Google

Messages sur ce sujet: papier recyclé

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Nos 5 papiers préférés pour ... un papier en-tête d'entreprise

Lire tout le message: Nos 5 papiers préférés pour ... un papier en-tête d'entreprise

Notre série consacrée à nos plus beaux papiers se poursuit. Après avoir partagé avec vous les émotions de l’Amour, parlons maintenant des émotions que vous pouvez transmettre dans votre activité professionnelle grâce à un papier en-tête bien choisi !

Voici notre sélection pour une communication d’entreprise en phase avec VOS valeurs.

 

Pour une image de marque intemporelle et qualitative : le papier vergé blanc G-Lalo A4 100g

Ce papier haut de gamme finement strié est en parfait accord avec une identité de marque chic et raffinée. Son élégance particulière provient des stries – ou vergeures - que l'on distingue en transparence dans l'épaisseur du papier. Signé d’un grand nom de la papeterie française, il offre un rendu exceptionnel, et votre entreprise le vaut bien ! Impression laser et jet d'encre, 25 % coton et sans acide.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour des courriers scintillants : le papier Eclat d'Or G-Lalo A4 100g

Voici un autre produit de chez G-Lalo, tout aussi raffiné et dans un tout autre registre : un papier naturel avec des inclusions qui scintillent à la lumière et au toucher très satiné. De qualité supérieure, le papier Eclat d’Or valorise toutes les impressions et correspondances de prestige : devis, vœux, mailing événementiel ... Impression laser et jet d'encre, papier ivoire avec des paillettes or, fabrication française.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour une communication écolo : le papier recyclé ivoire Couleurs de Provence A4 100g

La magie du papier, c’est sa capacité à véhiculer nos valeurs. Pari 100% gagné avec ce papier 100% recyclé dont la coloration est réalisée avec un colorant non toxique et sans chlore. Couleurs de Provence offre ici un papier écologique de haute performance. Toutes les entreprises dont la mission est de porter haut et fort les messages environnementaux peuvent l’adopter les yeux fermés. Impressions laser, jet d'encre, offset et photocopieur, fabriqué en France.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour un rendu naturel : le papier kraft vergé Clairefontaine A4 120g

Ethique, nature, authenticité : voici les valeurs incarnées par ce papier issu des ateliers de Clairefontaine, marque historique française s’il en est ! On n’y songe pas forcément de prime abord, mais ce papier kraft marquera les esprits, par son originalité autant que par sa texture particulière. N’est-ce pas justement ce que l’on recherche à travers sa communication professionnelle, sortir du lot ? Impression laser et jet d'encre, fabriqué à partir de fibres non blanchies, papier vergé très résistant, biodégradable et recyclable.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour un positionnement avant-gardiste : le papier blanc irisé Pollen Clairefontaine A4 120g

Un rendu métallisé, technologique, futuriste, connecté, voici ce que permet ce papier blanc irisé de la gamme Pollen. Et pour autant, il reste lisse et soyeux au toucher et respecte l’environnement. Nec plus ultra : il peut être gaufré, pour mettre votre logo en relief par exemple. Impression laser, papier métallisé de qualité supérieure, sans acide et labellisé FSC.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pensez à nous appeler pour un conseil personnalisé pour votre communication d’entreprise !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

5 questions - 5 réponses pour tout savoir sur le papier recyclé

Lire tout le message: 5 questions - 5 réponses pour tout savoir sur le papier recyclé

Maintenant que vous savez tout sur le papier calque et sur le papier origami, nous répondons à toutes vos questions sur le papier recyclé !

 

1. Qu'est-ce que le papier recyclé ?

Le papier recyclé est un papier comprenant au moins 50% de fibres provenant de déchets de papiers imprimés, le plus écologique étant le papier 100% recyclé issu de papiers post-consommation, non désencré, non blanchi, de couleur gris-beige clair.

Il existe une grande variété de papiers recyclés, destinés à tous les usages : enveloppes, intercalaires, fiches, papier couché, papier listing, papier photocopie ...

 

2. Comment reconnaitre du papier recyclé ?

Pour reconnaître du papier recyclé, suivez les labels ! ECF, FSC, EMAS, EU Flower, APUR … Il en existe plusieurs que nous avions déjà répertoriés et détaillés dans notre article « Les Labels et Certifications des Papiers Recyclés ».

 

3. Que devient le papier recyclé ?

La fibre de cellulose - dont est constituée le papier - peut se recycler 5 fois. Aussi, votre papier recyclé peut à nouveau être réutilisé pour fabriquer des cartons d'emballage, des boites d’œufs, du papier journal, des prospectus, des cahiers, des serviettes en papier ou du papier toilette.

Mais pas seulement ! Car à partir de la fibre de cellulose, on peut aussi fabriquer de la ouate, et donc des tissus. La ouate de cellulose ayant des propriétés isolantes, elle peut aussi servir à isoler vos toits et vos murs (après avoir reçu un traitement pour le feu).

 

4. Est-ce que tous les papiers se recyclent ?

Non ! Les papiers ayant subi un traitement chimique ne peuvent pas être recyclés : le papier carbone (qui contient une substance colorante), le papier calque, le papier photo (argentique ou pour imprimante), le papier cadeau plastifié, le papier peint, les affiches …

 

5. Que faire avec du papier recyclé ?

Dans l’univers professionnel, le papier recyclé est la base de toute communication engagée. Une entreprise qui souhaite véhiculer des valeurs éthiques et respectueuses de l’environnement pourra créer des documents papiers (cartes de visite, brochures, correspondance …) de grande qualité à partir de papier recyclé. Dans notre article « Réussir sa Communication en papier écologique », vous trouverez nos meilleurs conseils.

