Google

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

En 2020, comment est exploitée la filière du tri et quels papiers ne se recyclent pas ?

Lire tout le message: En 2020, comment est exploitée la filière du tri et quels papiers ne se recyclent pas ?

L'industrie papetière est la première industrie de recyclage en France. C’est un recyclage simple et peu coûteux, qui permet de préserver les forêts.

Les entreprises de plus de 20 personnes - où un employé consomme en moyenne 150 kg de papier par an - sont dans l’obligation d'organiser la collecte des papiers, à moins qu'ils ne soient traités sur place.

Dans nos maisons aussi, les bonnes habitudes sont de mise en plaçant le papier dans un conteneur dédié. Au 1er janvier 2022, les syndics auront l’obligation d’informer les copropriétaires sur les règles locales concernant le tri sélectif des ordures ménagères et les modalités d’accès aux déchetteries.

 

Et après le tri sélectif, quelle est la méthode de recyclage du papier ?

Au centre de recyclage, la technique consiste à extraire la cellulose que le papier contient, en 6 étapes :

  1. il est broyé et dissout dans de l'eau et des adjuvants pour le réduire en paillettes ou flocons
  2. il est trituré
  3. les autres composants comme le plastique et le verre sont évacués avec de l’eau
  4. les paillettes sont passées au tamis pour en évacuer les impuretés
  5. elles sont traitées chimiquement et thermiquement pour retirer l'encre par flottation
  6. elles sont séchées et transformées en bobines de papier neuf.

Ainsi, pour 100 g de papier, on parvient à refabriquer 90 g de papier neuf.

Pour le blanchiment, on utilise soit la dissolution dans une pâte plus blanche, soit le blanchiment chimique avec du peroxyde d'hydrogène.

Le papier recyclé rejoint ensuite les usines de papier pour être transformé en produit fini.

Mais attention, certains papiers ne se recyclent pas, ou pas toujours ! Passons-les maintenant en revue.

 

Est-ce que le papier cadeau se recycle ?

Cela dépend, car parfois une fine couche de plastique le rend impossible à recycler. Ce type de papier donne une petite résistance quand on essaie de le déchirer, comme pour certaines serviettes en papier. Les papiers métallisés ou pailletés contenant eux aussi du plastique ne sont pas recyclables.

Cependant, dans certaines régions de France, il est possible de mettre au recyclage les emballages contenant du plastique. Renseignez-vous !

Le recyclage du plastique étant encore coûteux et limité, préférez tout de même des matières recyclables ou mieux, déjà recyclées pour emballer vos cadeaux : papier kraft, papier journal, vieilles cartes routières, et pourquoi pas du tissu !

 

Est-ce que le papier bulle se recycle ?

Fabriqué avec du plastique (le polyéthylène), le papier bulle n’est pas recyclable. Vous devez donc jeter enveloppes, sachets et coussins bulle avec les ordures ménagères. Mais seulement s’ils sont devenus inutilisables, car vous pouvez bien entendu les conserver pour vos propres envois fragiles (ou les donner à qui cela sera utile).

Autrement, pensez aux alternatives pour caler vos objets, comme le papier kraft ou des particules de calage biodégradables.

 

Est-ce que le papier aluminium se recycle ?

L'aluminium se recycle à 100 %, quasiment à l'infini, sans perdre de sa qualité. Le recycler permet d'économiser 95 % de l'énergie qui serait nécessaire pour le produire (extraction de la bauxite, fabrication, transport...).

Néanmoins, le papier aluminium, très fin, ne contient pas assez de matière pour être valorisé. Tant qu'il n'est pas sale, il peut être réutilisé pour emballer de nouveaux aliments. Ensuite, mettez-le aux ordures ménagères.

Quant à elles, les canettes et les barquettes en aluminium sont bien recyclables. Il suffit de les vider, sans besoin de les rincer.

L'aluminium recyclé permet de fabriquer des capots de tondeuses à gazon, des semelles de fers à repasser, des radiateurs ...

 

Est-ce que le papier peint se recycle ?

Le bac à recyclage du papier n’est pas le bon endroit pour les papiers peints, car ils contiennent plusieurs couches de substances diverses, des revêtements et des finitions rendant le tri sélectif impossible. Sans compter les colles et les adhésifs, les traces de plâtre, les couches de peinture, les moisissures et les autres polluants présents sur les papiers peints décollés du mur.

Selon leur volume et leurs caractéristiques, les papiers peints sont à mettre soit avec les déchets ménagers, soit aux encombrants, soit en déchetterie avec les déchets de construction et de démolition.

Mais avant de vous débarrasser de vos surplus non utilisés, il est toujours judicieux de les conserver au cas où vous auriez besoin de remplacer un lé entier ou un morceau qui aurait été endommagé ou taché.

Vos chutes peuvent aussi être réutilisées pour vos loisirs et bricolage créatifs, pour relooker un meuble, un escalier … être données à des associations ou encore revendues.

Enfin, sachez aussi que le papier photo et le papier calque ne se recyclent pas non plus.

 

A vos tris de papier … ou pas !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

 

Lire tout le message
Publié le par

Le papier recyclé : comment est-il fabriqué et puis-je en fabriquer ?

Lire tout le message: Le papier recyclé : comment est-il fabriqué et puis-je en fabriquer ?

