Google

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Remercier après la naissance : il n'est jamais trop tard !

Bébé est là, l’effervescence autour de son arrivée et le grand chamboulement dans votre vie commencent à s’apaiser … Prenez donc le temps entre deux biberons de remercier ceux qui, par une visite, une carte de félicitations ou un cadeau ont témoigné leur gentillesse.

carte remerciement naissance

 

Ne vous dites pas qu’il est trop tard … On admet généralement que le carton de remerciement n’arrive que dans les deux mois suivant l’arrivée de l’enfant, mais mieux vaut toujours un remerciement tardif que pas de remerciement du tout. Et si vous avez vraiment laissé passer trop de temps, utilisez une autre occasion (nouvelle année, premier anniversaire, vacances…) pour envoyer une petite photo souvenir de la famille au complet, c’est toujours une attention très appréciée.

 

Comme pour le faire part, vous pouvez opter pour une élégante sobriété, mais les nouveaux parents préfèrent souvent un style enjoué et coloré, voire humoristique, qui se prête bien à l’ambiance du moment. Vous pouvez également trouver des cartons décorés sur le même thème que le faire-part de naissance.

 

Le texte est souvent le point d’achoppement : on veut être original mais pas trop long, personnaliser mais faire imprimer les cartons, montrer sans le dire combien on a été touché … Dire « merci » peut s’avérer un véritable casse-tête ! Alors restez simple et parlez (ou faites parler votre enfant) avec votre cœur et vos mots. Quelques exemples :

" Anne et Jean vous remercient de l’adorable attention que vous avez eue pour la naissance de Lou "  

" Vous m’avez tellement gâté que mes parents vont avoir du souci pour mon éducation ! Merci. Pierre "  

" Tellement d’amour et de cadeaux ... Mes parents et moi vous disons Merci du fond du cœur. Zoé "  

 

Chacun trouvera sa formule et son petit grain de sel. D’une manière générale, pensez à accompagner le carton de remerciement d’une photo, surtout si le faire-part de naissance n’en comportait pas. Un bon moyen de personnaliser vos remerciements peut être de joindre la photographie de l’enfant avec le cadeau concerné. Et de toute façon, gardez une petite place sur le carton pour un mot, une signature qui iront droit au cœur du destinataire.

 

Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Lire tout le message
Publié le par

Vous avez dit faire-part de PACS ?!

faire-part pacsS’il existe mille et une raisons, ou obligations, de préférer le PACS au mariage, la plupart des couples qui se pacsent considère cette démarche comme une simple formalité administrative et ne l’entoure pas du cérémonial traditionnellement associé à une union.

Néanmoins, quand le PACS est la seule possibilité d’union officielle, les pacsés recherchent souvent une forte similitude avec le mariage ; ils ont alors à cœur de soigner le cérémonial, des faire-part aux dragées, et trouveront leur bonheur chez les spécialistes du mariage, et nouvellement du PACS.

Face à l’engouement suscité par le Pacte Civil de Solidarité (175 000 PACS en 2009 pour 256 000 mariages !), tout le monde tente de ne pas rater le train et les choses évoluent à vive allure. Ainsi, le salon du mariage s’est élargi au PACS et depuis peu la signature du PACS peut s’effectuer en mairie au lieu du Tribunal d’Instance. De nombreuses mairies proposent désormais une forme de cérémonie au sein de leur établissement.

Parfois, le choix du PACS relève de l’anticonformisme. Hors des conventions, toutes les traditions sont à créer ; les couples peuvent libérer leur imagination et leur créativité. Contrairement au mariage, fêter un PACS reste une démarche assez intimiste et l’occasion de créer des échanges personnalisés. Fabriquer une vingtaine de faire-part en les personnalisant pour chaque destinataire, c’est une attention et un souvenir qui seront à coup sûr appréciés des proches.

Si certains sites internet de faire-part ont saisi l'opportunité d'ouvrir une rubrique "faire-part de PACS", ils restent majoritairement très proches de ceux du mariage.

Démarquez-vous des simples cartons qui s’égarent dans la paperasse quotidienne. Un support original, une forme choisie avec soin, un volume, quelques techniques de scrapbooking et surtout une attention particulière pour chaque destinataire (photo où il apparaît, souvenir commun…), vos faire-part marqueront les esprits à coup sûr !

Pour le texte, on sort encore du cadre conventionnel du mariage, où les familles annoncent l’union de leurs enfants. Le PACS est annoncé par les intéressés eux-mêmes, y compris à leurs parents. Raison de plus pour adapter texte et style en fonction des destinataires !

Vous trouvez que le mot PACS est trop laid pour le conjuguer ? Remplacez-le par une pirouette du genre : « Nous avons choisi de nous unir Par Amour Conviction et Sentiment » ou « Pour Allier nos Cœurs Sereinement »…

N’hésitez pas à écrire quelques lignes à la main, notamment pour les aînés que votre démarche peut surprendre. N’oubliez cependant pas l’essentiel : vos coordonnées, la date et le lieu de la fête… quitte à les cacher dans la structure du faire-part pour intriguer vos invités.

Heureux PACS !

Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Credit photo : dijonscope.com

Lire tout le message
Publié le par

Le papier, 2e idée fausse : la consommation de papier est en baisse

Chez Mille et Une Feuilles, où la passion des papiers créatifs fait la loi, nous balayons une nouvelle idée reçue : la consommation de papier ne diminue absolument pas !  

On pourrait croire qu’au XXIe siècle, à l’ère des nouvelles technologies, la consommation de papier et de carton diminue. En fait, il n’en est rien. Malgré le développement d’Internet, la numérisation de nombreux supports et la prise de conscience écologique, l’utilisation de papiers et de cartons continue d’augmenter régulièrement. Depuis 10 ans, elle a augmenté chaque année dans le monde de 3,3% environ, alors qu’en France, elle progressait de 0,8% en moyenne par an. Toujours sur ces dix dernières années, en France, la consommation de papiers à usages graphiques s’est accrue de 7% et celle des emballages et conditionnements de plus de 6%. Pourtant, la France, avec ses 179,2 kg de papiers et cartons consommés par habitant et par an, n’est que le 24e pays le plus consommateur ! Devant nous : la Finlande au 1er rang et les Etats-Unis en deuxième position.  

 

Les nouvelles technologies ont créé de nouveaux besoins en papier

Loin d’avoir sonné le glas du papier, les nouvelles technologies ont, au contraire, créé de nouveaux besoins. Par exemple, l’informatisation des tâches administratives et des entreprises a entraîné un besoin d’impression. Internet et les nouveaux modes de communication, même s’ils occupent de plus en plus de place, sont synonymes d’images fugaces, que nous cherchons à conserver en les imprimant. Sans parler des personnes qui ne peuvent se passer de documents papier pour travailler.  

conso_PC_france_depuis1950.jpg

 

Comment se répartit la consommation de papiers et cartons ?

Les principaux usages de papier et carton se font pour le graphisme, l’écriture (impression incluse) et pour l’emballage. En 2008, en France, sur les 10 709 000 tonnes de papier et carton utilisées, 5 005 000 tonnes étaient consommées pour des usages graphiques, 4 623 000 tonnes pour des emballages et conditionnements, et 800 000 tonnes pour les papiers d’hygiène.  

Foi de Mille et Une Feuilles, la mort du papier n’est pas pour demain !  

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message