Pour vos événements personnels, vous pouvez créer des faire-part en papier recyclé si le thème de l’écologie est cher à votre cœur. Suivez dans notre article le guide du faire-part écologique.

Vous pouvez aussi utiliser du papier recyclé pour fabriquer des objets en origami, crayonner, peindre et dessiner.

Vous avez l’esprit joueur ? Voici un quiz qui va vous en apprendre davantage sur ce qu’on peut fabriquer avec du papier recyclé sur le site ecofolio.

 

Amoureux du papier, continuez à nous suivre, le mois prochain, on vous dit tout sur les enveloppes !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Stéphanie Will

Lire tout le message: Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Stéphanie Will

Ce nouveau portrait d’une amoureuse des beaux papiers nous plonge dans l’univers de Stéphanie Will, amie de cœur et très fidèle cliente de Mille et Une Feuilles. Elle nous parle avec passion du papier et de ses projets dans le cinéma…

 

Bonjour Stéphanie ! Qui es-tu ?

Depuis 10 ans, je peaufinais mes techniques de conduite de projets, j’étais très fière de mes résultats ces deux dernières années auprès de nouveaux clients et dans des missions « challengeantes ».

Et pop, le désir ancien de travailler dans le cinéma, plus particulièrement dans la diffusion de films, est remonté de sorte à tout ensevelir. Depuis 6 mois, je développe The Movie Light Project, une future salle alternative de projections collectives de films en séances à la demande, dans un lieu type « grand salon » modulaire et convivial, de 30 à 50 spectateurs.

Dans l’attente d’ouvrir ce lieu sédentaire sur mon territoire de Paris-Saclay, j’expérimente #TMLP en mode nomade et ponctuel… notamment dans ta ville de Juvisy-sur-Orge, Stéphanie Rivier ! J

 

Tu es une fidèle cliente de Mille et Une Feuilles. D’ailleurs tu nous as déjà fait le plaisir de témoigner, il y a quelques années, et tu nous parlais de ton attachement aux produits en papier recyclé. Aujourd’hui, quels papiers répondent à ton bonheur chez Mille et Une Feuilles ? Pourquoi les aimes-tu et comment les utilises-tu ?

Le papier recyclé, qui est l’un des combats de Mille et une Feuilles, reste un sujet sensible aussi pour moi, et quand j’ai eu l’opportunité d’animer des formations entières avec des jeux créés sur papier, j’ai eu le plaisir de découvrir grâce à Stéphanie la gamme française Natural, qui m’a donné totale satisfaction.

Par ailleurs, je suis fétichiste de la couleur or. Chez Mille et Une Feuilles, on peut assouvir ce plaisir de le voir dans sa version papier, dans une fidélité parfaite avec la lumière que l’on a envie de produire en expédition et en réception. J’ai testé les papiers calque de toutes les couleurs – elles sont toutes superbes, vives et profondes, mais le calque or est réservé à des réalisations très spéciales : en première page des dossiers papier que je communique à des interlocuteurs triés sur le volet pour The Movie Light Project (Ministères, élus…).

Les enveloppes or, associées à la carte de vœux TMLP créée par l’Agence Numéro Cinq à Arpajon, ont produit un effet bœuf qui m’a valu le titre de « meilleure carte de vœux de l’année » par le responsable du tiers-lieu le PROTO204. Etre reconnue pour sa communication papier par un fablab, c’est quelque chose !

 

Qu’apprécies-tu dans le service apporté par Mille et Une Feuilles ? En quoi est-elle différente d’une autre papeterie ?

Mille et Une Feuilles répond toujours à mes besoins. Il me suffit de dire ce que je veux faire, ou de montrer ce que j’ai à expédier, et le papier apparaît ! Puis l’enveloppe ! Et avec le papier,  des suggestions d’usages, toujours nombreuses et imaginatives, et des nuances de tons qui font réfléchir à des associations. Et j’ai toujours l’impression de faire une affaire formidable : un gain de temps immense à trouver exactement ce qu’il me faut, à prix doux – pour une telle qualité de conseil et de service, cela m’étonne toujours au moment de régler la facture.

C’est une sensation que j’ai rarement lors de mes achats professionnels ! On n’a pas besoin d’être créatif soi-même quand on s’adresse à Mille et Une Feuilles : Stéphanie l’est pour nous ! Il y a quelques années elle m’a fait découvrir les cartes de correspondances « clés en main » de chez LALO, une élégance et un fini rares, qu’elle a négocié en grande quantité pour moi et je suis très attachée à ces cartes, que j’utilise aussi pour ma correspondance personnelle.

 

Dans l’entrepreneuriat, rester fidèle ne tient pas qu’à la qualité des produits ou de la prestation, mais à quelque chose de plus grand. Veux-tu bien nous parler de votre relation particulière avec Stéphanie, de vos valeurs communes ?

« Je ne suis pas la plus facile à aimer » pourrait être le titre de « mon film » ;) L’amitié de Stéphanie se mérite également, et s’éprouve tout au long du temps car elle demande des engagements.

Ce que j’ai appris sur le plan humain de 10 ans d’entrepreneuriat, c’est que tout le monde doit mettre des gages dans le chapeau, et ne pas se retrancher derrière son personal branding ou ses réalisations clients extraordinaires pour être quelqu’un de for-mi-da-ble. Etre bon l’un pour l’autre, c’est se donner mutuellement des raisons factuelles et objectives de gagner la confiance.

