Google

6 types de papier, 6 découvertes - Le papier ve...

Publié le par

6 types de papier, 6 découvertes - Le papier vergé

papier-verge-blanc.jpgLe papier vergé est ce papier d'une grande élégance et finement strié, que vous avez certainement déjà utilisé pour vos plus belles correspondances, vos créations d'albums ou de faire-part. Il se caractérise par des lignes horizontales (les vergeures) et verticales (les fils de chaînes), que l'on distingue en transparence, comme un filigrane, dans l'épaisseur du papier.

En Europe, le papier vergé est d'abord apparu en Espagne et en Italie au XIIIe siècle. Puis il a été adopté en France au XIVe siècle (bien avant l'imprimerie moderne, donc), où il fut très utilisé jusqu'au XIXe siècle. Par la suite, il a été remplacé par le papier vélin, sans vergeures ni fils de chaîne. Mais celui-ci, nous vous le présenterons la prochaine fois !

Aujourd'hui, le papier vergé est principalement dévolu à la correspondance haut de gamme ou aux impressions de luxe. Et s'il vous donne une impression de "papier à l'ancienne", ce n'est pas un hasard, c'est parce qu'on le retrouve dans de nombreux livres anciens.

 

Comment obtient-on le papier vergé ?

papier-verge-creme.jpg

Pour la fabrication du papier vergé, on utilise un châssis en bois, appelé forme. Son fond est garni d'un tamis composé de fils de laiton. Les fils tendus dans le sens de la longueur, appelés vergeures (prononcer verjures), sont soutenus perpendiculairement par quelques fils de couture ou fils de chaînes, eux-mêmes fixés à des pontuseaux en bois qui rigidifient l'ensemble du châssis. Les vergeures produiront les nombreuses lignes horizontales du papier, tandis que les fils de chaînes donneront les lignes verticales.

Le papier vergé est fabriqué à partir de fibres de chiffon de lin broyées. La pâte à papier, diluée dans l'eau, est d'abord étendue sur la forme, puis égouttée. La feuille de papier obtenue est séchée une première fois, puis enduite de colle et enfin séchée une seconde fois.

papier-verge-bis.jpgC'est à l'égouttage que tout se joue. L'eau, s'écoulant le long des vergeures, entraîne les fibres les plus courtes. Lorsque le courant rencontre l'obstacle du fil de chaîne, les fibres courtes s'accumulent et provoquent une sur-épaisseur, un dépôt plus foncé.

Au contraire, les marques laissées par les vergeures sont claires, produites par le relief des fils de laiton. Enfin, sur certains papiers, vous remarquerez un autre filigrane : l'empreinte du fabricant… la marque d'un papier fabriqué de manière artisanale.


Maintenant que vous savez tout, découvrez les papiers vergés proposés par votre papeterie créative !

 

Cécile d’Orthozen

Rédactrice web

Commentaires: 0
Plus d'informations…: fabrication papier vergé, papier, papier ancien, papier vergé

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent poster des commentaires.
Se connecter et poster un commentaire S'inscrire maintenant