Google

Messages sur ce sujet: feuilles de papier

Le Blog 1001 feuilles


Publié le par

Un été culturel avec Mille et Une Feuilles : visitez les moulins du papier en France !

moulin-du-papier.gif
Et voilà, les grandes vacances ont bel et bien commencé ! Tout le monde a pris un nouveau rythme et certains ont déjà posé leurs valises dans une région dépaysante pour souffler en famille et profiter de la vie.

 

Mais au fait, avez-vous déjà planifié vos sorties et visites ? Savez-vous s'il se trouve tout prêt de vous un moulin du papier ? Des lieux souvent chargés d'histoire, où l'on fabrique toujours le papier à la main, pour des productions de papiers originaux et de grande qualité. Votre papeterie créative Mille et Une Feuilles vous présente 7 moulins à papier qui valent le détour, 7 idées de sorties culturelles qui enchanteront petits et grands.

 

Dans l'ouest de la France

  • Le Moulin du Verger à Puymoyen en Charente est une entreprise qui ouvre ses portes au grand public pour lui faire découvrir, à travers des ateliers, des visites et une galerie d'exposition, le processus traditionnel de production du papier occidental. On y propose aux enfants dès 5 ans de fabriquer leurs propres feuilles, à emmener avec soi ! 
  • Ah la Bretagne ! Vous êtes toujours nombreux à y séjourner pour les vacances. Direction le Moulin de Pen-Mur à Muzillac dans le Morbihan où le papier est fabriqué comme au XVIIIe siècle. Une visite guidée vous fait découvrir chaque étape de fabrication et les spécialités du moulin : reproduction de cartes postales anciennes, textes et poèmes, arbres généalogiques, papiers de correspondance et enluminures.

 

Dans le sud de la France

  • Le Moulin Richard de Bas à Ambert d'Auvergne dans le Puy de Dôme est classé Monument Historique. Toujours en activité, il est le dernier moulin à papier d'Auvergne, dont la tradition papetière remonte au XIVe siècle. Les 200 feuilles de papier fabriquées par jour selon les techniques de l'époque, séduisent éditeurs, artistes et amoureux de beaux papiers. Vous-même pourrez vous initier à la fabrication d'une feuille. Enfin, pour clôturer la visite, une agréable promenade sur le chemin des papetiers vous fera découvrir plusieurs autres moulins alentours. Plaisir garanti pour toute la famille. 
  • Plongez dans le monde du papier chiffon au Moulin de la Rouzique à Couze et Saint Front en Dordogne. Dans cet écono-musée, les visites et les ateliers d'initiation émerveilleront ceux qui aiment s'exprimer sur le papier : artistes, amateurs de beaux papiers et adeptes de l'aquarelle, du dessin, de la calligraphie, du scrapbooking et de loisirs créatifs. Le papier y est fabriqué à partir de tissus, de chanvre, de lin et de coton, tout en répondant aux attentes d'aujourd'hui.
  •  Au Moulin Vallis Clausa à Fontaine de Vaucluse, on fabrique le papier à la main comme au XVe siècle, des feuilles avec inclusion de fleurs, avec des textes, des poèmes et des illustrations. Ce site exceptionnel regroupe d’anciennes machines typographiques et lithographiques, mais aussi de nombreux artisans du cuir, du verre, de la peinture sur verre, sur soie et sur porcelaine, des peintres, des sculpteurs, des fabricants de jouets en bois et de produits régionaux. En plus de découvrir le moulin et le processus de fabrication du papier, vous pourrez aussi profiter d'une visite souterraine entre cascades et rivières souterraines, fresques et témoignages préhistoriques.
  • Non loin de Carcassonne se trouve le Moulin à Papier de Brousses dans l'Aude, le dernier en activité dans le Languedoc. Faisant perdurer tradition et savoir-faire, la production à la main offre aux graveurs, peintres, typographes et éditeurs, du papier chiffon traditionnel, mais aussi des papiers innovants à base de crottin d'éléphant ou de rafle de raisins ! Cet été, le moulin propose des ateliers, événements et stages très originaux : ateliers de calligraphie japonaise, nuit des Papyvores, l'exposition "les Bulles du Moulin" et "Patapapier", un week-end ludique en famille. 

 

Dans l'est de la France

  • A nouveau, nous vous suggérons cette belle visite familiale au Moulin de la Tourne aux Marches en Savoie. Tout en regardant comment s'opère la fabrication à la main de papiers à partir de chiffons de chanvre et de lin, c'est un véritable voyage dans l'Histoire que vous ferez !