Avec le temps, Stéphanie et moi avons fait ce chemin très éloigné du paravent des étiquettes, et nous nous connaissons dans nos bons moments, comme dans les plus difficiles. Elle est une femme de goût et de recommandation, et bénéficier de son regard sur ce que l’on fait est précieux – c’est elle qui a réussi à me faire renoncer au rose fuchsia il y a quelques années dans ma charte graphique d’entreprise, et pourtant j’y tenais !!

 

Tu souhaites racheter un cinéma … parle-nous de cette aventure et de ce qui te fait vibrer à travers ce projet.

Il est vrai qu’en parallèle du développement de #TMLP, la salle alternative, est arrivée l’opportunité de reprise du cinéma « homologué » (c’est-à-dire du circuit officiel de salles en activité) de ma commune de résidence. Le projet est devenu public car nous fédérons les spectateurs amis de la salle pour renforcer notre dossier, qui pourrait devenir une coopérative (une SCIC).

Il n’en demeure pas moins que je suis une grande superstitieuse quand il s’agit de parler de ce qui me tient à cœur, et à date, sauf à affirmer définitivement que je suis un diffuseur de films, je ne sais pas exactement dans quelles conditions je vais exercer mon nouveau métier ces… 20 prochaines années ?...

 

Il paraît aussi que tu vas monter le tapis rouge de Cannes ! Raconte-nous…

… Je ne crois pas que les projections auxquelles je pourrai assister seront bordées par un tapis rouge à l’entrée !! J’ai une accréditation officielle du Festival de Cannes 2018 comme « association de cinéphiles » grâce, et avec, la MJC Jacques Tati d’Orsay qui m’a invitée à faire partie de leur propre délégation – ce qui est une chance extraordinaire !

Je me suis rendue dans beaucoup de festivals de cinéma dans ma vie, mais je ne suis jamais allée à Cannes, et j’avoue que cela ne me semblait même pas possible, trop verrouillé !... Je vais être la candide pendant 8 jours !

 

Pour le mot de la fin, dis-nous comment nous pouvons soutenir ton projet

The Movie Light Project a besoin de soutien en ligne ! Vous pouvez rejoindre la page Facebook ou le compte Instagram.

Quiconque croit en la puissance de la projection collective et à l’importance d’accéder à la plus grande diversité d’œuvres possible doit nous rejoindre. Le nombre de convaincus dans ses rangs est important quand on est un outsider ! Pour ceux qui souhaitent même s’investir à mes côtés dans la diffusion alternative des films, notamment en itinérance, il y a l’association TMLP Ciné Xanadu qui accueille des adhérents, et qui aura une AG importante sur le dernier trimestre de l’année, pour acter la suite, rdv sur HelloAsso.

 

Merci Stéphanie, beaucoup de succès à tous tes projets !

 

Interview menée et mise en forme par Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Crédit Photo : Laetitia Attali

Lire tout le message
Publié le par

Nouveautés Mille et Une Feuilles : un bouquet d’Amours de papiers

Lire tout le message: Nouveautés Mille et Une Feuilles : un bouquet d’Amours de papiers

Qu’est-ce que nous aimons les nouveautés qui viennent d’apparaître dans la boutique ! Nous frétillons de joie à l’idée de vous les présenter … c’est certain, vous allez les adorer aussi !

 

Kraft à la folie

Le kraft, c’est tendance, c’est vintage. Le kraft, c’est recyclé, donc écolo ! Un support plébiscité pour la fabrication de faire-part, de sets de table dans la restauration et la communication professionnelle (cartes de visite, dossiers de presse, invitations…).

Sur votre papeterie en ligne, la gamme de papiers kraft s’agrandit. Désormais, vous avez le choix entre 8 épaisseurs grâce à l’arrivée de 3 nouveaux grammages : 135, 200 et 400 gr. Chacun est disponible dans plusieurs formats, adaptés à toutes vos pulsions créatives !

Toutefois, la grande nouveauté du rayon kraft qui fait battre notre cœur, c’est ce superbe papier kraft au recto noir et au verso brun ligné, proposé en format raisin, mais aussi en blocs A5, A4, et A3. Avis aux poètes (enamourés) et aux amateurs de déclarations (enflammées), dont la plume pourra caresser ce papier au rendu non seulement naturel et authentique, mais aussi d’une élégance rare.

Ensuite, vous pourrez glisser votre missive dans l’une de nos nouvelles enveloppes kraft assorties, en format C6 ou DL.

 

Origami Passionnément

Vous avez envie de vous plier en 4 pour ceux (ou celui) que vous aimez ? Bonne nouvelle, notre gamme de papiers origami s’enrichit de 10 nouveautés ! Des motifs encore plus variés, pour laisser votre âme créative (ou amoureuse) s’exprimer en confectionnant cœurs, fleurs et autres petits objets déco en origami, à parsemer dans toute la maison …

L’origami est aussi à adopter pour ses vertus pédagogiques, stimulant de manière ludique, à la fois l’imagination et la dextérité manuelle.

 

Papier recyclé Toujours

Vous connaissez notre attachement au papier recyclé, n’est-ce pas ? Nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée dans nos rayons de nouvelles références de papiers couleurs A4 100% recyclé signés Maki !

Rien ne nous fait davantage plaisir que d’enrichir ainsi nos gammes, tant nous avons à cœur de vous proposer toujours plus de choix et de possibilités pour toutes vos créations.

 

Créons et amusons-nous, amoureux du papier que nous sommes !

