pailletée, or ou argent selon l’envie de l’année. Cette année ce sera argent… Cela aurait pu être aussi le papier et l’enveloppe 100% recyclée Forever, en jaune ! Je ne m’en lasse pas tout le reste de l’année…

 

Stéphanie – Enfin, pour un cadeau de Noël créatif pour enfant, quels seraient tes coups de coeur dans le rayon loisirs créatifs ?

Elise –  Je vais commencer par souffler au Père Noël une idée cadeau pour mes filles : un kit créatif ! Je sais qu'elles seraient très attirées aussi par les stickers de Noël, les gommettes à colorier ou le cahier de coloriage Graffy Pop Mask Venezia. Ou encore par un coffret tampons, même si je crains l’envolée créative liée aux tampons, qui poussent à tamponner un peu partout… mais bon, on ne va pas freiner leur créativité ! ;-)

 

Merci Elise et… Nedeleg laouen !

 

Mis en forme par Cécile d'Orthozen

Rédaction web

Lire tout le message
Publié le par

Supports de communication pour auto-entrepreneurs et TPE : réussir sa communication papier écologique

Aujourd’hui, les secteurs industriel et agricole doivent réduire leurs émissions polluantes… et vous, auto-entrepreneurs et TPE, comment agissez-vous pour l’environnement ? Le secteur tertiaire a lui aussi la responsabilité de limiter son impact environnemental, notamment en ce qui concerne la communication papier. Votre papeterie en ligne Mille et Une Feuilles vous propose ce guide de la communication papier éco-responsable

 

Pourquoi agir au niveau des supports de communication papier ?

La production de papier fait partie des cinq activités économiques consommant le plus d’énergie au niveau mondial, et représente un quart des arbres abattus dans le monde. La fabrication d’une feuille de papier standard au format A4 nécessite une énergie équivalente à 10 Wh, soit environ 10 minutes d’éclairage avec une ampoule de 60 W (source ADEME) ! Selon Greenpeace, rien qu’en préférant le papier recyclé au papier classique, un employé de bureau peut épargner, chaque année, 12 arbres, 15 000 litres d’eau et l’équivalent énergétique de 720 litres de pétrole…

 

La recette pour une communication papier écolo et performante à la fois

Il est essentiel, pour une entreprise qui tient des discours et des engagements en terme de développement durable, d’être crédible en les appliquant dans ses publications papier. Voici comment bien communiquer tout en agissant réellement pour la planète.

  1. Raisonnez en amont : votre projet de communication papier présente-t-il un réel intérêt ? Avez-vous fait le maximum pour cibler au mieux votre public, afin de réduire la quantité de papier utilisé ?
  2. Papier recyclé ou vierge ? Contrairement aux idées reçues, le papier vierge ne signifie pas forcément déforestation. Vous pouvez choisir l’un ou l’autre, le plus important est qu’il réponde aux critères de l’écolabel officiel européen, qui certifie qu’il a été fabriqué « proprement ». Cependant, il faut savoir que le papier recyclé demande 2 fois moins d’énergie pour sa fabrication (source ADEME).
  3. Ajustez le grammage du papier : ni trop ni trop peu ! Vous consommerez moins de papier en ne choisissant que le grammage nécessaire.
  4. Pensez à une mise en page optimale : utilisez un maximum d’espace sur chaque feuille en réduisant les interlignes, les marges et la taille des polices de caractères… tout en vous assurant que votre publication reste digeste !
  5. Préférez des formats standards de documents (A3, A4, A5,…) : vous réduirez d’autant les chutes de papier lors de l’impression, et faciliterez l’emballage et la diffusion.
  6. inversion-couleur.jpgLimitez les aplats (fonds colorés), gourmands en encre. Inversez plutôt les couleurs !
  7. Ne choisissez que les finitions et effets spéciaux nécessaires : des effets métallisés ou un pelliculage (film plastique apposé sur le papier) implique l’emploi de produits chimiques et des difficultés de recyclage.
  8. Les encres : privilégiez les encres à base végétale (pour réduire l’utilisation de ressources non renouvelables pétrochimiques) ou les encres à l’eau (pour réduire l’usage de solvants).
  9. Si vous passez par un imprimeur, d’un point de vue environnemental, difficile de trancher entre la quadrichromie, la bichromie ou la monochromie. De manière générale, préférez des couleurs réalisables à partir d’une ou plusieurs des 4 couleurs de base de la quadrichromie (cyan, magenta, jaune, noir). En effet, l’impression en quadrichromie présente l’avantage d’optimiser les stocks d’encre et les opérations de nettoyage. Cependant, la bichromie ou la monochromie impliquent souvent une moindre consommation d’encre (moins d’aplats, moins de photos…).
  10. Mettez en avant votre démarche éco-responsable ! Vous pouvez mentionner par exemple les informations suivantes, qui valoriseront à coup sûr votre image :
  11. Choisissez les imprimeries labellisées « Imprim’vert ». Elles s’engagent à limiter les impacts des opérations d’impression, en éliminant les déchets polluants, en n’utilisant pas de produits toxiques et en sécurisant les liquides dangereux stockés.  

 

Et bien entendu, choisissez votre papier recyclé sur Mille et Une Feuilles !

forever-papier-recycle.jpgPapetier engagé, Mille et une Feuilles a sélectionné pour vous du papier recyclé issu des catalogues des papetiers français ayant une réelle politique de protection de l'environnement. Ainsi, vous pouvez acheter en ligne, parmi un vaste choix, vos papiers recyclés, cartes et enveloppes en papier recyclé de tous grammages et de toutes dimensions. A vous de jouer !  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message