Le recyclage du papier est digne d’un jeu d’enfant : des vieux papiers nettoyés dans de l'eau savonneuse, puis égouttés, tamisés, compressés et séchés pour obtenir … une nouvelle feuille de papier !

C’est ce simple processus que les entreprises de recyclage reproduisent à très grande échelle et de manière beaucoup plus précise.

 

Comment est recyclé le papier ?

A la sortie des centres de tri, les vieux papiers sont acheminés vers les usines papetières pour être recyclés.

Là, le processus consiste à séparer les fibres de cellulose de tous les autres constituants du papier :  encres, colles, spirales, agrafes, échantillons, plastiques, fenêtres d'enveloppes et toutes les autres impuretés.

En ajoutant de l'eau aux fibres récupérées, on obtient de la pâte liquide qui est tamisée, écrasée par de très gros rouleaux puis séchée. Le papier ainsi fabriqué présente des caractéristiques très proches du papier issu de pâte vierge.

Le papier est ensuite conditionné sous forme de grandes bobines, qui sont envoyées chez les imprimeurs pour la production de journaux, imprimés publicitaires et autres supports de communication éco-responsables.

De leur côté, les papetiers rivalisent d’inventivité pour créer des produits très qualitatifs à partir de papier recyclé : feuilles blanches et feuilles de couleur, cahiers … qui font partie des fleurons de votre papeterie créative préférée !

En France, l’industrie papetière utilise en majorité du papier recyclé pour la fabrication du papier. En 2014, la COPACEL - le syndicat de l’industrie papetière – indiquait que le pourcentage de fibres recyclées dans la fabrication du papier s’élevait à 66 %.

Le papier recyclé permet aussi de fabriquer du carton d'emballage, des boîtes d’œufs, du papier toilette, de l'essuie-tout, de la ouate de cellulose pour l’isolation de la maison et même des couvertures pour les toitures. 

En amont, plus le papier « neuf » est éco-conçu avec des encres facilement séparables et des colles qui encrassent peu les machines, plus le recyclage sera facile.

 

Et pourquoi ne pas utiliser uniquement du papier recyclé ?

Le papier n’étant recyclable qu’un nombre limité de fois (du fait du raccourcissement progressif des fibres), il est nécessaire de conserver du papier vierge dans le cycle de production du papier.

Par exemple, certains livres requièrent un papier de qualité élevée, ce qui les placent à la genèse de la chaîne de valeur.

 

Logos écologiques et les labels du papier : suivez le guide

Devant le foisonnement de logos et labels, un petit récapitulatif s’impose !

Vous en retrouverez les principaux dans cet article : Les Labels et Certifications des Papiers Recyclés

Et pour compléter :

point-vert Le point vert ne signifie pas que l'emballage est à trier, mais il représente l'engagement financier des entreprises pour le tri et le recyclage de leurs emballages.
info-tri-point-vert L'info tri point vert désigne les emballages à jeter aux ordures ménagères et ceux à trier. 
Trimanpapier-recycle Le Triman stipule que le produit ou l'emballage est soumis au tri, et donc à déposer dans un bac de tri, un point de collecte ou une déchetterie.
anneau-Moebius-papier-recycle L'anneau (ou ruban) de Möbius indique que l'emballage ou le produit est techniquement recyclable. Associé à un pourcentage, il informe que l'emballage ou le produit a été fabriqué avec ce pourcentage de produit recyclé

 

Les labels suivants permettent de reconnaître les papiers qui offrent des garanties sur le respect de l’environnement.

nordic-ecolabel-papier-recycle Le label Cygne Nordique exige qu’au moins 15 % des fibres proviennent de forêts certifiées durables ou que 50 % des fibres proviennent des restes de bois de scierie.
papier-by-nature-papier-recycle Paper by Nature garantit une utilisation de fibres recyclées ou issues des forêts gérées durablement, une gestion plus écologique des sites de fabrication et la limitation des émissions de Composés Organiques Volatils (COV).
nf-environnement-papier-recycle Le français NF environnement indique que la production se déroule de façon écologique et certifie des exigences de qualité pour les produits.

 

Papier recyclé maison : DIY !

Vous voulez réaliser vous-même votre papier recyclé à la maison ? Suivez ce lien pour la recette : Atelier : la recette du papier recyclé !

 

Mille et Une Feuilles compte sur vous pour partager vos réalisations en photos !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

En 2020 : de l’importance de se mettre au papier recyclé … et où l’acheter ?

Lire tout le message: En 2020 : de l’importance de se mettre au papier recyclé … et où l’acheter ?

Bonne nouvelle, aujourd’hui 80 % du papier collecté redevient papier ! L’industrie papetière est le premier consommateur et recycleur de déchets papiers, qui représente 60 % de sa matière première.

En Union européenne, c’est 85,8 % des emballages en papier et carton qui sont aujourd'hui recyclés, le taux le plus élevé parmi tous les matériaux d’emballage (verre, plastique, papier et carton, métal, bois et autres matériaux).

Au final, le papier recyclé, vous le retrouvez déjà :

  • Dans les cartons d’emballages qui sont composés pour 85 % de papiers recyclés
  • Quand vous lisez le journal : les quotidiens sont composés à 80 % de papiers et cartons récupérés et recyclés
  • Sous forme de ramettes de papier, de blocs et de cahiers estampillés « Papier Recyclé ».

En fait, on pense que le papier que nous utilisons est majoritairement du papier blanc, alors que la plupart des feuilles de papier que nous manions au quotidien sont du papier recyclé.