 

Stéphanie Rivier

Mise en mots par Cécile Douay,

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Mille et Une Feuilles fête ses 10 ans et … les 10 produits de la boutique qui incarnent nos valeurs et notre passion

Lire tout le message: Mille et Une Feuilles fête ses 10 ans et … les 10 produits de la boutique qui incarnent nos valeurs et notre passion

10 ans ! Un bonheur et une fierté, mais aussi de nombreux challenges relevés chaque jour pour vous livrer dans les meilleures conditions et le plus rapidement possible les plus beaux papiers. Ces produits, je les sélectionne avec passion, et tous incarnent mes valeurs : la créativité, l’imagination, le beau, la qualité, l’éthique et la préservation de l’environnement et de la santé.

Pour fêter cet anniversaire qui me remplit de joie, je vous partage mes 10 produits fétiches. 10 produits qui me font vibrer, qui vous font vibrer aussi, et qui racontent tous une partie de notre histoire commune commencée il y a … 10 ans ! Une occasion également de redécouvrir certains de nos articles.

 

1 – Le papier calque

J’aime ce produit pour son élégance, sa transparence, il suggère sans montrer. En particulier le papier calque blanc irisé que Mille et Une Feuilles est la seule boutique à proposer en France. Avec le papier calque, les possibilités sont infinies, autant pour des activités d’enfants que pour les créations les plus raffinées, comme nous vous le disions il y a … 7 ans.

 

2 – Le papier kraft

Son coté brut et sa couleur naturelle me séduisent, tout comme son adaptabilité. Et surtout parce que c’est un biomatériau naturel : biodégradable, sans impact sur la nature et la santé.

La vingtaine de références arrivées en début d’année dans la boutique remporte un vrai succès ! Envie de tout savoir sur le papier kraft ? Lisez notre article : 6 types de papier, 6 découvertes - Le papier kraft !

 

3 – Le carton plume

Ce produit me donne le plaisir de travailler avec les grandes maisons de couture parisiennes, qui s’en servent pour présenter les esquisses des créateurs lors des défilés.

Dans la boutique Mille et Une Feuilles, la gamme vient d’ailleurs de s’agrandir avec 9 nouvelles références et des formats atypiques comme le 122*244 cm et le 140*300 cm.

 

4 – Le papier origami

Il symbolise à merveille mon amour de la création, son côté pédagogique me séduit tout autant. L’origami se pratique à tout âge et permet de magnifiques réalisations, autant pour s’amuser que pour créer des objets déco, voire artistiques. En témoignent tous ces artistes qui font du pliage du papier un art à part entière. Pour en savoir plus sur l’origami, (re)lisez notre article : Qu'est-ce que l'Origami ?

 

5 - Le papier pailleté or

Bien que ce soit un papier recyclé, il a un vrai côté festif ! En fait, j’ai un attachement particulier pour ce papier, avec lequel ma carrière a commencé, il y a presque 20 ans. Je vous raconte …

C’était lors de mon premier jour chez Arjomary Diffusion : je décroche le téléphone et un sympathique imprimeur me demande la différence entre le « papier poussière de lune » et le « papier poussière de soleil ». Ne sachant pas quoi répondre, je lui dis avec le sourire : « il y en a un qui brille le jour et l’autre la nuit ! ». Fou rire général dans le bureau et au téléphone ... un très bon souvenir !

Maintenant, je peux vous dire que le « poussière de lune » est le papier pailleté argent et que le « poussière de soleil » est le papier pailleté or !

 

6 – Le papier recyclé maki brun

Il est arrivé chez Mille et Une Feuilles début 2016 (article de février 2016). Je ne l’ai pas choisi uniquement parce que c’est un papier recyclé et de qualité, mais aussi parce qu’il est fabriqué par une entreprise familiale française, avec qui l’on partage des valeurs communes. Quel soulagement pour moi d’avoir trouvé cette nouvelle marque après la disparition de la gamme Forever de Clairefontaine ! 

 

7 – Les cahiers en papier recyclés Forever

Symboles de mon engagement pour l’éthique et l’écologie, ils ne sont malheureusement plus fabriqués par Clairefontaine. Mais nous en avons encore en stock ! Profitez-en, en cette période de rentrée, pour doter vos enfants de cahiers qui préservent leur santé et celle de la planète. Direction notre rayon de cahiers en papier recyclé !

 

8 – Les papiers, cartes et enveloppes Forever

J’adore leurs couleurs pétillantes ! Mais aujourd’hui, vous l’avez compris, c’est plutôt une histoire de grande déception pour moi … Mille et Une Feuilles, c’est un engagement pour des produits éthiques et responsables, mais aussi parfois des coups de gueule : Et moi qui croyais que Forever voulait dire éternel !

 

9 – Les stickers lézard Rouge de Garance

Un best-seller de la boutique sur ces 10 années ! Et oui, le sticker est un adhésif papier. Les derniers devraient rapidement disparaître de la boutique, alors profitez-en tant qu’il en reste !

 

10 – Les Rhodiarama

Ces petits carnets tout en couleurs et très pratiques au quotidien, je les adore. Je sais qu’ils vous font craquer autant que moi ! Le Rhodiarama, avec son pep’s et son toucher velouté, fait un joli pied de nez aux valeurs faussement authentiques et historiques portées par le fameux Moleskine. Il y a 5 ans, nous vous en parlions : Rhodia : une toute nouvelle gamme de petit carnets à craquer. Une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer … d’ailleurs, je vous en reparlerai cet automne.