 

Des moulins et des musées du papier à visiter, un e-book loisirs créatifs aux dizaines d'idées… mais qui pourrait donc s'ennuyer, l'été, avec Mille et Une Feuilles ? Et ce n'est pas fini… rendez-vous très vite avec de nouvelles découvertes !

 

Cécile d’Orthozen

Référencement et rédaction web

Lire tout le message
Publié le par

Soldes papiers créatifs : Papier matière Erable de Virginie Canson

Perdu dans la jungle des soldes ?

Mille et Une Feuilles vous propose chaque jour des fournitures loisirs créatifs à prix (très) attractifs. Aujourd'hui des papiers créatifs :

 

PAPIER ERABLE DE VIRGINIE CANSON


Papier Scrapbooking Erable de Virginie Canson

Format 30,5x30,5 cm jusqu'au format 30,5*34,5 cm. 5 feuilles.

Le scrapbooking est le loisir créatif permettant de mettre en scène ses photos de manière ludique et créative.

Canson s’adresse aux amateurs et pros du scrap, en leur proposant des packs de papiers créatifs qui allient différentes teintes et textures pour composer des ambiances originales.

L'accent est mis sur la diversité des matières : papier imitant l'aspect du bois avec de papiers naturels.

Autant de papiers qui peuvent se plier, se découper, se coller très facilement et réveillent ainsi de beaux souvenirs.

PRIX : 5,64

Vous économisez 2,12 €

3,52 €

 

Lire tout le message
Publié le par

La petite histoire des cartes de vœux

 

Carte-de-voeux-2010_016.jpgC’est le temps des vœux ! Et selon la tradition, nous allons tous envoyer nos cartes de vœux, que nous aurons peut-être fabriquées nous-mêmes avec le papier et toutes les fournitures de loisirs créatifs commandées chez Mille et Une Feuilles. Mais connaissez-vous l’origine de ces cartes de vœux ?  

 

Une coutume née en Extrême-Orient

Il y a fort longtemps, les asiatiques envoyaient en début d’année des « cartes de visite » aux personnes côtoyées pendant l’année écoulée. Il s’agissait de grandes feuilles de papier de riz écrites avec différentes nuances de couleurs pour mentionner le nom, le prénom et la qualité de l’expéditeur. La dimension de la feuille variait selon l’importance du destinataire, et pour un Mandarin, la carte de vœux pouvait être aussi grande qu’un devant de cheminée !  

 

A Stuttgart, un rassemblement étonnant pour la remise des cartes de visite

Autrefois, le premier jour de l’année avait lieu une « foire » aux cartes de visite sur la place publique, à laquelle participaient les domestiques des grandes maisons et les commissionnaires. Installé en hauteur, un annonceur criait les adresses et toutes les cartes de visite correspondantes étaient déposées dans un panier prévu pour l’occasion. Le représentant du destinataire n’avait, alors, plus qu’à emporter le contenu du panier.  


Et en France ?

Dans les quinze jours suivant le nouvel An, il était coutume de rendre visite à ses proches et à ses relations professionnelles, mais aussi à des pauvres ou des malades afin d’égayer des journées froides et difficiles. Cet usage devenant trop contraignant, on commença à le remplacer par des passages « éclairs », avec remise au concierge d’une carte de visite portant les vœux. Parallèlement, une coutume du XVe siècle avait cours : l’envoi de lettres à l’occasion de la nouvelle année, qui permettait de reprendre contact lors de la nouvelle année.  

 

La carte de vœux telle que nous la connaissons aujourd’hui (bien souvent une carte double illustrée portant des vœux imprimés) est la synthèse de ces deux pratiques anciennes. En 1840, alors que le premier timbre postal est lancé en Angleterre, les premières enveloppes ornées de motifs de Noël furent également éditées. En 1843, c’est John Calcott Horsley qui adressa la première carte de vœux à Sir Henry Cole. Ensuite, l’envoi de cartes de Noël se popularisa grâce à la lithographie qui permettait de reproduire des cartes ornées de gui, de houx, de scènes de nativité ou de paysages enneigés.  

 

Dans les années 1930, avec l’arrivée des cartes de vœux du commerce, la coutume se perdit d’utiliser des cartes de visite ou du papier à lettre. Aujourd’hui, avec l’engouement pour les loisirs créatifs, certains tiennent à créer eux-mêmes des cartes de vœux personnalisées. Un grand choix de papiers créatifs tels que le papier calque de couleur ou les papiers métallisés, ainsi que la tendance du scrapbooking, permet de laisser libre cours à sa fantaisie, sa créativité, tout en offrant une attention particulière au destinataire.  

 

Meilleurs voeux à tous, une excelllente année 2010 !

 

Cécile d’Orthozen

Rédaction web et création de contenus

Lire tout le message