Les processus de production ont évolué au point de fournir du papier recyclé d’aussi bonne qualité que le papier classique, balayant par la même occasion le préjugé qui voudrait que le papier recyclé laisse de la poussière dans les imprimantes. Le rendu de l’impression est quant à lui équivalent à celui sur du papier classique.

Désormais on peut dire qu’il n’y a aucune différence entre le papier blanc et le papier recyclé.

 

Alors pourquoi résister encore au papier recyclé ?

A cause des performances variables ? On vient de voir que cet argument ne tient plus la route.

Pour son coût plus élevé ? Pourtant ceci n’est pas toujours vrai.

A cause de la restriction de l’offre ? Certes, mais elle s’étoffe de plus en plus : enveloppes, cartes, papier couché, cahiers, et des feuilles dont la variété de couleurs pourrait faire pâlir d’envie le papier classique, comme vous pouvez le voir dans notre boutique.

Alors voici l’argument qui devrait définitivement vous convaincre de ne plus tergiverser. Il s’agit des gains énormes en termes d’énergie et de pollution.

 

Une fabrication est bien moins énergivore et polluante que celle du papier classique

Energétiquement parlant, le papier recyclé est indéniablement moins coûteux à produire que le papier ordinaire.

Les chiffres sont sans appel, comme le montre cette infographie issue du site ecoburo.fr, réalisée à l’aide de l’outil « Paper Calculator » développé par l’ONG Environmental Defense Fund (EDF), qui agit dans la protection de l’environnement.

infographie-papier-recycle

 

Plus respectueux de l’environnement, il pollue moins grâce à son recyclage

Non seulement le papier recyclé permet d’économiser de l’énergie et des matières premières, mais il limite aussi le problème de la gestion des déchets, grâce au papier 100 % recyclé de post-consommation, non désencré et non blanchi.

Si autrefois le désencrage et le blanchiment du papier recyclé étaient très polluants, les industries ont maintenant développé des procédés moins néfastes pour l’environnement, comme le blanchiment sans chlore.

La production de gaz à effet de serre est, elle aussi, nettement diminuée : 1 tonne de papiers triés et recyclés représente 300 kg de CO2 en moins dans l’environnement. Enfin, le recyclage offre une économie de 40 à 90 euros par tonne par rapport à l’incinération.

 

Et aussi, une solution à la déforestation

Malgré les progrès réalisés dans la gestion raisonnée des forêts et des sources d’approvisionnement en bois, la fabrication du papier reste une des causes majeures de la déforestation à travers le monde. Face à cela, le papier recyclé représente plus que jamais une alternative responsable et intelligente.

 

Où acheter le papier recyclé ?

Chez Mille et Une Feuilles évidemment ! Nous proposons la plus large gamme en ligne de papier recyclé :

 

Alors, à tout de suite dans nos rayons !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

En 2020 : où en est-on avec le papier recyclé (ou pas) ?

Lire tout le message: En 2020 : où en est-on avec le papier recyclé (ou pas) ?

On le sait maintenant, l’avenir de l’industrie papetière ne se fera pas sans le recyclage du papier - recyclage qui fournit une partie de la réponse aux grands défis environnementaux posés par la production de papier. Il suffit de regarder les chiffres :

  • 1 tonne de papier recyclé équivaut à 3 à 5 tonnes de bois.
  • la production de papier recyclé économise aussi environ 90% d'eau et réduit de moitié l'énergie nécessaire à la fabrication du papier.
  • avec 1,2 tonne de papiers usagés, on peut fabriquer 1 tonne de papier recyclé, là où 2 tonnes de pâte à papier sont nécessaires pour produire 1 tonne de papier à base de fibres vierges.
  • si trois fois plus de livres étaient imprimés sur du papier recyclé, les émissions de gaz à effet de serre de cette industrie pourraient être divisées par deux.

Bref, trier ses papiers, c’est contribuer à une moindre consommation des ressources naturelles, à la réduction du volume des déchets et à fournir aux papetiers une matière première abondante et meilleure marché. Mais on peut mieux faire ! Car aujourd’hui, seul 1 papier sur 2 est trié.

 

Le recyclage de papier, une industrie éco-responsable

En France, où très peu d’exploitations fournissent du bois pour la pâte à papier, nous sommes contraints à en importer, entraînant un bilan carbone défavorable. Utiliser de vieux papiers pour fabriquer du papier permet donc de diminuer les tensions sur la matière bois.

Quasi-inépuisable, cette ressource est disponible à proximité immédiate des entreprises de transformation. Enfin, cette industrie assez récente et aux processus industriels performants, veille à maîtriser son empreinte écologique.

 

Mais le recyclage du papier a ses limites

Car au fil des opérations de recyclage, la qualité des fibres diminue. Une même fibre peut être réutilisée 2 à 5 fois, mais pas indéfiniment, et il faut donc réintroduire régulièrement des fibres vierges dans la chaîne de production.

 

L’autre problème avec le papier recyclé ?

C’est que nous en achetons (trop) peu ! Nos habitudes de consommation ont la peau dure, et pourtant chacun de nous a la responsabilité de faire progresser sa consommation de papier recyclé, en repensant ses usages par exemple.