 

Joyeux 10 ans Mille et Une Feuilles, que ta réussite perdure, un peu, beaucoup, passionnément !!

 

Stéphanie Rivier, mise en mots par Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Fournitures scolaires : l’achat groupé c’est bien, mais il faut aller plus loin !

Lire tout le message: Fournitures scolaires : l’achat groupé c’est bien, mais il faut aller plus loin !

La fin de l’année approche et nous avons pour la plupart reçu la liste des fournitures scolaires pour la rentrée prochaine. Et pour certains d’entre nous, la proposition alléchante de l’achat groupé qui nous évitera d’arpenter les grandes surfaces à la recherche de l’introuvable grand cahier de 156 pages à petits carreaux. Tout en faisant, au passage, quelques économies, vu que l’achat est … groupé !

Donc, l’achat groupé des fournitures scolaires, c’est tendance ET pratique. Mais pétrie de mes valeurs éthiques et écologiques, j’ai le réflexe de m’interroger : la liste toute faite et bien pensée que l’on me suggère favorise-t-elle des achats justes et durables, est-elle constituée de produits bons pour mes enfants et pour la planète ?

 

Cette année, au collège comme au lycée, on n’incite à passer par Scoléo

« Pour une rentrée des classes plus simple et plus économique.

Faites-vous livrer à domicile votre liste de fournitures scolaires à la date et au lieu de votre choix (domicile, bureau, lieu de vacances...)

  • Fournitures de qualité, listes conformes à la demande des enseignants
  • Possibilité de supprimer les articles que vous ne souhaitez pas racheter
  • Economique et mutualisé : parents d'élèves, groupez-vous!
  • Commande rapide par internet par chèque ou CB

Rendez-vous dès maintenant sur scoleo.fr. »

Donc je clique sur Scoléo (une plate-forme qui regroupe des « Initiatives Utiles, Économiques et Mutualisées ») et je découvre à mon grand désarroi : d’abord une liste de matériel à ne pas en finir et ensuite, qu’à aucun moment on me dit si le grand cahier de 156 pages à petits carreaux est en papier recyclé ou pas ! En tant que professionnelle du papier, je peux certifier que le cahier en question a une couverture en plastique (plus exactement en priplak, du polypropylene), donc que mon fils aura du pétrole entre les mains !

Je vois aussi qu’on impose toujours des classeurs énormes de 8 cm d’épaisseur, alors que depuis des années le poids des cartables ne cesse d’augmenter.

Alors faire des économies, oui, pourquoi pas, mais au détriment de la santé de mes enfants et de celle de la planète : jamais !

Evidemment, je peux ajouter ou supprimer des articles dans la liste ... mais à mes yeux, cela ne suffit pas ! La santé de nos enfants est bien trop précieuse pour que l’on nous incite, via des initiatives communes, à acheter des produits nocifs. Elles devraient au contraire promouvoir l’achat de fournitures scolaires respectueuses de la santé et de l’environnement.

 

Que disent les recommandations officielles du Ministère de l’Education Nationale ?

Je suis allée voir sur les sites officiels, si toutefois l’achat de produits responsables et légers est préconisé.

Sur le site Education.gouv, 3 priorités sont définies pour les fournitures scolaires de la rentrée 2017 :

« Les écoles et établissements élaborent une liste de fournitures scolaires en tenant compte de trois facteurs :

  • Un budget raisonnable pour toutes les familles
  • Un cartable allégé
  • Des produits triables et recyclables »

Sur Eduscol, les recommandations sont les suivantes :

« Dans la continuité des orientations formulées les années précédentes tant pour réduire les charges financières qui pèsent sur les familles à la rentrée scolaire que pour alléger de façon conséquente le poids du cartable, la liste des fournitures individuelles demandées par chaque enseignant doit impérativement être limitée et faire l'objet d'une concertation la plus large possible au sein des équipes pédagogiques, en relation avec les représentants élus des parents d'élèves. »

En avril 2016, Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l’Éducation nationale, stipulait sur son site

« Les écoles et les établissements doivent s’attacher à produire des listes de fournitures raisonnables. L’attention des enseignants est attirée sur le fait que tous les produits de la liste puissent être triables et recyclables.

Dans cette circulaire, plusieurs recommandations sont formulées :

  • Élaborer une liste de fournitures scolaires après concertation entre les parents d’élèves et les enseignants, avec validation du conseil des maîtres puis du conseil d’école dans les écoles primaires ; du conseil d’administration dans les collèges et les lycées. Il peut être utile d’échelonner l’acquisition de certaines fournitures dans la mesure où elles ne sont pas utilisées dès la rentrée.
  • Informer tous les parents après l’élaboration de la liste définitive des fournitures. Elle sera mise en ligne en juin sur le site de l’établissement et/ ou l’ENT et affichée dans un lieu facilement accessible.
  • Veiller à ne pas pénaliser les élèves les plus fragiles en évitant d’exiger l’achat d’un matériel d’une marque donnée. Les fonds sociaux sont mobilisables en tant que de besoin pour aider ponctuellement des familles en difficultés financières lors de l’achat de fournitures scolaires.
  • Encourager et soutenir les initiatives locales comme les achats groupés et les bourses aux fournitures, avec si possible mise à disposition d’un local pour les réunions de présentation des dispositifs et la distribution des fournitures. »

Je comprends donc que les associations de parents d’élèves sont encouragées à élaborer des listes limitées, pour un budget raisonnable, un cartable allégé et incluant des fournitures recyclables. A retenir aussi qu’elles n’ont pas le droit d’imposer certaines marques (forcément plus chères) et qu’elles devraient proposer des achats étalés dans l’année.

Ce que j’ai constaté sur Scoléo est loin d’être en phase avec ces préconisations. Pour l’entrée en 3ème, on m’annonce 39 articles pour un montant de 85 € ! Et pourtant, il est si tentant de simplement cocher la case du kit 3ème, et de se contenter d’envoyer un chèque !

 

Moi je veux aller plus loin !

Je demande à ce que l’achat de papier recyclé et de fournitures scolaires non toxiques soient obligatoires via les achats groupés. Je demande à ce que les kits ne soient pas pré-remplis, mais que les parents cochent en conscience les fournitures dont ils ont vraiment besoin, après avoir vérifié que les fournitures de l’an passé ne puissent pas être réutilisées.

D’ailleurs, nous avons maintes fois abordé ce sujet sur le blog. Voici des articles à lire et à relire :

 

Pour choisir des fournitures respectueuses de la santé :

 

Pour recycler les fournitures scolaires restantes :

 

Et vous, allez-vous aussi vous engager pour la santé de vos enfants à l’école ?

 

Stéphanie Rivier

Mise en mots par Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Innovation papier (1/3) : les machines n'ont pas encore dit leur dernier mot !

Lire tout le message: Innovation papier (1/3) : les machines n'ont pas encore dit leur dernier mot !

Malgré tous les dispositifs mis en place pour recycler le papier, savez-vous que seule la moitié du papier est recyclée en France ? Voici trois innovations qui pourraient améliorer non seulement ce pourcentage, mais aussi la qualité du papier issu du recyclage.

 

Une solution pour mieux ré-utiliser le papier A4

Aujourd'hui, comme tous les types de papiers sont mélangés dans les centres de tri, il n'est possible de fabriquer que du papier de faible ou de moindre qualité. Pourtant, en n'utilisant que du papier de bonne qualité - comme toutes ces feuilles A4 blanches largement utilisées et gaspillées dans les entreprises - il est possible de refaire du papier de grande qualité.

Une nouvelle machine, présentée par l'organisme Ecofolio, permet grâce à un capteur à infrarouge, de détecter les beaux papiers sur les tapis roulant des centres de tri, de les extraire et de les mettre de côté avec un système de soufflerie.

De cette manière, les fabricants de papier peuvent récupérer une matière première bien moins onéreuse que le bois et fabriquer de manière beaucoup plus écologique, en utilisant moins d'eau et en produisant moins de gaz à effet de serre qu'avec des arbres.

 

Une machine pour recycler le papier au bureau

Après la poubelle à papier, c'est l'usine de recyclage elle-même qui s'invite dans l'entreprise. Commercialisée par Epson, la PaperLab peut fabriquer jusqu’à 14 feuilles A4 par minute, mais aussi différents formats de feuilles (comme des cartes de visite en papier cartonné) et même du papier parfumé…

Dans l'imposante machine, le papier à recycler est d’abord transformé en fibres. A ces longs filaments est ajoutée une couleur ou une propriété particulière (résistance, brillance…). Enfin, le tout est pressé pour être transformé en feuilles de papier.

Le plus gros avantage de cette machine ? La très faible consommation d'eau : juste ce qu'il faut pour conserver un minimum d'humidité. L'entreprise qui en est équipée peut aussi demander à ce que les camions de collecte ne passent plus chez elle, réduisant par conséquent les émissions de CO2. Face à ces atouts, des doutes persistent cependant sur sa consommation d’énergie, les substances chimiques utilisées et la façon dont l’encre extraite des feuilles est évacuée.

 

Une imprimante sans encre avec papier auto-recyclé

L'imprimante Preapeat développée par la société japonaise Sanwa Newtec n’utilise ni toner, ni encre et permet même de réutiliser son papier. Un papier spécialement conçu pour cet usage, car il s'agit de feuilles recouvertes d’un léger film plastique et qui s'impriment grâce au principe Leuco selon lequel une molécule peut avoir deux formes, dont l’une est incolore.

En plus d'être écologique, cette imprimante est économique : l’impression à la page revient à deux fois moins cher que celle d’une feuille de papier traditionnelle avec une imprimante laser. Pour couronner le tout, la PrePeat consomme moins d'électricité qu’une imprimante laser.

Alors, quelle innovation vous paraît la plus prometteuse ?

 

Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message
Publié le par

Et vous, où en êtes-vous avec le papier ?

Lire tout le message: Et vous, où en êtes-vous avec le papier ?

Après ma terrible déception suite à l'annonce par Clairefontaine de ne plus produire sa gamme de produits en papier recyclé Forever - et même si j'ai trouvé chez Maki de nouveaux produits à vous proposer -, je me pose la question de notre façon d'utiliser le papier au quotidien et, plus que jamais, j'ai envie de vous encourager à utiliser du papier recyclé, ou au moins du papier Made in France.

Pourquoi ? Pour des raisons qui concernent chacun d'entre nous : la préservation de notre santé, celle de nos ressources et de notre Terre (qui, s'il est nécessaire de le rappeler, sera toujours plus forte que l'homme…). Il n'est pas question de tendance ou de surfer sur la vague écolo. Mais bien de comprendre ce qui est en jeu aujourd'hui : notre santé, celle de nos propres enfants et la qualité de notre vie. Aujourd'hui, pas demain. 

Ce thème, nous en avons déjà beaucoup parlé chez Mille et Une Feuilles. N'hésitez pas à (re)lire nos articles sur nos engagements et les enjeux écologiques du papier :

 

Apprendre à bien utiliser le papier

Même dans notre société connectée, le papier conserve encore toute son utilité et sa noblesse. Mais il s'agit désormais de savoir le choisir et d'adopter les bons réflexes d'utilisation.