Autre point faible, le papier recyclé soufre de la mauvaise réputation de ses prédécesseurs pelucheux et absorbants. Mais depuis, tout a progressé : le papier est lisse, ne peluche plus et l'utilisation en photocopieuses ou en imprimantes ne constitue plus un obstacle. Avec les nouveaux procédés de fabrication et de blanchiment sans chlore, il est même possible d'obtenir du papier recyclé blanc, adapté aux communications les plus prestigieuses.

 

Et pourtant, les bénéfices économiques du recyclage de papier sont là pour nous tous

  • L’économie du recyclage soutient l’industrie et les emplois locaux, en considérant les papiers comme une nouvelle matière première créatrice de valeur et non comme un déchet. Ainsi, l'industrie du papier et du recyclage représente plus de 90 000 emplois en France, l’emploi dans le secteur du recyclage ayant augmenté de 36% en 10 ans.
  • L’économie du recyclage est une économie d’innovation, car pour garantir la qualité du papier recyclé, les industriels du papier doivent investir.
  • L’économie du recyclage développe l’économie locale, car il est moins coûteux et plus efficace de transformer les vieux papiers à proximité de leurs lieux de collecte.

Aussi, le déclin de la filière du papier recyclé auquel on assiste en ce moment se révèle un véritable drame social et écologique.

Sur le site de la WWF, on peut lire : « La faible part des achats de papier recyclé en France pénalise le développement de l’économie circulaire locale, avec tous ses atouts de réduction d’impacts environnementaux (eau, énergie, ressources) et de création d’emplois ».

D’un point de vue global, les papeteries françaises se portent mal, avec des conséquences directes sur la production de papier recyclé. Ainsi, le papetier Arjowiggins - l’un des principaux en France à transformer les vieux papiers – a-t-il été contraint en 2019 de cesser ses activités à Château-Thierry et dans la Sarthe, où l’une de ses usines était la seule à produire certains types de papier recyclé, pour la bureautique et l’édition. Résultat, les imprimeries locales doivent désormais se fournir en papier à l’étranger, aggravant le bilan carbone.

 

Les causes du déclin

En premier chef, la dématérialisation, qui entraîne une moindre circulation de papier.

Mais ce n’est pas la seule raison. L’année 2018 a été marquée par une envolée du prix de la pâte à papier vierge, en raison d’une forte demande en Chine, entraînant de graves conséquences économiques chez nos papetiers.

Un autre frein au développement de la filière du recyclage dans la bureautique, c’est l’orientation du marché mondial vers le recyclage en emballage.

 

Alors où en est-on vraiment avec le papier recyclé ?

La France recycle environ 66% de sa production de papier, soit environ 171 kilos de papier recyclé par seconde ou encore 5,3 millions de tonnes de papier par an, faisant de l’industrie papetière la première industrie de recyclage en France.

Les matières premières utilisées par l’industrie papetière en France proviennent pour 40% des déchets de scierie et de bois d’éclaircie. Les 60% restant sont issues du recyclage.

Il n’en reste pas moins que la rareté des canaux de collecte des vieux papiers constitue le principal frein au marché. Pour le développement de la filière du recyclage, il nous faudra donc compter sur la volonté croissante de la protection de l’environnement et sur la montée en popularité du papier recyclé.

Chez Mille et Une Feuilles, nos deuxièmes meilleures ventes sont les papiers recyclés y compris le papier kraft (juste après le carton plume). Nous en vendons ainsi beaucoup plus que du papier Pollen, sachant que même ce dernier se met au recyclé !

 

Et vous, où en êtes-vous avec le papier recyclé ?

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Des nouveautés et des exclusivités dans votre papeterie créative préférée !

Lire tout le message: Des nouveautés et des exclusivités dans votre papeterie créative préférée !

Mille et Une Feuilles vient de faire le plein de nouveautés ! Des produits qui sortent en priorité chez nous, bien avant la plupart des commerçants, car chaque année Stéphanie est conviée par Clairefontaine dans leur show-room des nouveautés.

Préparez-vous à avoir les yeux qui brillent !

 

11 nouvelles couleurs de calque

Le papier calque est définitivement l’un de nos produits phare, et notre gamme ne cesse de s’agrandir !

Votre créativité n’aura plus de limite avec ces 11 nouveaux coloris. Eh oui, le calque saura toujours nous surprendre et vous offrir des possibilités de personnalisation à n’en plus finir. Pour vos cartons d’invitation, vos faire-part, vos menus de fête…

11 nouveaux coloris disponibles, ce sont : bleu ciel, bleu nuit, jaune soleil, rose vif, rouge vermillon, vert printemps, prune irisé, bordeaux, papaye irisé, argent, champagne.

 

4 nouveaux papiers origami

Mille et Une Feuilles reste fidèle à ses valeurs sûres et vous offre encore plus de motifs originaux pour vos créations origami :

 

Un nouveau papier pailleté en 170 grammes

Le papier Poudre de Soleil Maki a des paillettes or disséminées dans toute sa surface, qui scintillent à la lumière.

C’est aussi un papier écoresponsable, de qualité supérieure, à la fois naturel et raffiné. Son toucher très satiné le rend idéal pour toutes vos correspondances de prestige : carte de mariage, invitations, carte de vœux, mailing événementiel ...

Il est adapté pour toutes les impressions offset, laser et jet d'encre, à la typographie, à la sérigraphie, à la dorure et au gaufrage.

 

Le tout nouveau papier Pollen Natura

Tenez-vous bien, c’est une exclusivité ! Tout droit issu de la collection Pollen de Clairefontaine, il est 100% recyclé avec des brins d’herbe dedans.