La première bonne habitude est de choisir du papier labellisé PEFC ou FSC, garantissant que le papier est fabriqué avec des arbres issus de forêts gérés durablement et de manière responsable. De cette manière, on a la certitude de ne pas faire rimer "papier" avec "déforestation".

La deuxième bonne habitude est de recycler systématiquement nos papiers. Collectés, triés, recyclés et valorisés, ils deviennent de véritables ressources au sein d'une démarche d’économie circulaire vertueuse.

A la maison ou dans l'entreprise, n'avons-nous pas tous déjà pris de bonnes résolutions, au niveau de nos achats alimentaires et de produits d'hygiène, de notre consommation d'eau et d'énergie ? Alors pourquoi ne ferions-nous pas la même chose avec le papier ?

Imaginez l'impact si chacun de nous adoptait ces réflexes :

  • Utiliser du papier de faible grammage (70 g/m²) pour l'usage courant
  • Ajouter un message environnemental sous la signature de ses e-mails
  • Utiliser comme brouillon le verso des papiers imprimés ou déjà écrits
  • Eviter les espaces inutiles pour limiter le nombre de pages à imprimer
  • Vérifier l'aperçu avant impression afin de ne pas imprimer inutilement
  • Utiliser le mode "brouillon" de l'imprimante si cela est suffisant
  • Limiter les impressions en couleurs
  • Pour une réunion ou une formation, n'imprimer que le nombre d'exemplaires correspondant au nombre de participants
  • Imprimer 2 slides par page, en recto/verso
  • Pour les rapports volumineux, n'imprimer qu'un seul exemplaire à faire circuler
  • Choisir des fournisseurs et un imprimeur qui tiennent compte de l'impact environnemental
  • Réserver une poubelle pour le papier à recycler
  • Rappeler régulièrement à son entourage ou à ses collaborateurs que le papier se recycle

Et enfin, utiliser du papier recyclé ! Il en existe de très bonne qualité, compatible avec une belle image de marque.

Aujourd'hui, le taux d’utilisation du papier recyclé ne dépasse pas 12 % en Europe. Cela fait mal au cœur, lorsque l'on sait que la production des papiers recyclés émet jusqu’à 38 % de CO2 en moins que celle d’un papier à fibres vierges et nécessite jusqu’à 2,5 fois moins d’eau et d’énergie…

 

Environnement, économies, recyclage, image de marque : les enjeux du papier recyclé

En plus de l'impact environnemental de la production de papier, il est intéressant de regarder quelques chiffres…

10 000 à 25 000 euros par an : c'est le coût estimé par l'ADEME de la consommation de papier à usage interne au sein d'une entreprise d’une centaine de personnes. A cela s’ajoute des coûts indirects, comme l'achat des cartouches d’encre et la maintenance des imprimantes. Autre chiffre intéressant, celui du coût des impressions inutiles en France qui représenterait 400 millions d’euros chaque année !

On comprend alors tout l'intérêt d'économiser le papier et surtout de le recycler !

Il faut aussi considérer les avantages en termes de communication interne et externe. En adoptant une consommation raisonnée du papier, il est possible de marquer beaucoup de points :

  • Sensibiliser ses collaborateurs à une "attitude responsable et durable"
  • Créer de la cohésion en fédérant les équipes autour d’une thématique commune
  • Véhiculer une image éthique aussi bien en interne qu’auprès de ses clients, partenaires et investisseurs
  • Engager une démarche globale de développement durable.

Dans le cas particulier des imprimeurs, le « Green business » est même devenu incontournable : aujourd’hui, leurs clients et donneurs d'ordre exigent qu'ils intègrent une démarche environnementale dans leur système de production. 

 

Passer au tout numérique : est-ce une solution ?

Malgré les nombreuses injonctions de remplacer le support papier par le numérique, il s'avère que le numérique n’est pas forcément plus écologique que le papier.

  • Le visionnage, l'envoi, le téléchargement et le stockage d’un document consomment de l’énergie. Imaginez une même facture enregistrée à la fois dans sa messagerie, sur le disque de son ordinateur et chez le fournisseur : cela multiplie par trois cette consommation !
  • Le numérique, immatériel dit-on ? Pouvoir visionner, il faut toujours un support : ordinateur, tablette, mobile, dont l’impact environnemental n'est pas négligeable, tant pour la fabrication, que l’utilisation et le recyclage. Sans compter que, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, 75 % des déchets d’équipement électriques et électroniques ne sont pas recyclés - et que la tendance est de changer de support régulièrement (en moyenne, un smartphone tous les dix-huit mois)…

De son côté, le papier conserve toujours de précieux avantages. Il permet de conserver des données de manière illimitée, et cela d'une façon plus sécurisé que le numérique.

Enfin, on peut consulter un document en version papier autant de fois qu’on le veut, sans que cela ne pèse sur son empreinte énergétique : consulter plusieurs fois sa facture imprimée ne coûte rien, mais l’ouvrir en version numérique implique une nouvelle navigation, un nouveau téléchargement.

Même raisonnement pour les livres, que l'on peut ensuite s'échanger ou revendre, plutôt que de les consulter sur une liseuse qui consomme de l'énergie.

Finalement, le papier n'est pas prêt de disparaître de nos vies… et c'est tant mieux !

 

Amoureuse du papier un jour, amoureuse du papier toujours !