Très tendance, écolo, c’est un papier de qualité supérieur, lisse et soyeux. Sans acide, garanti pour les impressions laser et jet d'encre.

Le papier Pollen Natura se pliera à toutes vos envies de bricolage créatif et pour la réalisation de vos faire-part. Et pour votre correspondance, vous trouverez dans la boutique les enveloppes assorties.

Découvrez toutes les nouveautés de ce début d’année 2020 dans notre rayon : nouveautés papiers créatifs !

 

Dites-nous quelle nouveauté vous fait craquer !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Soldes : opportunité de consommation raisonnée ou facteur déclenchant d’achats frénétiques ?

Lire tout le message: Soldes : opportunité de consommation raisonnée ou facteur déclenchant d’achats frénétiques ?

À quoi les soldes servent-elles en 2020 ?

Au vu de la valse des prix, des ventes privées à tout-va et autres bonnes affaires continument proposées, on peut légitimement se poser la question. Baisse du pouvoir d’achat, nouvelles habitudes de consommation, démultiplication des offres de produits et de services : tout le monde est aujourd’hui à l’affût des « bons coups ».

Au final, le consommateur n’a plus aucune idée de la valeur des choses et plus aucune notion des prix.

Il semblerait qu’une « rééducation aux prix » ne soit pas du luxe, histoire de redonner la valeur des choses, et comprendre que finalement, il faut avoir les moyens pour se permettre d’acheter « pas cher » - un comportement qui conduit inexorablement à racheter sans arrêt des produits de faible qualité.

 

Les soldes, pour dépenser moins ou consommer plus ?

Lors d’une étude réalisée en 2012 par Harris Interactive, 53% des Français déclaraient qu’ils dépenseraient moins grâce aux soldes, tandis que 47% en profiteraient pour acheter plus. Opportunité de raison pour certains, opportunité plaisir pour les autres.

Des avis partagés, donc, tandis que l’étude montrait par ailleurs que les consommateurs ne sont pas dupes non plus : beaucoup cherchent à « consommer intelligent » et à développer leur « savoir d’achat ». Les soldes faisant partie de cette nouvelle stratégie de consommation.

Les consommateurs d’aujourd’hui sont en effet partagés (pour ne pas dire écartelés) entre l’idée de moins dépenser, et l’idée de se faire plaisir, au risque parfois de tomber dans un comportement de consommation frénétique.

 

Consommation raisonnée vs consommation frénétique

Sur le marché de la consommation, s’affrontent bel et bien 2 mondes opposés :

  • celui des grands groupes et grandes entreprises qui ont les moyens de brader et qui fonctionnent sur le modèle des « collections ».
  • celui des artisans, créateurs et petits commerçants, dont les offres et créations évoluent au fil du temps, loin des effets de mode et de saisonnalité, avec une volonté de proposer des produits durables et de qualité. En d’autres termes qui proposent une façon raisonnée de consommer.

Alors, pour les « petits », comment survivre dans ce contexte commercial, où le leader Amazon introduit des pratiques agressives et insensées, telles que vendre à des prix défiant tout concurrence, jeter une partie de ses stocks et emballer ses commandes dans des cartons démesurés ?

 

Les choix et les propositions de Mille et Une Feuilles

Votre papeterie créative, vous le savez, propose plusieurs façons d’adopter une consommation raisonnée :

Cette philosophie est d’ailleurs plutôt fidèle à l’inventeur des soldes, comme nous l’écrivions dans cet article : Qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer les soldes ?

Ici, nous ne faisons définitivement pas de soldes, car nous mettons l’humain et le respect de la planète au cœur de nos décisions.

 

Et vous, allez-vous « faire les soldes » cette année, et pourquoi ?!

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

 

Lire tout le message
Publié le par

Nos 5 papiers préférés pour ... envoyer une invitation professionnelle

Lire tout le message: Nos 5 papiers préférés pour ... envoyer une invitation professionnelle

Troisième opus de notre série consacrée à nos plus beaux papiers. Nous restons aujourd’hui dans l’univers de l’entreprise, avec notre sélection des plus beaux papiers pour vos invitations professionnelles. 

Invitations que vous pouvez choisir d’assortir à votre papier en-tête … ou pas !

 

Le papier blanc irisé Pollen Clairefontaine pour son coté iridescent et festif

Dans la famille des papiers métallisés, ce blanc irisé mettra en valeur votre correspondance comme nul autre pareil. C’est le choix de la qualité supérieure signée Clairefontaine, mais aussi du respect de l'environnement avec un papier sans acide et labellisé FSC (Forest Stewardship Council). Il offre un toucher lisse et soyeux. Son grammage de 210 g permet toutes les impressions laser et le gaufrage pour un travail en relief.

> Voir le produit dans la boutique

 

Le papier cartonné blanc Natural : 100% recyclé fibré

Pour un carton d’invitation rigide, c’est le papier cartonné blanc de Natural Maki Nature qu’il vous faut, avec son grammage de 325 g. Fabriqué localement, 100% recyclé, une coloration réalisée avec un colorant non toxique et sans chlore, c’est le papier écologique par excellence. Son épaisseur ne garantissant pas les impressions laser et jet d'encre, il est conseillé de l'imprimer feuille à feuille.

> Voir le produit dans la boutique

 

Le papier Eclat d'Or G-Lalo : paillettes, ivoire et à 75 % recyclé, le must tout simplement !

Des particules or qui scintillent à la lumière sont disséminées dans toute sa surface, dont le toucher reste très satiné. Opter pour un papier G-Lalo, c’est s’assurer une communication de prestige, et tout particulièrement avec ce papier de qualité supérieure, à la fois naturel et raffiné. Vous l’aurez compris, le papier Eclat d'Or Lalo est l’un de nos chouchous ! Fabrication « Made in France », épaisseur de 250 g, impression laser et jet d'encre.

> Voir le produit dans la boutique

 

… et son enveloppe assortie : l’enveloppe pailletée OR Antalis

Créez l’effet « Wahou » en envoyant votre invitation dans l’enveloppe assortie proposée par Antalis. Une enveloppe à inclusions OR, en format long DL (110x220 cm) et avec patte auto-adhésive. Elle est fabriquée en papier recyclé blanc avec des paillettes dorées éparpillées dans toute sa surface. Elle permet les impressions laser et jet d'encre. Vous trouverez par ailleurs dans notre boutique une large gamme d’enveloppes de différents grammages, grains et couleurs, pour assortir avec tous vos papiers.

> Voir le produit dans la boutique

 

Le papier Vergé Champagne G-Lalo pour l’élégance à l’état pur

C’est sa couleur champagne so chic qui nous séduit dans ce papier vergé créé par le grand G-Lalo, et qui vous séduira immanquablement. Ses vergeures - fines lignes parallèles horizontales - se distinguent en transparence dans l'épaisseur du papier : une très belle qualité qui en fait une référence pour toutes les correspondances professionnelles. Intemporel et élégant, le papier vergé Champagne permet l’impression laser et jet d'encre. Un grammage de 100 g, 25 % coton, sans acide, fabriqué en France, c’est un produit exceptionnel.

> Voir le produit dans la boutique

 

Mille et Une Feuilles reste à votre écoute et vous donne ses meilleurs conseils pour magnifier votre communication d’entreprise !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Nos 5 papiers préférés pour ... un papier en-tête d'entreprise

Lire tout le message: Nos 5 papiers préférés pour ... un papier en-tête d'entreprise

Notre série consacrée à nos plus beaux papiers se poursuit. Après avoir partagé avec vous les émotions de l’Amour, parlons maintenant des émotions que vous pouvez transmettre dans votre activité professionnelle grâce à un papier en-tête bien choisi !

Voici notre sélection pour une communication d’entreprise en phase avec VOS valeurs.

 

Pour une image de marque intemporelle et qualitative : le papier vergé blanc G-Lalo A4 100g

Ce papier haut de gamme finement strié est en parfait accord avec une identité de marque chic et raffinée. Son élégance particulière provient des stries – ou vergeures - que l'on distingue en transparence dans l'épaisseur du papier. Signé d’un grand nom de la papeterie française, il offre un rendu exceptionnel, et votre entreprise le vaut bien ! Impression laser et jet d'encre, 25 % coton et sans acide.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour des courriers scintillants : le papier Eclat d'Or G-Lalo A4 100g

Voici un autre produit de chez G-Lalo, tout aussi raffiné et dans un tout autre registre : un papier naturel avec des inclusions qui scintillent à la lumière et au toucher très satiné. De qualité supérieure, le papier Eclat d’Or valorise toutes les impressions et correspondances de prestige : devis, vœux, mailing événementiel ... Impression laser et jet d'encre, papier ivoire avec des paillettes or, fabrication française.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour une communication écolo : le papier recyclé ivoire Couleurs de Provence A4 100g

La magie du papier, c’est sa capacité à véhiculer nos valeurs. Pari 100% gagné avec ce papier 100% recyclé dont la coloration est réalisée avec un colorant non toxique et sans chlore. Couleurs de Provence offre ici un papier écologique de haute performance. Toutes les entreprises dont la mission est de porter haut et fort les messages environnementaux peuvent l’adopter les yeux fermés. Impressions laser, jet d'encre, offset et photocopieur, fabriqué en France.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour un rendu naturel : le papier kraft vergé Clairefontaine A4 120g

Ethique, nature, authenticité : voici les valeurs incarnées par ce papier issu des ateliers de Clairefontaine, marque historique française s’il en est ! On n’y songe pas forcément de prime abord, mais ce papier kraft marquera les esprits, par son originalité autant que par sa texture particulière. N’est-ce pas justement ce que l’on recherche à travers sa communication professionnelle, sortir du lot ? Impression laser et jet d'encre, fabriqué à partir de fibres non blanchies, papier vergé très résistant, biodégradable et recyclable.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pour un positionnement avant-gardiste : le papier blanc irisé Pollen Clairefontaine A4 120g

Un rendu métallisé, technologique, futuriste, connecté, voici ce que permet ce papier blanc irisé de la gamme Pollen. Et pour autant, il reste lisse et soyeux au toucher et respecte l’environnement. Nec plus ultra : il peut être gaufré, pour mettre votre logo en relief par exemple. Impression laser, papier métallisé de qualité supérieure, sans acide et labellisé FSC.

> Voir le produit dans la boutique

 

Pensez à nous appeler pour un conseil personnalisé pour votre communication d’entreprise !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

5 questions - 5 réponses pour tout savoir sur le papier recyclé

Lire tout le message: 5 questions - 5 réponses pour tout savoir sur le papier recyclé

Maintenant que vous savez tout sur le papier calque et sur le papier origami, nous répondons à toutes vos questions sur le papier recyclé !