 

Stéphanie Rivier

Mise en forme par Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message
Publié le par

Maki, Artoz ... de nouveaux noms arrivent chez Mille et Une Feuilles

Lire tout le message: Maki, Artoz ... de nouveaux noms arrivent chez Mille et Une Feuilles

Vous souvenez-vous la dernière fois, comme j'étais en colère ? Mais aussi comme j'étais déterminée à trouver un autre fournisseur de produits en papier recyclé, pour remplacer la gamme Forever de Clairefontaine qui va bientôt disparaître.

Le challenge était élevé : trouver des papiers aussi beaux et d'aussi bonne qualité que Forever, et bien entendu en papier 100% recyclé. Et fabriqués en France …

Aujourd'hui je peux vous annoncer la superbe nouvelle : l'arrivée des papiers recyclés Maki sur la boutique Mille et Une Feuilles !

 

Déjà, vous pouvez trouver dans nos rayons :

  • Le papier 100 % recyclé Couleurs de Provence, garanti sans chlore et sans colorants toxiques. Sa surface est lisse et laisse apparaître quelques aspérités, qui lui donnent un toucher fibreux et unique. De grande qualité, il est proposé en grammages fin de 100 g et épais de 175 g et en de multiples coloris, ce qui permet de l'utiliser pour l'écriture, la correspondance, le dessin, la création de faire-part, de cartes de visite, de paper toys, la communication, les beaux-arts, le scrapbooking...
  • Du papier kraft de couleur, 100% naturel et non blanchi. De faible grammage (70 g ou 90 g) , il est destiné à l'écriture et à l'impression, ce qui en fait un excellent support pour la communication ou le scrapbooking. Avec son aspect naturel, il donnera un style rétro et écologique à vos créations.

 

Maki est une petite entreprise familiale française, qui fabrique du papier 100% recyclé depuis déjà 13 ans. Située en Provence, au pied du Luberon, la société partage les mêmes valeurs que nous. Elle crée et fabrique sur place la quasi totalité de ses produits en papier recyclé (le reste en Europe), travaille avec des imprimeurs locaux imprim'vert, choisit des matières premières écologiques et de proximité.

Engagée dans une démarche éco-responsable, depuis l'aménagement de ses locaux jusque dans ses process de fabrication, l'entreprise privilégie les circuits courts, avec pour objectif de contribuer à préserver l'environnement.

 

L'autre nouvelle

Une disparition de gamme pouvant en cacher une autre, Clairefontaine vient également de nous annoncer l'arrêt de la fabrication de son papier calque. Pour l'anticiper, Mille et Une Feuilles est en train de stocker l'équivalent d'un an de ventes de papier calque sur ses couleurs phare. Déjà, nous avions fait la même chose il y a 2 ans lorsque Canson avait arrêté la production de son papier calque de couleur.

Aussi, je continuerai à vous proposer des produits de qualité, en référençant dans le courant de l'année, le papier calque de couleur d'Artoz. Une nouvelle marque provenant - une fois n'est pas coutume - d'en-dehors de la France mais pas de si loin, car il s'agit de la Suisse.

 

S'adapter, se renouveler… sans cesse !

 

Stéphanie Rivier

Mise en forme par Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message
Publié le par

Et moi qui croyais que Forever voulait dire éternel !

Lire tout le message: Et moi qui croyais que Forever voulait dire éternel !

Je suis en colère. Très.

Parce que Clairefontaine a décidé de stopper sa gamme de produits en papier recyclé. Dans quelques temps, exit du catalogue les feuilles A4 Forever, et aussi les cahiers, les cartes et les enveloppes en papier recyclé.

Et pourtant à ce jour, Forever est la seule marque de papier 100% recyclé.

Forever est la seule marque de papier 100% recyclé qui propose de jolies feuilles de couleurs vives avec les enveloppes assorties. Que j'ai le bonheur de vous proposer sur la boutique Mille et Une Feuilles.

Dans ma volonté de promouvoir une vision responsable et éthique du papier, référencer Forever depuis 6 ans était pour moi une évidence, une fierté même.

Quelle déception pour une passionnée du papier comme moi, qui a pris des engagements en matière de respect de l'environnement et de la santé, de voir disparaître Forever.

 

Alors, j'ai envie de vous poser une question.

Comment expliquez-vous qu'une grande marque comme Clairefontaine doive arrêter sa marque de papier recyclé ? Alors même que nous sommes de plus en plus nombreux à savoir que nous devons changer notre façon de consommer pour préserver notre planète et notre santé !

N'êtes-vous pas émus, comme moi, à l'idée que vos écoliers manipulent à longueur de journée des cahiers et des feuilles imbibés de produits chimiques ?

Pourquoi une telle marche arrière ? Alors que nous devrions être de plus en plus nombreux à adopter des produits sains !

A nouveau, je vous encourage à une prise de conscience. Lisez ou relisez nos articles sur l'importance d'adopter le papier recyclé pour notre santé et celle de nos enfants, sur la gamme Forever, sur l'urgence de préserver les forêts, sur nos valeurs éthiques et notre responsabilité de papetier engagé.

Bien entendu, je vous livrerai les produits Forever jusqu'à épuisement du stock fournisseur.

Mais comme je ne m'avoue jamais vaincue, je recherche déjà activement un autre fournisseur de produits en papier recyclé. Et je fais le vœu d'en trouver d'aussi beaux et d'aussi bonne qualité que Forever.

 

Vous êtes avec moi ?

 

Stéphanie Rivier

 

Mise en forme par Cécile Douay

Rédactrice web

Lire tout le message