 

1. Qu'est-ce que le papier recyclé ?

Le papier recyclé est un papier comprenant au moins 50% de fibres provenant de déchets de papiers imprimés, le plus écologique étant le papier 100% recyclé issu de papiers post-consommation, non désencré, non blanchi, de couleur gris-beige clair.

Il existe une grande variété de papiers recyclés, destinés à tous les usages : enveloppes, intercalaires, fiches, papier couché, papier listing, papier photocopie ...

 

2. Comment reconnaitre du papier recyclé ?

Pour reconnaître du papier recyclé, suivez les labels ! ECF, FSC, EMAS, EU Flower, APUR … Il en existe plusieurs que nous avions déjà répertoriés et détaillés dans notre article « Les Labels et Certifications des Papiers Recyclés ».

 

3. Que devient le papier recyclé ?

La fibre de cellulose - dont est constituée le papier - peut se recycler 5 fois. Aussi, votre papier recyclé peut à nouveau être réutilisé pour fabriquer des cartons d'emballage, des boites d’œufs, du papier journal, des prospectus, des cahiers, des serviettes en papier ou du papier toilette.

Mais pas seulement ! Car à partir de la fibre de cellulose, on peut aussi fabriquer de la ouate, et donc des tissus. La ouate de cellulose ayant des propriétés isolantes, elle peut aussi servir à isoler vos toits et vos murs (après avoir reçu un traitement pour le feu).

 

4. Est-ce que tous les papiers se recyclent ?

Non ! Les papiers ayant subi un traitement chimique ne peuvent pas être recyclés : le papier carbone (qui contient une substance colorante), le papier calque, le papier photo (argentique ou pour imprimante), le papier cadeau plastifié, le papier peint, les affiches …

 

5. Que faire avec du papier recyclé ?

Dans l’univers professionnel, le papier recyclé est la base de toute communication engagée. Une entreprise qui souhaite véhiculer des valeurs éthiques et respectueuses de l’environnement pourra créer des documents papiers (cartes de visite, brochures, correspondance …) de grande qualité à partir de papier recyclé. Dans notre article « Réussir sa Communication en papier écologique », vous trouverez nos meilleurs conseils.

Pour vos événements personnels, vous pouvez créer des faire-part en papier recyclé si le thème de l’écologie est cher à votre cœur. Suivez dans notre article le guide du faire-part écologique.

Vous pouvez aussi utiliser du papier recyclé pour fabriquer des objets en origami, crayonner, peindre et dessiner.

Vous avez l’esprit joueur ? Voici un quiz qui va vous en apprendre davantage sur ce qu’on peut fabriquer avec du papier recyclé sur le site ecofolio.

 

Amoureux du papier, continuez à nous suivre, le mois prochain, on vous dit tout sur les enveloppes !

 

Mise en mots par Cécile Douay

Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Lire tout le message
Publié le par

Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Stéphanie Will

Lire tout le message: Ces chefs d’entreprise qui aiment le papier et les belles matières : Stéphanie Will

Ce nouveau portrait d’une amoureuse des beaux papiers nous plonge dans l’univers de Stéphanie Will, amie de cœur et très fidèle cliente de Mille et Une Feuilles. Elle nous parle avec passion du papier et de ses projets dans le cinéma…

 

Bonjour Stéphanie ! Qui es-tu ?

Depuis 10 ans, je peaufinais mes techniques de conduite de projets, j’étais très fière de mes résultats ces deux dernières années auprès de nouveaux clients et dans des missions « challengeantes ».

Et pop, le désir ancien de travailler dans le cinéma, plus particulièrement dans la diffusion de films, est remonté de sorte à tout ensevelir. Depuis 6 mois, je développe The Movie Light Project, une future salle alternative de projections collectives de films en séances à la demande, dans un lieu type « grand salon » modulaire et convivial, de 30 à 50 spectateurs.

Dans l’attente d’ouvrir ce lieu sédentaire sur mon territoire de Paris-Saclay, j’expérimente #TMLP en mode nomade et ponctuel… notamment dans ta ville de Juvisy-sur-Orge, Stéphanie Rivier ! J

 

Tu es une fidèle cliente de Mille et Une Feuilles. D’ailleurs tu nous as déjà fait le plaisir de témoigner, il y a quelques années, et tu nous parlais de ton attachement aux produits en papier recyclé. Aujourd’hui, quels papiers répondent à ton bonheur chez Mille et Une Feuilles ? Pourquoi les aimes-tu et comment les utilises-tu ?

Le papier recyclé, qui est l’un des combats de Mille et une Feuilles, reste un sujet sensible aussi pour moi, et quand j’ai eu l’opportunité d’animer des formations entières avec des jeux créés sur papier, j’ai eu le plaisir de découvrir grâce à Stéphanie la gamme française Natural, qui m’a donné totale satisfaction.

Par ailleurs, je suis fétichiste de la couleur or. Chez Mille et Une Feuilles, on peut assouvir ce plaisir de le voir dans sa version papier, dans une fidélité parfaite avec la lumière que l’on a envie de produire en expédition et en réception. J’ai testé les papiers calque de toutes les couleurs – elles sont toutes superbes, vives et profondes, mais le calque or est réservé à des réalisations très spéciales : en première page des dossiers papier que je communique à des interlocuteurs triés sur le volet pour The Movie Light Project (Ministères, élus…).

Les enveloppes or, associées à la carte de vœux TMLP créée par l’Agence Numéro Cinq à Arpajon, ont produit un effet bœuf qui m’a valu le titre de « meilleure carte de vœux de l’année » par le responsable du tiers-lieu le PROTO204. Etre reconnue pour sa communication papier par un fablab, c’est quelque chose !

 

Qu’apprécies-tu dans le service apporté par Mille et Une Feuilles ? En quoi est-elle différente d’une autre papeterie ?

Mille et Une Feuilles répond toujours à mes besoins. Il me suffit de dire ce que je veux faire, ou de montrer ce que j’ai à expédier, et le papier apparaît ! Puis l’enveloppe ! Et avec le papier,  des suggestions d’usages, toujours nombreuses et imaginatives, et des nuances de tons qui font réfléchir à des associations. Et j’ai toujours l’impression de faire une affaire formidable : un gain de temps immense à trouver exactement ce qu’il me faut, à prix doux – pour une telle qualité de conseil et de service, cela m’étonne toujours au moment de régler la facture.

C’est une sensation que j’ai rarement lors de mes achats professionnels ! On n’a pas besoin d’être créatif soi-même quand on s’adresse à Mille et Une Feuilles : Stéphanie l’est pour nous ! Il y a quelques années elle m’a fait découvrir les cartes de correspondances « clés en main » de chez LALO, une élégance et un fini rares, qu’elle a négocié en grande quantité pour moi et je suis très attachée à ces cartes, que j’utilise aussi pour ma correspondance personnelle.

 

Dans l’entrepreneuriat, rester fidèle ne tient pas qu’à la qualité des produits ou de la prestation, mais à quelque chose de plus grand. Veux-tu bien nous parler de votre relation particulière avec Stéphanie, de vos valeurs communes ?

« Je ne suis pas la plus facile à aimer » pourrait être le titre de « mon film » ;) L’amitié de Stéphanie se mérite également, et s’éprouve tout au long du temps car elle demande des engagements.

Ce que j’ai appris sur le plan humain de 10 ans d’entrepreneuriat, c’est que tout le monde doit mettre des gages dans le chapeau, et ne pas se retrancher derrière son personal branding ou ses réalisations clients extraordinaires pour être quelqu’un de for-mi-da-ble. Etre bon l’un pour l’autre, c’est se donner mutuellement des raisons factuelles et objectives de gagner la confiance.

Avec le temps, Stéphanie et moi avons fait ce chemin très éloigné du paravent des étiquettes, et nous nous connaissons dans nos bons moments, comme dans les plus difficiles. Elle est une femme de goût et de recommandation, et bénéficier de son regard sur ce que l’on fait est précieux – c’est elle qui a réussi à me faire renoncer au rose fuchsia il y a quelques années dans ma charte graphique d’entreprise, et pourtant j’y tenais !!

 

Tu souhaites racheter un cinéma … parle-nous de cette aventure et de ce qui te fait vibrer à travers ce projet.

Il est vrai qu’en parallèle du développement de #TMLP, la salle alternative, est arrivée l’opportunité de reprise du cinéma « homologué » (c’est-à-dire du circuit officiel de salles en activité) de ma commune de résidence. Le projet est devenu public car nous fédérons les spectateurs amis de la salle pour renforcer notre dossier, qui pourrait devenir une coopérative (une SCIC).

Il n’en demeure pas moins que je suis une grande superstitieuse quand il s’agit de parler de ce qui me tient à cœur, et à date, sauf à affirmer définitivement que je suis un diffuseur de films, je ne sais pas exactement dans quelles conditions je vais exercer mon nouveau métier ces… 20 prochaines années ?...

 

Il paraît aussi que tu vas monter le tapis rouge de Cannes ! Raconte-nous…

… Je ne crois pas que les projections auxquelles je pourrai assister seront bordées par un tapis rouge à l’entrée !! J’ai une accréditation officielle du Festival de Cannes 2018 comme « association de cinéphiles » grâce, et avec, la MJC Jacques Tati d’Orsay qui m’a invitée à faire partie de leur propre délégation – ce qui est une chance extraordinaire !

Je me suis rendue dans beaucoup de festivals de cinéma dans ma vie, mais je ne suis jamais allée à Cannes, et j’avoue que cela ne me semblait même pas possible, trop verrouillé !... Je vais être la candide pendant 8 jours !

 

Pour le mot de la fin, dis-nous comment nous pouvons soutenir ton projet

The Movie Light Project a besoin de soutien en ligne ! Vous pouvez rejoindre la page Facebook ou le compte Instagram.

Quiconque croit en la puissance de la projection collective et à l’importance d’accéder à la plus grande diversité d’œuvres possible doit nous rejoindre. Le nombre de convaincus dans ses rangs est important quand on est un outsider ! Pour ceux qui souhaitent même s’investir à mes côtés dans la diffusion alternative des films, notamment en itinérance, il y a l’association TMLP Ciné Xanadu qui accueille des adhérents, et qui aura une AG importante sur le dernier trimestre de l’année, pour acter la suite, rdv sur HelloAsso.

 

Merci Stéphanie, beaucoup de succès à tous tes projets !

 

Interview menée et mise en forme par Cécile Douay
Rédactrice Web pour Mille et Une Feuilles

Crédit Photo : Laetitia Attali

Lire tout le message